| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Christ

| Page d'accueil |
| Remonter|
Christ dans la Bible
Le mystère de Christ
Christ Fils de Dieu
Christ le Seigneur
Le fils de l'homme
Jésus
Un Sauveur vous est né
Voici Noël
l'avent
Jésus le Sauveur
De l'origine à la croix
La Croix de Christ
Christ crucifié
Le sang de Jésus
Abandonné du Père
La Paque
Christ notre Pâque
Il est ressuscité
Jésus est vivant
Jésus notre Maître
Voir Jésus
Toujours le même
Avec Christ
Christ le Cep
Enracinés en Lui
Le Chef de l'Eglise
La lumière du monde
Sa présence
Jésus et nous
Souper avec Jésus
Jésus à la porte
Le bon berger
Comme un berger
Intercesseur
Intercesseur
Sacrificateur
Jésus-Christ, Roi
Tout en Lui
Le cep et les sarments
Venir à Jésus
Invoquer son Nom

Christ, le chef de l'Église

Je reprends aujourd'hui une réflexion concernant la façon dont ceux qui appartiennent à Jésus-Christ, doivent considérer l'Église. 

Avertissement : Je rappelle ce que j'écris ailleurs, il s'agit ici de l'Église de Christ, son Corps, l'Église universelle, dans le temps et dans l'espace. Les églises locales, ayant chacune leurs caractéristiques, ne peuvent être considérées à elles seules comme le Corps de Christ. Elles sont des assemblées locales, (églises) formées de ceux qui appartiennent à Christ, dans une localité.

En lisant des passages comme Éphésiens 4.1 à 16, et 1 Corinthiens 12.12...nous trouvons une merveilleuse description de ce que le Seigneur a prévu et établi pour l'édification de SON Église.

Dans Éphésiens 4, nous nous arrêtons souvent au verset 11 qui concerne les ministères que le Seigneur a donnés à son Église. Cela d'autant plus lorsque nous sommes personnellement intéressés par l'un ou l'autre de ces ministères.

Or, si nous prêtons attention à ce passage, il est surtout question de la relation entre l'Église et Celui qui en est le Chef, Christ, les ministères n'étant que les moyens donnés par le Seigneur pour édifier en LUI, en vu du service, ceux qui ont cru et sont devenus les membres de son corps.

Au verset 4 de notre texte, l'apôtre Paul pose le cadre de son enseignement : 

Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation.
Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.
Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ.

Premièrement, l'Église de Christ est présentée comme un corps unique, animé, vivifié, par l'Esprit de Dieu, sous l'autorité d'un seul Seigneur, dans l'obéissance à la foi, par le baptême d'eau, et cela par la volonté de Celui qui est le seul Dieu et Père de tous (Celui qui engendre ses enfants, par sa seule volonté), car il est au dessus de tous, parmi tous et en tous ceux qui appartiennent au Corps de Christ, l'Église.


Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Éphésiens 5.22 à 32

En lisant ce passage, nous observons que le Seigneur donne en exemple au couple chrétien la relation de Christ et de  son Église.

L'Église est devenue un même corps avec Christ  par son union spirituelle, la communion avec lui et c'est un grand mystère. 

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.

Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église.

C'est une réalité spirituelle et divine, que ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ, selon la foi de l'Évangile, ont été ajoutés à son Église et sont devenus membres de sons corps, donc en communion (unis) avec LUI, LA TÊTE , et avec tous les membres de ce corps, l'Église.

A partir du jour où nous sommes devenus enfants de Dieu, nous sommes devenus membres de l'Église de Jésus-Christ.

Cela ne veut pas dire que nous sommes devenus parfaits, à la mesure de la stature de Christ.

La naissance est une première chose et ensuite vient la croissance qui se fait jour après jour, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, Éphésiens 4:13, semblable à son image (Romains 8.29), par une transformation quotidienne, de jour en jour, par l'Esprit de Christ. 2 Corinthiens 3.18

Christ est la tête de l'Église qui est son corps

Le Seigneur utilise des images fortes pour nous faire comprendre les choses du royaume de Dieu.

Pour l'Église, Il donne l'exemple du corps humain, dans sa composition et son fonctionnement, une merveille de la création de Dieu. Psaume 139.14

La tête, est la partie du corps la plus importante. C'est dans la tête que se trouve le  cerveau, où sont concentrées toutes les informations, les pensées, les décisions, etc.

Il  est l'ordinateur qui commande toutes les fonctions du corps. C'est là que se trouvent l'intelligence, la pensée, la réflexion, la volonté, la mémoire des choses. 

Tous les organes et membres de notre corps sont sous le contrôle de notre cerveau.

C'est une image merveilleuse, que nous pourrions développer longuement, mais je laisse à chacun le loisir d'étendre pour lui la réflexion.

Déjà, nous réalisons que tous les membres du corps dépendent du cerveau et lorsque nous disons que Christ est la tête de l'Église, nous comprenons que tous ses membres dépendent de LUI. 

C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité. Éphésiens 4:16 

  • L’Église, dès sa naissance,  dans sa vie, sa croissance, son édification, toute sa structure, ses activités, son témoignage dans le monde, est dépendante de son Sauveur et Seigneur : Christ 

Il est la tête du corps de l’Église; Colossiens 1:18 

Nous avons bien compris, que tout ce qui concerne la vie de l'Église, ne peut naître et se développer qu'en Lui. 

  • la vie elle même, c'est à dire tout ce qui produit le mouvement, la respiration (l'inspiration), l'être.

  • la pensée, réflexion, projets, connaissance, 

  • la volonté, qui détermine les décisions et les actions.

Les membres sont dépendants de la tête et aucun des membres du corps ne fonctionne indépendamment de l'autorité supérieure : la tête.

Or souvent nous remarquons que les membres de l'Église de Christ que nous sommes veulent vivre et agir par eux mêmes, comme indépendants à l'égard de  Christ et de son corps : l'Eglise.

Cependant,

Dieu le Père a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. Éphésiens 1:22/23

C’est de lui (Christ), et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité. Éphésiens 4:16 

L'apôtre Paul, inspiré par le Saint-Esprit, donne, en 1 Corinthiens 12.12, une description de la manière dont le corps de Christ doit fonctionner, 

Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ.
Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.
Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.
Si le pied disait: Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps, ne serait-il pas du corps pour cela?
Et si l’oreille disait: Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, ne serait-elle pas du corps pour cela ?
Si tout le corps était oeil, où serait l’ouïe? S’il était tout ouïe, où serait l’odorat?
Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.
Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ?
Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps.
L’œil ne peut pas dire à la main: Je n’ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n’ai pas besoin de vous.
Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires; et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d’un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d’honneur, tandis que ceux qui sont honnêtes n’en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur à ce qui en manquait, afin qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres.
Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.
Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

Cet enseignement  est très clair concernant la situation de ceux qui sont enfants de Dieu : ils appartiennent tous à un même corps, dont les membres sont unis les uns aux autres, dépendant les uns des autres, et placés sous l'autorité de son Chef suprême : le Seigneur Jésus-Christ.

Nous comprenons bien que nous ne pouvons pas vivre spirituellement indépendamment du Seigneur Jésus-Christ, ni des autres membres du corps du Seigneur, son Église.

C'est une chimère et de l'orgueil, que de vouloir se proclamer "chrétien indépendant".

Un enfant de Dieu indépendant cela n'existe pas dans la pensée du Seigneur, car Dieu a voulu que tous ceux qui appartiennent au Seigneur Jésus-Christ, soient dépendants de LUI et les uns des autres.

Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. Si tous étaient un seul membre, où serait le corps?
Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps.
L’oeil ne peut pas dire à la main: Je n’ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n’ai pas besoin de vous. Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires. 1 Cor.12.18/22

Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. 1 Corinthiens 12:26

Nous ne sommes pas libres d'agir à notre guise concernant notre place dans le corps de Christ : 

Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. 1 Corinthiens 12:18

Et Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. 1 Corinthiens 12.28

La construction, la croissance, l'édification, de l'Église est l'œuvre de son chef, le Seigneur Jésus-Christ. C'est Dieu le Père qui l'a décidé. Éphésiens 1.22/23

  • Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle,  afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,

  • Christ nourrit et en prend soin de l’Église, parce que nous sommes membres de son corps.

Nous voyons que dans son amour pour son Église, le Seigneur Jésus-Christ a établi tout un ensemble de choses

  • pour la sauver il s'est donné en sacrifice.

  • pour la construire, il est à l'œuvre chaque jour, pour y ajouté ceux qui se convertissent. Actes 2.47

  • pour la sanctifier, il lui a donné sa Parole et le Saint-Esprit

  • pour l'édifier, Il lui a donné des ministères et des dons spirituels.

  • pour en prendre soin, la paître, la diriger, il lui donne des bergers. 

Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,  pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. Éphésiens 4.11/15

 

Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.
En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.
Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. 1 Corinthiens 12.7/11

Nous ne sommes assez conscients de l'importance des dons que le Seigneur a donnés à l'Église pour une croissance harmonieuse et nous les négligeons souvent ou les remplaçons par nos propres produits.

Cependant, le Chef de l'Église n'a pas laissé son Église à la merci de nos initiatives, de nos volontés et de nos méthodes. Lui même en prend soin et lui a donné pour cela un aide  omniprésent, tout-puissant et actif : son Esprit. Jean 14

C'est par le Saint-Esprit que le Seigneur revêt, oint, de force ceux qui exercent les ministères qu'il donne à  son Église et c'est aussi par lui qu'il lui  accorde les dons spirituels.

Les uns et les autres sont indispensables pour une croissance harmonieuse du corps de Christ.

Aujourd'hui, j'observe, à cet égard, deux comportements  opposés :

  • certains les négligent ou les ignorent. Ils sont absents des cultes et rassemblements des églises.

  • les autres les utilisent mal, en faisant un usage charnel, extravagant, sans discernement.

Cependant, il est possible d'exercer les dons spirituels et de pratiquer les ministères, de manière équilibrée, dans le cadre des réunions, lorsque celles ci sont présidées par des personnes spirituelles, sensibles et soumises à l'Esprit de Dieu. (Voir l'étude sur "Les dons spirituels")

C'est alors que le corps de Christ, dépendant entièrement de sa tête, Christ, se développera en qualité et en quantité, par l'assistance et l'autorité de son Chef.

 

Haut de page

Lire aussi :