| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Christ

| Page d'accueil |
| Remonter|
Christ dans la Bible
Le mystère de Christ
Christ Fils de Dieu
Christ le Seigneur
Le fils de l'homme
Jésus
Un Sauveur vous est né
Voici Noël
l'avent
Jésus le Sauveur
De l'origine à la croix
La Croix de Christ
Christ crucifié
Le sang de Jésus
Abandonné du Père
La Paque
Christ notre Pâque
Il est ressuscité
Jésus est vivant
Jésus notre Maître
Voir Jésus
Toujours le même
Avec Christ
Christ le Cep
Enracinés en Lui
Le Chef de l'Eglise
La lumière du monde
Sa présence
Jésus et nous
Souper avec Jésus
Jésus à la porte
Le bon berger
Comme un berger
Intercesseur
Intercesseur
Sacrificateur
Jésus-Christ, Roi
Tout en Lui
Le cep et les sarments
Venir à Jésus
Invoquer son Nom

Invoquer le Nom du Seigneur

Lecture : Actes des Apôtres, chapitre 2 versets 17 à 21

Dans les derniers jours, dit Dieu, Je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes.
Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours–là, je répandrai de mon Esprit ; Et ils prophétiseront.
Je ferai des prodiges en haut dans le ciel Et des signes en bas sur la terre, Du sang, du feu et une vapeur de fumée ;
Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant que vienne le jour du Seigneur, Ce jour grand et magnifique.
Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Le texte que nous venons de lire concerne "Les derniers jours", c'est à dire la période de l'Église de Christ sur la terre, depuis la venue de son Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ, jusqu'au moment où il descendra du ciel pour prendre avec lui ceux qui lui appartiennent. L'instant de l'enlèvement et du rassemblement de ceux qui appartiennent au Seigneur, ensemble et avec lui, est précisé par  la dernière phrase de notre texte :

Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

La prophétie de Joël a commencé de s'accomplir le jour de la Pentecôte et elle demeure d'actualité jusqu'au retour du Seigneur. Elle couvre la période de l'Église, pendant laquelle "Quiconque invoque le Nom du Seigneur est sauvé"

Attardons nous sur cette parole et examinons ce quelle signifie, car "invoquer le Nom du Saigneur" a plusieurs significations.

Dans le passage du livre des Actes il est question de l'arrivée du Jour du Seigneur, de son avènement qui comprend à la fois l'enlèvement de l'Église et l'accomplissement des jugements de Dieu sur le monde : le jour de la colère.

Dans ce contexte, cette parole veut dire que ce jour là ceux qui invoquent comme Sauveur et Seigneur le Seigneur Jésus-Christ seront ressuscités et enlevés. 1 Thessaloniciens 4.13/18

Nous retrouvons la même expression en Romains 10 12

Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.

Dans ce passage, il est particulièrement question de la prédication de l'Évangile, annoncer Jésus comme le Sauveur, Celui qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent. (verset 12)

Quiconque invoque le nom du Seigneur est sauvé.

Nous le savons, dès le moment où nous invoquons le Nom du Seigneur Jésus-Christ comme celui que Dieu a envoyé pour nous racheter de nos péchés par son sang, nous devenons enfants de Dieu, nous sommes sauvés.

C’était la véritable lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a pas connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçue ;
Mais à tous ceux qui l’ont reçue, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nomet qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Jean 1:9-13

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 1 Jean 3:2

Le salut que nous avons reçu, à l'instant où nous avons invoqué le Nom de Jésus, sera pleinement manifesté le jour de son retour et de notre réunion avec Lui. Mais aujourd'hui nous sommes déjà en Lui.

Lorsque nous  considérons le Seigneur Jésus-Christ comme notre Sauveur, nous trouvons en Lui le salut complet dans le sens le plus large du terme : pardon des péchés, vie éternelle, guérison de nos maladies, délivrance de toute la puissance du diable, restauration de notre être entier : l'esprit, l'âme et le corps, résurrection finale et gloire éternelle.

Ceux qui l'invoquent acceptent dans leur vie l'oint (le Christ) de Dieu envoyé pour régner sur eux et les enrichir de toutes les bénédictions divines  Ils reconnaissent la souveraineté de Jésus-Christ sur leur vie, comme lui appartenant entièrement.

L'apôtre Paul insiste sur la nécessité de la connaissance du Seigneur Jésus-Christ pour croire en Lui et l'invoquer :

Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche?

Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés? selon qu’il est écrit: Qu’ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles! (versets 14/15)

Cependant nous devons nous rappeler que la connaissance du fils de Dieu est une connaissance que le Père révéle   par le Saint-Esprit :

Matthieu 16.15/17  Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux.

1 Corinthiens 2.9  Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit.

Invoquer le Nom du Seigneur

Cette parole a plusieurs applications  :

1. Invoquer le nom du Seigneur, c'est  le confesser comme Sauveur et Seigneur, déclarer que nous lui appartenons, qu'il est notre Seigneur, notre Maître, notre Dieu.

Voici deux passages parmi d'autres qui désignent  "ceux qui invoquent le Nom de Jésus" comme ses disciples qui lui appartiennent et le suivent.

Actes 9:21  Tous ceux qui l’entendaient étaient dans l’étonnement, et disaient: N’est-ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent ce nom, et n’est-il pas venu ici pour les emmener liés devant les principaux sacrificateurs?

1 Corinthiens 1:2  à l’Eglise de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre:

2. Le Nom du Seigneur est également  invoqué, dans le sens de son pouvoir,  lorsque nous prions le Père en son Nom, lorsque nous imposons les mains en son Nom et lorsque nous chassons les démons en son Nom. Ainsi  que pour prophétiser, faire des miracles, annoncer sa Parole, faire des disciples en les baptisant en son Nom.  Matthieu 28.19/20 – Marc 16/20 - Luc 24:47 - Actes 3.6

Comme nous le constatons le Nom du Seigneur Jésus-Christ tient une place primordiale dans notre foi et notre vie de disciples, pour la simple raison qu'il est le Nom du Seigneur Tout Puissant :

Car Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,  et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. Philippiens 2.9/11

3. Enfin nous invoquons le nom du Seigneur Jésus, lorsque nous crions à   lui pour qu'il vienne à notre secours, comme ce père dont le fils était tourmenté par le démon. (Marc 9.22), et comme  tous ceux qui venaient à lui pour être guéris et délivrés.

Alors s’approcha de lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d’autres malades. On les mit à ses pieds, et il les guérit; Matthieu 15:30

Connaissons nous réellement Jésus ?

Une des tâche du Saint-Esprit est de nous révéler Jésus. Le rôle du Saint-Esprit est premièrement de nous convaincre de péché et de nous conduire à Jésus le Sauveur, puis de nous communiquer la conscience de notre filiation avec Dieu et de nous aider à prier le Père :

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba ! Père! Galates 4:6 

Ensuite il nous révèle Jésus pour une relation personnelle avec Lui et nous communique ce qui est à Lui, selon les paroles du Seigneur :

Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera.

Tout ce que le Père a est à moi; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera. Jean 16.13/15 

Le Consolateur, l'Esprit Saint, nous enseigne donc sur notre relation avec le Seigneur Jésus-Christ et nous fait vivre la communion avec le Fils de Dieu, notre Sauveur.

Nous croyons en Jésus, nous en avons entendu parler, mais nous avons besoin de croître dans sa connaissance et dans notre relation avec lui.

Croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité! Amen! 2 Pierre 3:18 

Une des tâches du Saint-Esprit, mais aussi des prédicateurs c'est de nous ouvrir les yeux pour une connaissance spirituelle du Seigneur Jésus.

Afin qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, et qu’ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi. Actes 26:18

Nous avons besoin de découvrir ou de redécouvrir Jésus.

André, frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi Jésus. Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie ce qui signifie Christ. Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l’ayant regardé, dit: Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas ce qui signifie Pierre. Jean 1.40/42 

Simon Pierre a fait une rencontre personnelle et intense avec le Seigneur Jésus et sa vie en a été profondément affectée et changée.

Après cela, Pierre était entièrement dépendant de Jésus. Même après sa chute, où il réalisa encore plus qu'il ne pouvait vivre loin de son Maître.

Quel est notre lien avec Jésus ? Quelle est la réalité de notre rencontre avec Lui ? Enfin quelle est l'intensité de notre communion avec notre Seigneur  ?  Simple croyant ? Racheté ? Disciple ? Ami et confident ?

Il y a beaucoup de références dans le Nouveau Testament concernant le côté relationnel des croyants avec le Seigneur Jésus-Christ et plusieurs sont très fortes :

Christ est ma vie … dit l'apôtre Paul ( Philippiens 1.21), qui écrit encore : J'ai été saisi par Jésus-Christ. Philippiens 3.12

Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. 2 Corinthiens 13:5

Paul parlait de l'amour de Christ, comme d'une chose dont personne ne peut nous séparer.

Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée?  selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, (8-39) ni les puissances,  ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.  Romains 8.35/39

Il est bon que nous connaissions l'amour que Jésus a pour nous, ses rachetés, ses disciples, ses brebis, ses amis, ses frères.

Connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. Éphésiens 3:19 

Le jour de sa résurrection, le Seigneur a dit aux femmes à qui il se montrait :

Ne craignez pas; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c’est là qu’ils me verront. Matthieu 28:10 

Allez dire à mes frères … Quelle expression sublime !

Voilà ce que l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Christ veut nous révéler. Et lorsque nous savons cela nous connaissons comment invoquer le Nom du Seigneur, car nous avons avec lui une réelle, intime et tendre communion.

Il m'arrive souvent au cours de la journée de dire tout simplement, sans y ajouter rien d'autre : Seigneur Jésus !

C'est comme un soupir de l'âme, une expression de prière et d'adoration, que je ne sais pas toujours exprimer par des phrases, selon qu'il est écrit :

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;  et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Romains 8:26/ 27

Invoquer le Nom du Seigneur Jésus est la chose la plus simple et la plus efficace que nous puissions faire :

Seigneur Jésus secours moi ! Seigneur guéris moi ! Seigneur soutiens moi !

Seigneur Jésus, pardonne moi ! Seigneur sauve moi !

 ...ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés. Hébreux 2:18 

Hébreux 4:15/16  Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

A suivre : Christ ressuscité

Haut de page

Lire aussi :