Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Mon témoignage 1
Mon témoignage 2
Mon témoignage 3
Mon témoignage 4
Pentecôtiste
Témoignage Yvonne Guyot
Livre
Pasteurweb en Suisse
pasteurweb à Reims
pasteurweb in England
De nouveau à Reims

pasteurweb in england

  Chers amis de pasteurweb,

Depuis un certains temps nous avons des contacts nombreux avec des frères et sœurs africains francophones qui visitent régulièrement le site "pasteurweb" et nous sentions que nous avions peut-être une direction de Dieu dans ce sens.

Des frères et sœurs africains, qui sont rassemblés en église à Sens, dans l'Yonne, nous ont déjà demandé de les visiter à deux reprises et nous nous sommes réjouis dans le Seigneur avec eux.

Puis, il y a environ deux mois, un frère Ivoirien, habitant à Birmingham, découvrait notre site et prenait aussitôt contact avec nous par mail, puis il nous rendit visite à Colombes. Il  nous proposa de nous rendre en Angleterre, apporter un enseignement aux frères et sœurs africains des églises d'expression francophones de Londres, Birmingham et Coventry, afin d'approfondir et d'affermir leur foi.

Nous sommes donc partis pour  huit jours, le mardi 12 au mardi 19 juillet, et nous venons de rentrer. Afin de vous encourager et de vous réjouir avec nous, nous vous donnons un résumé de notre séjour et de la situation des églises que nous avons visitées.

En fait il s'agit d'une église-mère, qui se développe à Londres depuis quelques années, regroupant des africains francophones de plusieurs pays d'Afrique, en majorité semble-t-il d'Ivoiriens, mais aussi des Congolais, Béninois, etc. 

Puis devant le besoin,  à partir de Londres, une église a été fondée à Coventry réunissant une quarantaine de personnes, et récemment une autre a été créée à Birmingham, regroupant quelques familles. 

Une première série d'enseignements sur la relation des disciples de Christ avec Dieu, fut donné aux frères et sœurs de Birmingham, membres aussi de l'église de Coventry.

De son côté, Yvonne a été sollicitée pour apporter quelques instructions au groupe de femmes engagées.

Puis deux soirées ont été consacrées pour l'enseignement des frères et sœurs formant "l'équipe missionnaire" de l'église de Londres, chacune de ces réunions  a duré trois heures, regroupant une vingtaine de personnes responsables d'activités spirituelles dans l'église. 

Nous avons découvert un groupe désireux d'apprendre, très attentif et posant de nombreuses questions. C'était vraiment une joie de voir leur soif d'être enseignés afin de mieux servir le Seigneur.

Puis le dimanche matin, j'apportais la prédication lors du culte à Londres qui regroupait environ 300 personnes. Ce fut un moment très riche et dense ou je me sentais soutenu par un auditoire très réceptif et enthousiaste.

Nous avons été réjouis par le sérieux dans la foi et le zèle de tous ces frères et sœurs. 

Bien sûr, la culture africaine nous a un peu surpris, le temps semblant avoir une autre dimension. Puis leur expression dans la prière et la louange était à l'image de cette ambiance africaine très connue, mais qui peut nous sembler extravagante à nous les européens et surtout les français,  tellement figés.

Une fois de plus, le Seigneur nous a appris à regarder au delà de la forme d'expression et des cultures, pour discerner et reconnaître la foi, l'amour du Seigneur et le zèle, de rachetés de Christ, différents.

Cela nous a ramenés à ces merveilleux passages d'Apocalypse 5.9/10  et 7.9/13

Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.
Et ils criaient d’une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’agneau.

Nous aussi, nous ajoutons à ces voix célestes, notre adoration et nos actions de grâces pour l'œuvre merveilleuse du Seigneur Jésus-Christ, en faveur de ceux qui croient quelques soient leur origine, leur race, leur culture et leurs coutumes.

Nous avons également découvert une Angleterre que nous ne connaissions pas, où le comportement raciste ne semble pas exister, ou personne ne s'arrête à la couleur de votre peau et au style de votre vêtement.

Oui nous rendons grâce à Dieu pour cette visite à des frères et sœurs qui nous ont accueillis avec tellement d'amour. Nous prions pour eux et nous les aimons aussi de tout notre cœur.

Haut de page