| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

La Foi

| Page d'accueil |
| Remonter|
Nature de la Foi
La religion
Foi et conscience
Le doute
Une foi personnelle
Le fondement
Nourrir  la foi
Fidélité de Dieu
La foi des anciens
Enoch
Noé
Les yeux sur Jésus
Voir l'invisible
Dieu opère
Vouloir et faire
La force est à Dieu
Dieu est généreux
Providence divine
Pas d'inquiétude
Tout est possible
Rassasiés
Vivre par la Foi
La foi à la fin
Oui, mais!
La foi
Pleine conviction
Nous savons
Foi virtuelle
La foi éprouvée
Retrouver l'assurance

Nourris des paroles de la foi

L'apôtre Paul écrit à son élève Timothée, au sujet de l'enseignement qu'il lui a donné :

En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. 1 Timothée 4:6 

Afin que vous croissiez à tous égards en Celui qui est le chef, Christ.

" Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,  pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,  afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité." Ephésiens 4:11-16 

Le Seigneur Jésus-Christ a donné à son Église des hommes avec des ministères différents : des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des enseignants, des pasteurs, afin de nourrir "les saints" en vue de leur croissance et de leur perfectionnement pour les rendre capables de servir dans le royaume de Dieu. C'est ce qui ressort de la lecture de ce passage.

Il y a une nourriture spirituelle : La Parole de Dieu, nécessaire à la croissance spirituelle de ceux qui croient en Christ.

Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Matthieu 4.3/4 

Le diable sait que la nature humaine  est attirée par des actes extraordinaires surnaturels, lui permettant d'accéder facilement à ses désirs charnels. Mais Jésus, notre modèle, ne s'est pas laissé prendre à ce piège subtile de "la preuve d'identité" : Si tu es fils de Dieu ! Il ne s'est pas laissé entraîner sur le terrain  d'une réponse immédiate et facile  à ses besoins. Pourtant il l'aurait pu, lui le Fils de Dieu. Seulement il voulait dépendre de la volonté de son Père, c'était sa nourriture. Jean 4.34

Il y a un enseignement particulier à tirer de cet exemple, concernant la différence entre un comportement charnel, c'est à dire enfantin et une attitude spirituelle, adulte dans la foi.

Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.

Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. 1 Corinthiens 3.1/2

Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide.

Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice; car il est un enfant.

Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. Hébreux 5.12/14 

La Parole de Dieu est une nourriture à la fois, pour les enfants nouveau-nés et pour les adultes spirituels.

Lorsque que l'on est au début de la vie chrétienne, nous en sommes au lait spirituel et pur afin de grandir :

"désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut." 1 Pierre 2:2 

Puis au fur et à mesure de notre croissance spirituelle nous assimilons de la nourriture de plus en plus solide. Or il y a des gens qui veulent demeurer des bébés qui ne peuvent se séparer de leur biberon.

Nous devons devenir adultes, des chrétiens dont le jugement est exercé au discernement et capables d'être "au service" dans le Corps de Christ.

Jésus, a eu les bonnes réponses aux tentations du malin, celles qui viennent de la Parole écrite de Dieu : "Il est écrit".

Malgré qu'il est réellement le Fils de Dieu, il a voulu en toutes choses, vivre comme un fils de l'homme et dès son enfance, fréquentant régulièrement la synagogue, il a écouté attentivement la lecture des Écritures : la loi de Moïse, les prophètes et les psaumes, dont il s'est nourri.

Il pouvait réfuter les insinuations du diable, mais aussi répondre aux questions des docteurs de la loi, déjà à 12 ans.

Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. 46  Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. Tous ceux qui l’entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses. Luc 3.46/47 

Ce n'est pas pour rien que l'apôtre Paul écrivait encore à Timothée :

Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises;  dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ.

Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,   afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée. 3.14/17

Nourris des paroles de la foi.

Il y a une nourriture spirituelle que Dieu a donnée pour notre âme : sa Parole écrite. Si nous négligeons de l'écouter et de la lire, nous végèterons dans notre foi et nous serons finalement entraînés dans toutes sortes d'enseignements extravagants. "flottants et emportés à tout vent de doctrine" Ephésiens 4.14

Si nous voulons que notre foi soit saine, équilibrée et forte, il faut la nourrir avec une doctrine saine.

L'apôtre Paul insistait auprès de Timothée, qui était chargé de la responsabilité d'enseigner :

Retiens dans la foi et dans la charité qui est en Jésus-Christ le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi. 2 Timothée 1:13

La Parole de Dieu produit la vraie foi, lorsque nous la recevons dans notre cœur et que nous la gardons . Il s'agit de la laisser pénétrer nos pensées, nos sentiments, notre réflexion, afin qu'elle détermine nos choix, nos affirmations, notre mentalité, notre conception des choses et nos comportements.

Je dis souvent que nous devons apprendre à penser ce que Dieu pense, dire ce qu'il dit et agir selon ce qu'il veut, penser comme Lui, parler selon sa parole, et vivre de sa vie.

Pour cela, il est indispensable que Sa Parole habite en nous et quelle pénètre au fond de notre cœur afin d'influer sur notre manière de penser, de parler et d'agir. Il faut non seulement l'avaler, mais aussi la digérer.

Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l’inspiration de la grâce.

Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. Colossiens 316/17   

Haut de page

Lire aussi : Les Ecritures