Présentation • Encouragerments • Femmes de la Bible • Société • Famille chrétienne • Vie chrétienne • Témoignages

 

Accueil
Remonter
Femme dans l'Eglise (1)
Femme pasteur
Des vases d'honneur
Remplies de toute joie
Femme sensée
Etre fidèle
Prendre son envol
Parce que Dieu m'aime
Le coeur tourné vers Dieu
Porter du fruit
La bonté
La bienveillance
La douceur
La paix
La maîtirse de soi
L'esprit de sobriété
Refléter la gloire de Dieu
Le dessein de Dieu
Accomplir son plan
Servir avec crainte
Nos paroles
Notre pélérinage
La ligne directe
Défi pour aujourd'hui
Comportement respectueux

La parole, une responsabilité.

Les gens oublient la plupart des événements de leur vie quotidienne, mais une remarque particulièrement cinglante peut rester gravée des dizaines d'années. Celui qui l'a lancée, par contre, peut ne pas s'en souvenir du tout quelques jours plus tard.

On est rarement conscient de l'effet de ses paroles sur les autres. Parler, c'est facile! Souvent les mots sortent de notre bouche avant même qu'on ait vraiment réfléchi.

Une jeune femme raconte:  lorsqu'elle était au lycée, un jour elle rapporte un bulletin de notes excellentes dans toutes les matières. Alors qu'elle s'attendait aux félicitations de son père, celui-ci s'est exclamé; « Eh bien, le niveau de ton école doit être bien bas! ».

Cette anecdote trente cinq ans après l'habite encore.

J'ai entendu une autre réflexion qui fait froid dans le dos :"je ne t'ai pas désirée, c'est un accident, une erreur de la nature!"

Oh! Combien c'est dur pour un enfant d'entendre une telle parole  dans la bouche de sa maman, ça blesse profondément.

Ce sont des  exemples parmi d'autres du pouvoir des mots, c'est mots qui blessent et  qui font mal pour toute la vie.

La Bible contient une quantité de mises en garde concernant la langue et les paroles. La parole n'est pas anodine. Elle comporte une responsabilité qui nous a été confiée.

La langue douce est un arbre de vie, Mais la langue perverse brise l’âme. Proverbes 15:4

« De tous les êtres vivants, aux hommes seuls Dieu a donné la possibilité de communiquer grâce au langage et les a rendus responsables de ce qu'ils disent, avec tout ce que cela comporte d'incompréhensions possibles, explique la théologienne Véronique Rochat.

Cette responsabilité signifie "surveiller ses paroles", maitriser sa langue.

Par exemple en considérant l'intérêt de l'autre avant le sien.

Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Philippiens 2.4.

Nous sommes exhortées à réfléchir à ce que nous allons dire, si c'est vraiment utile, si cela va faire du bien à l'autre. Si ce n'est pas le cas, il est peut-être préférable de se taire.

Jésus met la barre encore plus haute, indiquant, contrairement à la sagesse populaire, que les paroles ne s'envolent pas.

Je vous le dis: Au jour du jugement, les hommes rendront comptent de toute parole vaine qu'ils auront proférée, car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. Matthieu 12.36

Paroles de mort.

La sagesse biblique constate la capacité de faire du bien ou du mal avec ses paroles.

"La mort et la vie sont au pouvoir de la langue", Dit l'auteur du livre des Proverbes 18.21

Autrefois, prononcer une malédiction revenait à proclamer une sentence de mort. Or, nous savons que dire du mal de quelqu'un revient dans certains cas à le maudire, à mettre un poids sur sa vie dont il ne se relèvera peut-être pas.

Il y a quelques années, un frère avait commis pour certains l'irréparable, il s'était éloigné de Dieu. Un frère lui téléphone et lui dit ceci : "Je vous maudis au Nom du Seigneur, Dieu va vous punir, dans quelque jours vous serez mort."

Oh! Que c'est dur d'entendre des paroles aussi méchantes, mais Dieu est miséricordieux et plus de trente ans après le frère est toujours là et il est revenu dans la bergerie.

Elever la voix et accuser l'autre alimentent les bombes émotionnelles qui explosent dans son cœur et détruisent l'amour pour les autres.

Mais, concrètement, comment les paroles peuvent-elles être source de mort ?

L'être humain prend davantage à cœur les paroles qui peuvent amener  à développer en soi un sentiment négatif : "je suis nul", "je n'y arriverai jamais", Cela l'amène à  se dévaloriser, ce qui influencera son comportement.

Comme, dans l'histoire de ce petit garçon dont le grand-père répétait souvent qu'il était sot, et qui, répliqua un jour à ce dernier : "Comme on me le dit souvent, je le deviens de plus en plus!."

On peut constater également que l'existence est conditionnée par les paroles et que celles-ci provoquent rejets, angoisses ou mauvaise estime de soi.

Soyons vigilantes lorsque nous parlons, surtout aux enfants, ils sont fragiles. Il  ne faut ne pas toujours leur faire des remarques désobligeantes. Conditionnés pas ces paroles, ils peuvent être  bridés dans le développement de leur identité propre, n'osant jamais être eux-mêmes.

Le sage des Proverbes priait ainsi :

Eloigne de moi la fausseté et la parole mensongère. Proverbes 30:8

Les paroles qui font mal, s'inscrivent dans le subconscient, et sont difficilement oubliées. Dans ces cas là, il n'y a que la prière pour répondre à ce grand besoin de guérison intérieure.

Paroles de vie.

Dans les Ecritures nous avons bien des exemples de l'efficacité de la parole de l'Eternel.

Pour contrecarrer les paroles destructrices, la Bible invite à prononcer des paroles de vie , qui rétablissent celui ou celle qui les reçoit  dans ses qualités et ses compétences. Quand on encourage autrui par des mots valorisants, cela crée en lui le désir de s'améliorer et de dire la vérité.

N'ôte pas entièrement de ma bouche la parole de la vérité! Psaumes 119 . 43.

Car la parole n'est pas sur ma langue, Que déjà, ô Eternel! Tu la connais entièrement. Psaumes 139. 4

La parole est vivante et efficace. Nous lisons dans  Hébreux 4.12 :

Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles: elle juge les sentiments et les pensées du cœur.

Il peut y avoir des paroles mensongères et fausses qui détruisent et pour un bout de temps, pas facile d'oublier. C'est  comme un coup que l'on recevrait , c 'est aussi violent, et douloureux!  Mais des  paroles de consolation nous aident à ne pas craindre.

Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. Ephésiens 4:29

Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun. Colossiens 4:6

Un prophète avait reçu de Dieu la grâce de dire des bonnes paroles :

Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, Pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j’écoute comme écoutent des disciples. Esaïe 50:4

Une parole de réconciliation, de pardon, envers celle qui nous a blessée, jusqu'au plus profond de soi, c'est pourrait-on dire : indélébile.

Nous lisons dans 2 Corinthiens 5. 19, que Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de réconciliation.

La parole de vie est une parole qui bénit, à l'exemple de Dieu lui-même qui se plait à bénir, comme il le dit à Abraham :

Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Genèse 12:2

La parole qui dirige

Le psalmiste écrit : Ta Parole est une lampe à mes pieds, un lumière sur mon sentier.

Nous lisons dans le psaume 107.4-9, une parole encourageante pour ceux qui ont perdu leur chemin :

Ils erraient dans le désert, ils marchaient dans la solitude, Sans trouver une ville où ils pussent habiter.
Ils souffraient de la faim et de la soif; Leur âme était languissante.
Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, Et il les délivra de leurs angoisses;
Il les conduisit par le droit chemin, Pour qu’ils arrivassent dans une ville habitable.
Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté, Et pour ses merveilles en faveur des fils de l’homme!
Car il a satisfait l’âme altérée, Il a comblé de biens l’âme affamée.

Jésus dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8.12

C'est pourquoi nous pouvons dire avec le prophète :

Venez et marchons à la lumière de l'Eternel. Esaïe.2 .5

Souvent nous voyons comment Dieu a adressé la parole à son peuple afin de le conduire dans les sentiers de la vie et de la bénédiction lorsque le peuple écoutait cette parole.

Le prophète Elie a reçu l'annonce d'une sécheresse mais il a été attentif à la parole.

Elie, le Thischbite, l'un des habitants de Galaad, dit à Achab; L'Eternel est vivant, le Dieu d' Israël, dont je suis le serviteur! Il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole .

Et la parole de l' Eternel fut adressée à Elie, en ces mots:

Pars d'ici, dirige-toi vers l'orient et cache -toi près du torrent de Kerith, qui est en face du Jourdain.

Tu boiras du torrent, et j'ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là. Il partit et fit selon la parole de l'Eternel 1Rois 17. 1à 4

Elie a écouté la parole de l'Eternel, il s'est laissé diriger tout au long de sa vie, même et surtout lorsqu'il était découragé.

David demandait à Dieu de le conduire :

Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi; Car tu es le Dieu de mon salut, Tu es toujours mon espérance. Psaumes 25:5

Et le Seigneur lui répondait :

Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.
Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence; On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, Afin qu’ils ne s’approchent point de toi.
Beaucoup de douleurs sont la part du méchant, Mais celui qui se confie en l’Eternel est environné de sa grâce. Psaume 32.8

Si nous voulons la bénédiction du Seigneur, soyons à son écoute et laissons-nous diriger par sa parole, soyons attentives aux conseils que nous recevons  par le moyen d'un frère ou d'une sœur rempli du Saint-Esprit, par lequel Dieu peut nous parler ou nous avertir qu'il y a danger, cela arrive également.

Renier la parole.

Nous rencontrons parfois des gens qui renient la parole de l'Eternel, ou ne veulent pas en entendre parler, ils refusent carrément la discussion. «  l'incrédulité. »

Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit; Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils, il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités: mais ils ne voulurent pas venir. Matthieu 22. 1 à3 et...

Nous lisons dans Matthieu 26. 74 et 75 :

Pierre se mit à faire des imprécations et à jurer; Je ne connais pas cet homme. Aussitôt le coq chanta. Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite: Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.

Nous vivons dans un pays ou nous avons la liberté de vivre notre foi en toute sécurité, librement sans crainte .

Mais malheureusement dans certaine région du globe ce n'est pas le cas, il y a des persécutions, des frères et soeurs  sont jetés en prison et même  mis à mort à cause de leur foi en Jésus. Prions pour eux!

S i nous étions dans ces pays, resterions-nous fidèles à notre engagement à suivre Jésus jusqu'à la mort, ou ferions -nous comme Pierre? Nous ne sommes peut-être pas plus fort que lui spirituellement, lui accompagnait Jésus , Il vivait avec Lui, il le connaissait bien et cependant il l'a renié!

Suivre Jésus, c'est un sacrifice, il y a des choses dans notre vie que nous devons abandonner si nous voulons le suivre et lui plaire.

Comme dans la parabole où il est question du roi qui fit des noces pour son fils, les invités ont préférés vaquer à leurs occupations plutôt que d'assister aux noces.

Cela peut nous arriver également de faire passer nos occupations avant Jésus.

Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus Matthieu 22. 14

La parole qui a été semée

Nous rendons témoignage de Jésus, ce qu'il est pour nous, ce qu'il a fait pour nous, qu'il a changé notre vie, qu'il nous a guérit, qu'il nous a sauvé!.Alléluia!

Nous semons sa parole autour de nous, à nos proches, à nos voisins, sur internet cela m'arrive, ect...

Nous avons par exemple la parabole du semeur.

Le semeur sème la parole.

Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée; quand ils l'ont entendue, aussitôt vient Satan et enlève la parole qui a été semée en eux. Marc.4. 14 à 19

Si cette semence n'est pas enracinée profondément en nous, lorsque survient une tribulation ou une persécution ou une tentation c'est une occasion de chute.

Ne nous laissons pas troubler par les soucis de la vie, par la séduction des richesses et autres convoitises qui prendraient une trop grande place et nous éloigneraient de Dieu.

Jésus parlait beaucoup à ses disciples par des paraboles et elles nous parlent aussi, cette semence nous la recevons si notre cœur est bien disposé et qu'elles portent des fruits,.

Le Seigneur travaillait avec les disciples et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient Marc 16. 20.

Que nos cœurs soient honnêtes et bon, retenons la parole, portons du fruit avec persévérance

Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance. Luc. 8. 15.

Nous avons reçue la parole et nous la serrons sur notre cœur, nous avons plaisir à la lire nous l'écoutons attentivement afin de nourrir notre âme.

Dans Luc 11. 28. Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent!

C'est une parole de réconciliation qu'il nous a donné, et nous savons combien c'est difficile de se réconcilier avec la personne qui nous a fait ou dit du mal, sans vraiment réaliser que nous serions blessées. Et cependant nous lisons dans 2 Corinthiens 5. 19  "que Dieu a mis en nous la parole de réconciliation".

Non seulement nous avons reçue la parole dans notre cœur, nous avons reçue le salut, également le Saint-Esprit qui nous a été promis.

En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint -Esprit qui vous avait été promis Ephésiens. 1. 13

Rendons grâce à Dieu en toutes circonstances, parce que nous avons été choisies dès le commencement pour le salut, essayons de progresser dans la sanctification, et gardons notre foi en Jésus.

Pour nous frères ou (sœurs) bien- aimés du Seigneur, nous devons rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité. 2 Thessaloniciens 2. 13

Dieu est vivant, il connait nos sentiments, il connait les pensées de notre cœur bonnes ou mauvaises, nous ne pouvons rien lui cacher, nous aurons a lui rendre compte de notre vie terrestre lorsque nous paraitrons devant LUI.

Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est nu et découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte . Hébreux 4 . 12 et 13.

Avec le psalmiste nous prions :

Eternel, mets une garde à ma bouche, Veille sur la porte de mes lèvres! Psaumes 141:3

Vie de femme chrétienne

 

Haut de pageÈ

 

Lire aussi :