Accueil • Remonter • Présentation • Encouragerments • Femmes de la Bible • Famille chrétienne • Vie chrétienne • Témoignages • Etudes/Réflexions

Accueil
Remonter
La vie professionnelle
Adolescence 1/2
Adolescence 2/2
Ados, se connaître
Jeunes et sexualité
Travail, famille, société
Attention: piège!
Femme libre ?
Intimité
L'échec
Voeux 2015

L'adolescence 2/2

Timothée

Un adolescent choisi par Dieu : Timothée. Son nom signifie "qui adore Dieu". L'apôtre Paul appelle Timothée  "mon enfant bien-aimé, fidèle dans le Seigneur" 1 Corinthiens 4/ 17 Et encore "mon véritable enfant dans la foi". Ce qui indique que Paul fut l'instrument de la conversion de Timothée : 1 Tim 1:2. Il a été son père spirituel, il a discerné chez ce jeune garçon sa fidélité et combien il aimait le Seigneur. Eunice et Loïs, la mère et la grand-mère de Timothée, à qui l'apôtre Paul rend témoignage, furent gagnées à la foi chrétienne lors du premier voyage missionnaire de l'apôtre à Lystre, en Lycaonie. Elles ont été des modèles pour l'enfant, encore très jeune. Elles l'ont enseigné dans les voies de Dieu. Elles lui ont transmis leur foi et l'adoration pour ce grand Dieu. Elles lui ont inculqué toutes de bonnes instructions et lui ont appris à mettre sa confiance dans le Seigneur en toute occasion.

Timothée est devenu un chrétien actif, avec un esprit de prière et d'adoration. Il fut vite remarqué pour sa fidélité et fut recommandé à Paul par les frères de Lystre et d'Icône : Actes 16:1. Il y a eu des prophéties annonçant qu'il était appelé à "combattre le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience". Les anciens lui imposèrent les mains et le consacrèrent à l'évangélisation : 2 Tim 1:6.

Une conduite exemplaire

Notre conduite doit être exemplaire pour nos enfants et petits enfants. Il nous faut prier pour eux, même si ils ne croient pas. Un jour viendra où le Seigneur les attirera à Lui grâce à nos intercessions car Il veut que nous soyons sauvés, nous et les nôtres.

Il faut souligner que la mère de Timothée était Juive et son père Grec : Actes 16:1. Pour ne pas offenser les Juifs, Paul circoncit Timothée. C'était une concession aux idées juives traditionnelles, à cause des circonstances mais qui n'impliquait nullement l'abandon de principe de la liberté.

Timothée accompagna Paul en Galatie, puis à Troas, à Philippes, etc. : Actes 17:14. Il fut un bon évangéliste au service de Dieu, aux cotés de Paul. En lisant ce récit nous pouvons retenir ce qui est important pour nos jeunes : c'est que nous, mamans où grand-mères, soyons fidèles dans la foi au Seigneur Jésus, comme l'ont étées Eunice et Loïs pour leur enfant. Être de bons exemples afin que nos enfants voient que nous ne vivons pas comme les gens du monde et qu'ils aient le désir de connaître Jésus.

Nous n'avons pas l'esprit du monde mais l'Esprit qui nous vient de Dieu afin que nous connaissons les choses que Dieu nous a données par sa grâce : 1.Corinthiens 2:12. Leur donner l'envie de vivre d'une manière saine, droite, équilibrée, selon les Écritures, qui sont une source pour notre quotidien. Oh! nous ne deviendrons parfaites ! Nous le serons avec le Seigneur dans son ciel de Gloire mais, tant que nous sommes sur cette terre, tendons à la perfection : Philippiens 3:12.

Dialogue, partage et vigilance...

De plus en plus de jeunes filles deviennent violentes, agressives, rebelles. Pourquoi ?.. Cette violence chez les jeunes est inquiétante. Vous devez, comme moi, lire les nouvelles et c'est vraiment triste de voir cette décadence et ces parents désemparés. Le manque de dialogue avec nos enfants peut produire ces réactions.   Alors vous, parents, soyez vigilants : certaines émissions de télé ne sont pas adaptées aux jeunes enfants (tenez compte de l'interdit moins de ...), pas plus que certains jeux sur Internet, sur consoles, etc. Le jeu du foulard et tous ces jeux dangereux qui mènent au suicide. Il y a eu encore un cas cette semaine. N'est-ce pas affolant ?

Un conseil que j'ose vous donner : soyez à l'écoute de vos enfants, partagez avec eux vos projets, faites-les participer à la vie commune, en les responsabilisant : à chacun sa part à faire à la maison, surtout si vous, mamans, travaillez en dehors. Faites-leur confiance pour les tâches communes afin d'établir un bon équilibre dans la famille.

Veillez à leur prodiguer beaucoup d'affection. Les adolescents sont sensibles à l'expression des sentiments de leurs parents envers eux. Et, surtout, tenez ferme dans la prière, persévérez, veillez-y avec actions de grâces sans vous décourager car Notre Seigneur Tout-Puissant est à l'écoute de vos requêtes.

Que nos jeunes soient bien encadrés à la maison et aussi dans des groupes de jeunes chrétiens. Il est tellement difficile pour eux de se sentir seuls avec leurs problèmes et donc il est essentiel d'avoir un confident. Comme le serviteur de l'Éternel, David, adressons à Dieu ce beau cantique :

Psaume 18:1-4 "Je t'aime, ô Éternel, ma force! Éternel, mon, rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! Je m'écrie: loué soit l'Éternel! Et je suis délivré de mes ennemis."

Vie de femme chrétienne

Haut de pageÈ

Lire aussi : l'adolescence