Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Apprendre à prier
Prie ton Père
Le notre Père
Prier le Saint-Esprit ?
Prier par l'Esprit
Prier pour recevoir
Demandez ce que vous voulez
Prier selon SA volonté
La prière exaucée
Prier avec insistance
Jeûner et prier
Obstacles à la prière
L'idolâtrie
Intercesseurs
L'intercession
L'adoration

Prier avec insistance

La prière revêt différentes formes en fonction des circonstances et des situations. Prier n'est pas simplement présenter à Dieu une requête ou une liste de requêtes  de la même façon qu'on enverrai à un magasin  une liste de courses pour une livraison à domicile !

Certes Jésus dit : En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés, mais cela ne signifie pas que nous devions nous contenter de brèves paroles prononcées à la hâte.

Le Seigneur  a lui-même donné l'exemple de "la prière supplication" :

Ainsi, au cours de sa vie sur terre, Jésus, avec de grands cris et des larmes, a présenté des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé, à cause de sa soumission à Dieu. Hébreux 5:7

Jésus  enseigne ce que peut être la prière insistante : Demandez ... cherchez ... frappez ...

Il leur dit encore: Si l’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire: Ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir, et si, de l’intérieur de sa maison, cet ami lui répond: Ne m’importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains,  je vous le dis, même s’il ne se levait pas pour les lui donner parce que c’est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin.
Et moi, je vous dis: Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.
Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. Lyc 15.5/13

Si la prière peut être un simple exposé de nos besoins ou de notre situation à notre Père céleste elle peut aussi devenir une véritable lutte dans une intense supplique.

Et dans sa vigueur, Jacob lutta avec Dieu. Il lutta avec l’ange, et il fut vainqueur, Il pleura, et lui adressa des supplications. Jacob l’avait trouvé à Béthel, Et c’est là que Dieu nous a parlé. Osée 12.3

Elie le prophète en est un autre exemple :

Elie était un homme tout à fait semblable à nous. Il pria avec insistance pour qu’il ne pleuve pas et, pendant trois ans et demi, il ne tomba pas de pluie sur le sol.
Puis il pria de nouveau et le ciel redonna la pluie, et la terre produisit ses récoltes. Jacques 5.17

Les évangiles citent aussi des exemples de personnes qui ont crié et insisté auprès de Jésus pour être délivrées.

Un femme cananéenne a démontré ce que l'insistance peut produire lorsque nous prions :

Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon.
Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec instance: Renvoie-la, car elle crie derrière nous.
Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.
Mais elle vint se prosterner devant lui, disant: Seigneur, secours-moi!
Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.
Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.
Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie. Matthieu 15.22

Deux aveugles ont bravé l'opposition de la foule et l'apparente indifférente de Jésus :

Lorsqu’ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus.
Et voici, deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait, et crièrent: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!
La foule les reprenait, pour les faire taire; mais ils crièrent plus fort: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!
Jésus s’arrêta, les appela, et dit: Que voulez-vous que je vous fasse?
Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux s’ouvrent.
Emu de compassion, Jésus toucha leurs yeux; et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et le suivirent. Matthieu 10.29

Nous connaissons le récit de cette veuve qui importuna le juge jusqu'à ce qu'elle obtienne gain de cause, dont Jésus cite l'exemple au sujet de la prière insistante :

Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse.
Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique.
Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?
Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? Luc 18.1

Les psaumes instruisent aussi sur la façon dont David criait à Dieu avec insistance et souvent en pleurant. Il exprime sa détresse dans le psaume 22 qui est  une prophétie concernant les souffrances de Jésus lors de sa passion.

Un autre psalmiste crie également à Dieu sa peine  et son désespoir dans le psaume 88.

Deux psaumes à lire et à méditer qui répondent à certaines de nos questions.

La Bible renferme de nombreux exemples d'hommes et de femmes qui ont dû supplier Dieu instamment avec des cris et des larmes.

Anne la mère de Samuel dans l'excès de sa douleur et de son chagrin a répandu son  âme devant  Dieu.

L’amertume dans l’âme, elle pria l’Eternel et versa des pleurs 1 Samuel 1:10.

Tu ne réponds pas

C'est la plainte de David : 

Mon Dieu! je crie le jour, et tu ne réponds pas; La nuit, et je n’ai point de repos. Psaumes 22:2

Quel contraste avec d'autres paroles par lesquelles David exprime sa confiance et sa louange en proclamant la fidélité, la bonté, la miséricorde et la puissance de Dieu.

J’ai cherché l’Éternel, et il m’a répondu; Il m’a délivré de toutes mes frayeurs.

Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, Et le visage ne se couvre pas de honte.

Quand un malheureux crie, l’Éternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses. Psaume 34.4 

Nous connaissons aussi ces situations qui semblent s'opposer. Nous nous souvenons avec reconnaissance des délivrances et du secours de Dieu dans des moments difficiles de notre vie et à d'autres moments nous nous sentons comme abandonnés de notre Père céleste.

Pourtant nous pouvons dire à Dieu avec le psalmiste :

Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d’Israël.
En toi se confiaient nos pères; Ils se confiaient, et tu les délivrais.
Ils criaient à toi, et ils étaient sauvés; Ils se confiaient en toi, et ils n’étaient point confus. Psaume 22.

Au fond de nous, nous gardons cette confiance dans la fidélité, la bonté du Seigneur. Nous savons qu'il connait notre détresse, qu'il entend nos cris et voit nos larmes, qu'il a certainement de la compassion et de bons projets pour nous, mais nous voudrions savoir ce qui se passe !

L'apôtre Paul a supplié Dieu à trois reprises de le délivrer de son écharde, jusqu'à ce que le Seigneur lui réponde et lui explique pourquoi il ne l'aurait pas libéré de ce problème.

Et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m’empêcher de m’enorgueillir. 2 Corinthiens 12:7

Non seulement l'apôtre a eu la réponse du Seigneur, mais il a aussi reçu les forces nécessaires pour gérer son épreuve. 

Trois fois j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi et il m’a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. 2 Corinthiens 12:8

Dieu ne fait pas tout comme nous le voudrions, selon ce que nous pensons, il ne voit pas les choses comme nous et il a des priorités différentes.

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel.
Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées. Esaïe 55.8

Cependant il ne nous laisse pas sans secours. S'il ne nous délivre pas toujours de certaines infirmités ou de situations difficiles, il nous donne la force de les supporter. Parfois même nous comprenons que ces situations sont nécessaires, indispensables, pour l'accomplissement des projets de Dieu.

Nous pouvons comprendre qu'il n'y a pas de contradictions entre les promesses divines pour l'exaucement de nos prières et le fait que les choses ne se déroulent pas comme nous le pensons.

Le plus souvent notre incompréhension vient de nos limites dans la connaissance de Dieu. C'est pour cela qu'il nous faut grandir dans cette connaissance afin que notre confiance en notre Père céleste soit affermie et que nos cœurs soient gardés du trouble et du découragement.

Je n'enseigne pas ici la résignation mais la démarche d'une foi saine et équilibrée fondée sur "toute" la Parole de Dieu en associant les unes avec les autres des paroles qui semblent se contredire et non en citant des versets bibliques sortis de leur contexte. Le fruit de cette foi  saine et éclairée et de la prière fervente et insistante c'est la paix.

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.
Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. Philippiens 4.6

Comprenons que le résultat de prières faites avec insistance, supplication, cris et larmes doit produire à la fin la sérénité et la paix du cœur par le Saint-Esprit et la Parole de Dieu.

Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées.
Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n’y retournent pas Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange,
Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.
Oui, vous sortirez avec joie, Et vous serez conduits en paix Esaïe 55.9

Léopold Guyot, pasteurweb

Haut de page

Lire aussi : Pourquoi