| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Christ

| Page d'accueil |
| Remonter|
Christ dans la Bible
Le mystère de Christ
Christ Fils de Dieu
Christ le Seigneur
Le fils de l'homme
Jésus
Un Sauveur vous est né
Voici Noël
l'avent
Jésus le Sauveur
De l'origine à la croix
La Croix de Christ
Christ crucifié
Le sang de Jésus
Abandonné du Père
La Paque
Christ notre Pâque
Il est ressuscité
Jésus est vivant
Jésus notre Maître
Voir Jésus
Toujours le même
Avec Christ
Christ le Cep
Enracinés en Lui
Le Chef de l'Eglise
La lumière du monde
Sa présence
Jésus et nous
Souper avec Jésus
Jésus à la porte
Le bon berger
Comme un berger
Intercesseur
Intercesseur
Sacrificateur
Jésus-Christ, Roi
Tout en Lui
Le cep et les sarments
Venir à Jésus
Invoquer son Nom

Un Sauveur vous est né

Il y a plus de 2000 une nuit de printemps, dans les champs de Bethléem, un ange du Seigneur Dieu, le Créateur du ciel et de la terre, enveloppé d'une glorieuse lumière, apparut aux bergers qui veillaient sur leurs troupeaux, avec un message extraordinaire :

Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.

Lisons le récit de la naissance du Sauveur dans l'Évangile :

"En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinus était gouverneur de Syrie. Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie. Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!" Luc 2:1-14.

Nous pourrions commenter ligne par ligne ce merveilleux récit de la naissance de Jésus :

"En ce temps là parut un édit de César Auguste, l'empereur romain..."

Qui osera affirmer qu'à certains moments de l'histoire des hommes, Dieu ne tient pas dans sa main le cœur des puissants et des rois, pour changer le cours de l'histoire ?

"Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva..."

Non seulement le cœur des hommes peut être dirigé pour l'accomplissement des desseins du Dieu souverain, mais aussi les temps sont dans sa main.

Ce qui est à retenir en premier de ce passage de l'Évangile de Luc, c'est le message que l'ange du Seigneur apporta aux bergers effrayés :

"Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur."

Une bonne nouvelle

L'annonce de la naissance de Jésus est une bonne nouvelle dans ce sens qu'elle le présente comme le Sauveur : il vous est né "un Sauveur".

Les bergers n'ont certainement pas compris l'importance et la portée de l'évènement qui se déroulait sous leurs yeux étonnés, devant ce petit bébé emmailloté et couché dans une crèche.

Que représentait pour ces gens la naissance du Sauveur ?

Certainement la venue du Messie qui viendrait pour rendre sa splendeur au royaume d'Israël.

Aujourd'hui nous savons que la venue au monde du Fils de Dieu concerne tous les êtres humains et les englobent chacun dans le plan de Dieu pour leur salut, non pas la délivrance d'un quelconque pouvoir politique pesant, mais la rédemption de nos âmes par le sacrifice de Celui qui aux yeux des bergers n'était encore qu'un bébé.

Déjà l'ombre de la croix se profilait sur l'étable de Bethlehem où naissait le Sauveur.

Oui, en ce temps là, lorsque César Auguste ordonna le recensement de son empire, au temps fixé par Dieu, est né mon Sauveur, non seulement le mien, mais celui de tous les humains, donc aussi le vôtre, vous qui me lisez.

C'est le message de l'Évangile, bonne nouvelle, et c'est le sujet d'une grande joie. Celle d'être sauvé qui dépasse de loin toutes les joies passagères du monde. Elle demeure éternellement. Elle est accessible au plus pauvre des hommes.

La Parole de Dieu nous exhorte à nous réjouir, mais pas de n'importe quelle joie :

"Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous." Philippiens 4:4.

Le bergers de Bethléhem, après avoir vu le petit enfant, racontèrent ce qui leur avait été dit à son sujet.

"Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers.
Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son cœur. Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé."

La révélation du Sauveur a changé la vie de ces pauvres bergers. Elle peut aussi transformer la notre.

Il vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur !

Nous trouvons dans cette proclamation de l'ange aux bergers de Béthléhem trois noms significatifs donnés à Jésus.

Yechoua = Jésus... qui veut dire "l’Éternel est salut" ou pour simplifier : Le sauveur… car il sauve.

"Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés." Matthieu 1:21.

MachiaH = messie... Christ = oint. Celui que Dieu envoie à son peuple pour le conduire.
Adonaï = Seigneur, en hébreux : ‘adon: mot ancien signifiant le droit de propriété, d’où l’exercice d’un pouvoir absolu.

Voici ma question au milieu de ces foules agitées et bruyantes : Qui est pour moi Jésus-Christ le Seigneur ?

Pour beaucoup Noël n’est qu’une belle histoire, un joli conte.

Pour un grand nombre c’est la fête aux cadeaux, les festins, les vacances…

Pour quelques personnes religieuses c’est la célébration d’un événement historique : la naissance de Jésus !

Mais l’enfant a grandi, il est devenu un homme, comme tous les hommes. Ensuite il a agit comme prédicateur-prophète, puissant et merveilleux. Puis le fils de l’homme a souffert, est mort sur une croix pour expier nos péchés.

Certains gardent l'image du Christ crucifié. Mais combien connaissent la valeur des souffrances et de la mort de Jésus sur la croix pour le pardon de leurs propres péchés et le salut de leur âme ?

De plus lorsqu'ils croient à la résurrection et l’ascension du Seigneur, ils n'ont pas la conscience de sa présence aujourd'hui, ici bas, avec ceux qui le suivent, au milieu de ceux qui s'assemblent en son Nom.

Sauveur éternel

Jésus notre Sauveur est vivant, présent et le même éternellement. Hébreux 13:8.

"Mais lui, parce qu’il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n’est pas transmissible. C’est pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur." Hébreux 7:25.

Physiquement, avec son corps ressuscité, Il est au ciel, à la droite de son Père et il intercède en notre faveur. Mais notre Seigneur est aussi présent parmi nous et Il vit en nous par son Esprit !

Il dit lui-même : "Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde." Matthieu 28:20.

Aujourd'hui comme hier et pour toujours, Jésus est le même pour manifester en faveur de tous ceux  qui viennent à Lui et se confient en lui, la même bonté, la même compassion, la même bienveillance, la même miséricorde, le même amour, la même force, la même puissance, la même autorité.

Il pardonne toutes nos fautes et nos iniquités, Il libère notre cœur du poids de la culpabilité et de la mauvaise conscience, lorsque nous confessons nos péchés dans un profond sentiment de repentance.

Il nous délivre du pouvoir du malin et nous défend contre ses accusations. Il est notre avocat auprès du Père : 2 Jean 2:1.

Il nous donne la vie éternelle, nous faisant naître d’en haut, par l'Esprit de Dieu, qui développe en nous jour après jour la nature divine.

Il nous secourt dans les épreuves et les souffrances, particulièrement lorsque  nous sommes tentés par le mal :

"car, ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés." Hébreux 2:18.

Il nous guérit de nos maladies et de nos infirmités, nous délivre de l'oppression des  mauvais esprits.

Il nous libère de nos angoisses et de nos craintes.

Il baptise du Saint-Esprit : Jean 1:33.

Il a promis de revenir, afin de nous prendre avec Lui, là où il est, pour toujours : Jean 14:1-3.

Jésus est venu au monde pour être le Sauveur de tous les humains et principalement de ceux qui croient en Lui. C'est dans ce but qu'Il a été envoyé par le Père avec l'Esprit de Dieu.

"L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur." Luc 4:18.

Véritable Lumière de Dieu, il éclaire et conduit tous ceux qui sont dans les ténèbres et qui le reçoivent.

"Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu." Jean 1:9-13.

Il est le Christ, le Seigneur, Adonaï, celui qui veut régner souverainement dans nos cœurs et qui va revenir pour établir le royaume de Dieu sur la terre. Est-il cela pour moi ?

Le don de Dieu au monde 

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean 3:16

L. Guyot, pasteurweb

Haut de pageÈ

Lire aussi :  Jésus-Christ notre Sauveur.