| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Christ

| Page d'accueil |
| Remonter|
Christ dans la Bible
Le mystère de Christ
Christ Fils de Dieu
Christ le Seigneur
Le fils de l'homme
Jésus
Un Sauveur vous est né
Voici Noël
l'avent
Jésus le Sauveur
De l'origine à la croix
La Croix de Christ
Christ crucifié
Le sang de Jésus
Abandonné du Père
La Paque
Christ notre Pâque
Il est ressuscité
Jésus est vivant
Jésus notre Maître
Voir Jésus
Toujours le même
Avec Christ
Christ le Cep
Enracinés en Lui
Le Chef de l'Eglise
La lumière du monde
Sa présence
Jésus et nous
Souper avec Jésus
Jésus à la porte
Le bon berger
Comme un berger
Intercesseur
Intercesseur
Sacrificateur
Jésus-Christ, Roi
Tout en Lui
Le cep et les sarments
Venir à Jésus
Invoquer son Nom

Jésus, et ceux qui le suivent

Lorsque nous évoquons les relations que ceux qui suivaient Jésus ici bas avaient avec lui,  nous trouvons différents groupes de personnes dans lesquels nous pouvons nous reconnaître :

  • Les 12. Ses apôtres, qu'il a choisis pour un ministère particulier, les éduquant, les formant, les instruisant, pendant trois ans et demi, leur confiant la mission de fonder l'église sur ses paroles, leur confiant ses enseignements et les revêtant de son Esprit (Matthieu 10.1 – Marc 3.13/19 – Luc 6.12/16? 9.1).

  • Un groupe de disciples proches, dans lequel des femmes qui se sont attachées à Jésus et qui l'assistent de leur bien. Luc 8.1/3

  • Les 70 disciples, envoyés pour une mission spéciale et temporaire. Luc 10.1

  • Une foule de disciples. Luc 6.17, qui le suivent, mais qui ne sont pas toujours avec lui

  • Enfin de grandes foules, avec leurs malades, leurs infirmes et des gens tourmentés par de mauvais esprits, qui viennent pour l'entendre, être guéris et qui font route avec lui durant un moment. Luc 5.15…

Il y a plusieurs niveaux de relations de ces groupes avec Jésus…

  • Ceux qui vont devenir ses serviteurs, puis ses amis…Ils quittent tout pour le suivre, se consacrant entièrement à son service…Il va être leur Sauveur, leur Maître, leur Seigneur, leur ami

  • Les amis, les femmes fidèles, qui servent le Seigneur et le suivent dans ses déplacements.

  • Ceux qui seront simplement ses disciples, qui croient en lui et reçoivent sa parole…Ils sont aussi ses témoins et parfois ils le servent et le suivent un temps, dans ses déplacements.

  • Les foules dont la préoccupation est de venir pour être guéries, délivrées, nourries, et aussi parfois enseignées. Ceux pour qui Jésus est simplement le Sauveur, le prophète venu de Dieu, celui qui bénit.

Il est édifiant de considérer la forme de relations qui existait entre Jésus et ses disciples les plus proches :

Premièrement Jésus est devenu leur Sauveur.

Dans notre relation avec le Seigneur Jésus-Christ, il est important de commencer par l'essentiel : il est premièrement "notre sauveur".

Le nom même du Seigneur était significatif pour ses disciples, selon ce que l'ange avait dit à Joseph :

 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Matthieu 1:21

L'apôtre Pierre annonçant l'Évangile à Corneille et à ses amis, leur dit : 

 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. Actes 10:43

Ils savaient donc et avaient cru que Jésus était "le messie" annoncé par les prophète et proclamé par Jean Baptiste, leur contemporain, comme celui que Dieu avait promis à Israël pour les bénir et les sauver de leurs péchés. Actes 3.26

 

Puis Jésus est devenu  leur Maître.

C'est l'expression qui revient le plus souvent dans leurs conversations : Maître… ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? Marc 4:38 –

Marc 9:38 : "Jean lui dit: Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas."

Luc 5:5 : "Simon lui répondit: Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet."

Etc.

Maître = Rabbi Rabbouni, celui qui enseigne: appellation respectueuse, que les Juifs décernaient à leurs chefs spirituels (Mt 23.7; Jean 1.38).

Au temps de Jésus, les Juifs distinguaient entre 3 termes honorifiques; c’étaient, à partir du titre inférieur: rab (grand), maître; rabbi, mon maître; rabboni, mon seigneur.

Donc la première relation que l'on trouve dans les Évangiles était de maître à disciples.

Jean 1:38 Jésus se retourna, et voyant qu’ils le suivaient, il leur dit: Que cherchez-vous? Ils lui répondirent: Rabbi ce qui signifie Maître, où demeures-tu?

Un disciple c'est  une personne qui reçoit, apprend, un enseignement, l'élève d'un maître.

En ce qui concerne les disciples de Jésus, selon les textes des évangiles, entre autres : Mt 5.1; 8.21; 10.1; Mr 2.15; Lu 5.30; 6.1; Jean 2.2; 4.1 (etc.), le disciple est celui qui s’attache à la personne de son maître, non seulement à son enseignement, mais pour devenir son adepte, marcher à sa suite, s'attacher à lui, lui vouer une fidélité exclusive, et même, dans certains cas, tout abandonner pour partager la destinée du maître, jusqu’à donner sa vie pour lui s’il le faut. 

Marc 10:28 Pierre se mit à lui dire; Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi.

Les premiers chrétiens étaient appelés "des disciples" - Actes 2.41 - 6.1, 2, 7, etc. – quelques années après, à Antioche pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens - Actes 11.26

Ils donnaient le modèle de la relation entre le Christ ressuscité et les membres de son Église, relation qui devrait être la norme pour tous les croyants. 

Jésus est notre Maître et nous sommes ses disciples,

  • si nous le suivons et demeurons dans sa parole :
    Jean 8:31 : "Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples".

  • si nous portons du fruit "Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples."

  • Si nous avons de l'amour les uns pour les autres. Le signe de reconnaissance des disciples de Christ, c'est l'amour qu'ils éprouvent les uns pour les autres. "A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres." Jean 13:35

Il était aussi leur Seigneur

Dans certains autres passages, le mot disciples comporte la notion de serviteurs…

Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. Jean 12:26

Ici nous trouvons la notion de service, celui qui sert son Maître. Le terme "maître" prend alors le sens de Seigneur.

Marie de Magdala, parlait de Jésus comme "son Seigneur"… 

Ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur répondit: Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. Jean 20:13 

Thomas, après son moment de doute, s'est prosterné devant Le Seigneur ressuscité en l'appelant "Mon Seigneur et mon Dieu" Jean 20:28

L'apôtre Paul se présente comme "serviteur de Jésus-Christ" et parfois il donne à cette expression le sens d'esclave de Christ. Romains 1:1 Paul, esclave de Jésus Christ. (Darby)

Il l'appelle "Son Seigneur" 

Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, Philippiens 3:8 

Les apôtres Jacques (Jacques 1:1), Pierre (2 Pierre 1:1), Jude (Jude 1:1), Jean (Apoc.1.1), etc, se présentent également comme "les serviteurs du Seigneur Jésus-Christ".

Timothée (1Th 3.2), Apollos (1Co 3.5), Tychique (Eph 6.21), Epaphras (Col 1.), Tite, etc. sont appelés serviteurs de Jésus-Christ.

Jésus-Christ est devenu leur DIEU

Lorsque Thomas vit le Seigneur ressuscité, il se prosterna devant lui en lui disant "Mon Seigneur et mon Dieu".

Jésus est notre Dieu, celui que nous adorons, que nous élevons sur le trône même de Dieu.

Il est important de reconnaître que le Seigneur Jésus-Christ est Dieu et que c'est celui qui existait en forme de Dieu, qui est venu dans un corps de chair semblable au nôtre.

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Jean 1:1 

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean 1:14

L'apôtre Paul, inspiré par le Saint-Esprit, donne une magnifique description de cette vérité : 

"lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,
mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme,  il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.
C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père." Philippiens 2.6 à 11

Déjà le prophète Esaïe avait annoncé la nature de l'enfant qui devait naître d'une femme pour dominer et régner, en l'appelant "Dieu puissant, Père éternel" 

Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Esaïe 9:6 

Et le prophète Michée parle de Lui comme " Celui qui dominera sur Israël, et dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité."  Michée 5:2

Dieu, le Père, appelle et présente son Fils, le Seigneur Jésus-Christ, comme Dieu, celui qui a créé les cieux et la terre, celui qui est éternel.

"Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité;
Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.
Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains; Ils périront, mais tu subsistes; Ils vieilliront tous comme un vêtement, Tu les rouleras comme un manteau et ils seront changés;
Mais toi, tu restes le même, Et tes années ne finiront point." Hébreux 1.8/12 

Et le Père lui même ordonne aux anges de l'adorer.

"Lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l’adorent !" Hébreux 1:6

Enfin Jésus est un ami pour les siens

"Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père." Jean 15.14/15 :

Je crois que c'est la chose la plus merveilleuse et ineffable que d'être dans une relation d'amitié avec le Seigneur Jésus-Christ.

Dieu parlait avec Moïse comme un homme parle avec son ami. Exode 33.11

Etre ami avec quelqu'un, c'est vivre dans son intimité, en confident privilégié (Psaumes 55:13). C’est toi, que j’estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami!

Abraham a été appelé ami de Dieu à cause de sa foi (une entière confiance). Jacques 2.23, et Dieu lui révélait ses desseins. "Alors l’Eternel dit: Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire?…" Genèse 18:17

Le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. Amos 3:7

L’amitié de l’Éternel est pour ceux qui le craignent, Et son alliance leur donne instruction. Psaumes 25:12/14

L'amitié génère l'échange, les confidences, un véritable partage des projets, des espoirs, des joies, des peines…

Vivre une relation d'ami avec Jésus, devrait être la recherche de tous ceux qui disent croire en LUI…

Cela ne peut être le résultat que d'un approfondissement de la connaissance de celui que nous appelons déjà : Sauveur, Maître, Seigneur, Dieu, le Seigneur Jésus-Christ.

La Bible définit le sentiment d'un véritable ami : 

David avait achevé de parler à Saül. Et dès lors l’âme de Jonathan fut attachée à l’âme de David, et Jonathan l’aima comme son âme. 1 Samuel 18:1

L'attachement profond de deux personnes qui vont sceller une alliance, que seule la mort viendra interrompre, sans en atténuer la force…

Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère! Tu faisais tout mon plaisir; Ton amour pour moi était admirable, Au-dessus de l’amour des femmes. 2 Samuel 1:26

L'amitié avec le Seigneur Jésus-Christ est caractérisé par une attitude de respect et d'obéissance : 

Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Jean 15:14

Cependant, nous savons que notre union avec notre merveilleux ami ne sera parfaite que lorsque nous serons avec lui dans sa gloire. 2 Corinthiens 5.6/8 –

Je suis pressé des deux côtés: j’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur… Philippiens 1:23 - car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. Philippiens 1:21

Haut de page

Lire aussi :