Présentation • Encouragerments • Femmes de la Bible • Société • Famille chrétienne • Vie chrétienne • Témoignages

 

Accueil
Remonter
Femme dans l'Eglise (1)
Femme pasteur
Des vases d'honneur
Remplies de toute joie
Femme sensée
Etre fidèle
Prendre son envol
Parce que Dieu m'aime
Le coeur tourné vers Dieu
Porter du fruit
La bonté
La bienveillance
La douceur
La paix
La maîtirse de soi
L'esprit de sobriété
Refléter la gloire de Dieu
Le dessein de Dieu
Accomplir son plan
Servir avec crainte
Nos paroles
Notre pélérinage
La ligne directe
Défi pour aujourd'hui
Comportement respectueux

Défi pour aujourd'hui

Voilà ! la rentrée à eu lieu, les enfants contents de retrouver leurs établissements scolaires, leurs profs, leurs amis (es). Après ces longues vacances de détente, et pour les parents la vie quotidienne qui reprend son rythme...vacances quelque part pour eux, car ce n'est pas toujours du repos!!!surtout si les enfants partagent cette période d'été en leur compagnie, selon l'âge bien évidemment, il faut les surveiller, les occuper, leur trouver des activités ce qui n'est pas toujours évident, ce qui n'est pas toujours un temps de relaxation pour les parents,.

Cette réflexion que j'ai à cœur de partager  concerne les enfants.

Le plus grand défi aujourd'hui.

Pourquoi les enfants sont 'ils si importants dans un foyer? Comment nous y prendre pour leur donner une bonne éducation? Des valeurs dans ce monde tellement violent, cruel et pervers?

L'esprit d'enfance.

Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux les(disciples) et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux. Matthieu 18 ;2 et 3 

Alors on lui amena des petits-enfants, afin qu'il imposât les mains et priât pour eux. Mais les disciples les repoussèrent; Et Jésus leur dit: Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui le ressemblent, Il leur imposa les mains et il partit de là. Matthieu 19; 13:14.

Par ces paroles Jésus souligne l'importance des enfants. Lorsqu'il affirme que le royaume des cieux est à eux, son message est encore valable de nos jours .

Les adultes ne réalisent pas  combien les enfants sont déjà proches de Dieu, comme le dit Jésus :

Leurs, anges dans le ciel sont continuellement en présence de mon Père céleste ..Matthieu 18: 10

Le terme (ange) signifie messager. Les anges gardiens sont des messagers spirituels, des esprits envoyés par Dieu pour protéger et guider les enfants.

Cependant, nous voyons nos enfants et nous leur ouvrons nos cœurs. En les recevant de cette façon nous recevons Jésus. Ce sont ses propres paroles :

Quiconque reçoit en mon nom ce petit enfant me reçoit moi-même; et quiconque me reçoit ,reçoit celui qui m'a envoyé Luc .9. 48.

Lorsque nous devenons parents, nous aimons ce nouveau-né, mais, parfois il arrive que le bébé perturbe et met à rude épreuve notre patience. Rapidement il peut-être perçu comme un fardeau ou comme un embarras surtout les premiers mois qu'il ne fait pas encore ses nuits. Que de nuits blanches!!! Et notre sommeil complètement déréglé. !

Il arrive chez certaine personne la période du baby blues , qui dure et perdure à tel point d'être obligée de se faire aider par un tiers, car le mari est aussi pris dans l'engrenage!!!

Mais quelque soit le nombre de soucis qu'il apporte, tout enfant est un don de Dieu.

Lorsque nous l'accueillons dans cet état esprit, il est certain que Dieu nous bénira et nous donnera la force de l'élever.

Ceci doit être un encouragement pour tous les jeunes parents ou pour ceux qui envisagent de fonder une famille .

Dieu est toujours prêt à nous aider lorsque nous le lui demandons,  tout particulièrement lorsque nous devons faire face a l'adversité.

Relisons les paroles de Jésus :

Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe, Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. Matthieu 7.7 à 11

Nous sommes à une époque où la foi simple comme celle d'un enfant est méprisée et raillée comme jamais elle n'a été. Il serait bon de nous rappeler les paroles de Jésus lorsqu'il nous parle de redevenir comme des enfants, et tenir compte de sa promesse, de son retour proche.

La famille

Fonder une famille de nos jours n'est pas évident, la cellule familiale est en train de disparaître.

La famille traditionnelle telle que nous la connaissons depuis des siècles s'est effondrée et de plus en plus d'enfants sont élevés par les grands-parents ou par les plus grands.

L'augmentation du nombre de divorces ainsi que les pressions croissantes sur le lieu de travail font que les parents transfèrent à des tiers leurs responsabilités liées à l'éducation et au soin des enfants.

Je ne veux pas généraliser, car il y a encore des bonnes familles, très présentent auprès de leur chérubins, même dans les familles recomposées, ou règne une bonne harmonie, à chacun de faire des concessions.

Les techniques de procréation assistée telles que l'insémination artificielle peuvent avoir des conséquences tragiques. Beaucoup d'enfants ne savent même pas qui sont leurs véritables parents ni quels sont leurs liens de parentés avec d'autres enfants. Il semble que nous ayons oublié que la bonne santé d'une société dépend de la bonne santé des familles.

Nous devrions être convaincus que la définition traditionnelle de la famille n'est pas seulement réalisable, mais indispensable a notre survie. Cependant, ceci ne peut se faire que si nous revenons aux enseignements simples de Jésus, qui nous a demandé d'aimer Dieu et notre prochain comme nous- mêmes.

La Bible nous enseigne qu'à l'union du couple est la base de la famille.

Ephésiens 5. 31 ; C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux ne ferons qu'un.

L'apôtre Pierre nous met en garde lorsqu'il écrit que s'il y a désunion entre mari et la femme c'est un obstacle à l'exaucement de nos prières. 1 Pierre 3:1/7

Bien des personnes prient pour faire la volonté de Dieu mais ne la suive que si elle s'accorde avec la leur. Si vraiment nous aimons Dieu, alors nous cherchons à le suivre, à lui être agréable , avoir une conduite exemplaire, quelque soit les conséquences de ce choix.

Nous saurons, dans notre for intérieur, que c'est dans notre fidélité inébranlable à Dieu que nous puiserons notre joie, notre force. Dieu est le seul fondement solide sur lequel nous pouvons construire une famille et élever des enfants.

Notre Père Céleste

Voici, des fils sont un héritage de l'Eternel, le fruit des entrailles est une récompense. Comme les flèches dans la main d'un guerrier ,Ainsi sont les fils de la jeunesse.

Heureux l'homme qui en a rempli son carquois! Psaumes 127. 3à 5

Dieu est l'exemple suprême de la paternité. IL est notre Père à tous.... vieux ou jeunes..et nous sommes ses enfants, sans exception aucune. Jésus affirme.

N'appelez personne sur la terre votre père, car un seul est votre père, c'est celui qui est au ciel Matthieu 23.9.

Dieu veut être notre Père, mais jamais il ne nous imposera sa volonté. IL veut que nous nous tournions vers lui afin qu'il nous aide. C'est pour cela que la prière de notre Seigneur commence par ces mots   "Notre Père".

Dieu nous attend et nous aidera dans toutes nos épreuves. Comme le dit Jésus. Dans Luc 11: 11 à 13

Quel père parmi vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Ou bien s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson? Ou s'il demande un œuf, lui donnera- t-il un scorpion? Si donc, mauvais comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, le Père céleste donnera d'autant plus volontiers le Saint- Esprit à ceux qui le lui demandent

On ne saurait trop insister sur cette image de Dieu "amour".

Tout enfant à fortement besoin de se sentir en sécurité, autant sur le plan affectif que physique. Mais un homme qui manque de caractère ou d'assurance ne peut donner à ses enfants ni un sentiment de sécurité physique ni un sentiment affective. Et lorsqu'un enfant ne se sent pas en sécurité, les conséquences peuvent être tragiques.

Au cour des cent dernières années, tout cela a été radicalement bouleversé. Le siècle dernier fut marqué par les guerres, l'agitation sociale et l'instabilité, et jamais on ne vit autant d' enfants grandir sans un père à la maison. Aujourd'hui, l'on va même jusqu'à remettre en question l'utilité du père!!!! après tout, qui a besoin d'un père? Mère célibataire, pourquoi pas? Et pourquoi pas deux mères? Ou deux pères?

Mais un tel mépris de l'ordre divin a inévitablement des conséquences dévastatrices, non seulement sur les enfants mais sur le monde entier.

Beaucoup de pères restent affectivement distants, même s'ils vivent sous le même toit que leurs enfants. Je vous cite l'exemple d'un père et de son fils prenant l'ascenseur : ils arrivent sur le lieu de réunions, étonnés tous les deux de se trouver là!!! Ils ne s'étaient pas adressé une parole en partant de chez eux,

Etonnant quand même, ce qu'il aurait voulu ce garçon c'est un peu plus d'attention et d'affection!

Jésus lui-même, le seul homme véritablement parfait, n'avait pas peur de se montrer comme une poule rassemblant ses poussins.

Il y a d'autres cas qui m'exaspèrent et vous aussi je pense. Ça m'arrive d'aller faire une ballade dans les parcs, il y a pleins de bambins aux jeux avec les parents, mais ils sont très occupées à passer des texto ou téléphoner ..... sans vraiment surveiller leurs petits. Ces parents sont certes physiquement présents , mais leur esprit est ailleurs, planifiant la journée du lendemain, ou l'heure suivante, absorbé par les affaires politiques, celles de leurs amis ou de leur travail (que sais-je encore!)

Le développement affectif d'un enfant dépend de l'amour et de l'attention que lui portent ses parents. Ceux qui n'auront pas reçu suffisamment d'amour et d'attention manqueront de forces pour affronter le monde, dans le choix de l'orientation.

Les enfants ont besoin d'être guidés, rassurés, aimés, et c'est aujourd'hui qu'il faut répondre à ces besoins. Demain, il sera trop tard.

Les parents qui aiment leurs enfants passeront du temps avec eux aussi souvent que possible, et ils seront présents auprès d'eux.

Les activités à la maison, comme la lecture à haute voix, ou les travaux de loisirs, ou, plus important encore, les repas pris ensemble, sont des occasions essentielles pour l'échange et le développement d'un sentiment d'unité.

Il en est de même pour les activités de plein air, jouer au ballon, les promenades à vélo , les randonnées sac au dos et prendre leur gouter ! Ils aiment ces moments. Tous ces moments sont bénéfiques pour leur équilibre.

Les anniversaires, le bon résultat de l'année scolaire, l'obtention des diplômes et d'autres occasions de célébration, jouent un rôle important dans la vie de famille. Non seulement ce sont des moments de bonheur, mais ce sont bien souvent des événements qui peuvent encourager un enfant, le soutenir et l'aider à grandir. Nous pouvons saisir ces occasions pour remercier Dieu de nous avoir confiés ces enfants et leur dire combien nous les aimons et combien ils sont précieux à nos yeux.

Qu'un enfant se sente physiquement en sécurité est tout aussi important que le sentiment de sécurité affective.

Le rôle des grands-parents.

Les enfants des enfants sont la couronne des vieillards. Proverbes 17.6

Les grands-parents sont l'admiration de beaucoup d'enfants et cela reste gravé dans leur mémoire. Mon mari ainsi que ses frères parlent souvent de leur grand-père, ils me donnent l'impression qu'ils n'ont eu que lui, tellement il était présent dans leur vie de gamins!!!!!

Ils sont curieux de connaitre comment c'était à l'école de notre temps, comment étaient les camarades de classe, les profs...etc.  Si à la maison il y avait la télé, le téléphone ... ils nous submergent de questions!

Ceux d'entre nous qui vivons proches de nos petits-enfants n'avons pas besoin d'être convaincus . Les soins que nous portent nos enfants sont le reflet de leur gratitude pour les années que nous avons passés nous-mêmes à nous occuper d'eux. A notre tour, nous partageons notre joie avec eux et avec leurs enfants, en étant disponible pour aller les chercher à l'école, le cas échéant,  les aider pour leur devoir, ou en cas de maladies, mais aussi c'est un moment de joie lorsque nous passons un peu de notre temps à jouer au ballon, à cache cache, ou en jouant aux jeux de société, en lisant avec eux et leur apprendre des petites chansonnettes, selon l'âge bien évidemment!

Nous sommes heureux mon mari et moi, et remercions Dieu de nous donner la santé, et de leur être utile, en espérant avoir encore quelques bonnes années à partager avec eux.

Cependant, il est évident pour nous, que malgré tout l'amour que nous portons à nos petits-enfants, nous devons laisser nos enfants trouver leur propre façon de les élever. Cela n'est pas toujours facile, notamment lorsque leurs idées sur l'éducation diffèrent des nôtres, ce n'est pas la même génération!

Mais, nous ne pouvons leur prendre la responsabilité première qui leur incombe vis-à-vis de leurs propres enfants, responsabilité qui perdurera bien après notre départ terrestre.

Pourquoi les grands-parents ne pourraient-ils transmettre leur sagesse, même si celle-ci fut acquise à travers les erreurs commises?

Les grands-parents qui vivent éloignés ne devraient pas utiliser le prétexte de la distance. Ils peuvent rester activement impliqués dans leur vie par les moyens merveilleux de la technologie moderne. A condition qu'ils acceptent les conseils!!!! cela les touchent quand même de savoir qu'ils pensent à eux et qu'ils les aiment.

Quelque soit l'âge de l'enfant, le temps qu'il passe avec ses grands-parents est toujours enrichissant. De tels moments seront perçus par l'enfant comme des oasis de réconfort et de calme , et par les grands-parents, des occasions d'aimer. Au bout du compte, c'est une bénédiction pour tous.

Ne les oublions surtout pas dans nos prières, et demandons à Dieu de veiller sur eux et de les protéger dans ce monde de violence, de péché!

Enseigner le respect.

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne. Exode 20. 12.

Nous connaissons tous ce commandement biblique, qui est une pierre d'angle de l'éducation des enfants: honore ton père et ta mère.

Mais que signifie-t-il?

Sur un certain plan, il signifie simplement que les enfants doivent apprendre le respect. Aux yeux des petits enfants leur parent sont des modèles. S'ils n'honorent pas le père ou la mère comment apprendront-ils à honorer Dieu?

Sur un autre plan, ce commandement met sur chaque parent la responsabilité de s'assurer que ce commandement est observé.

Honorer commence par le respect de l'autorité, par la "crainte de Dieu" et par la même "crainte" des parents. Cela ne veut pas dire que les enfants devraient avoir peur de Dieu ni de leurs parents. Cette crainte c'est "le respect". A mesure qu'ils grandissent, ils doivent apprendre à vaincre leur égocentrisme inné et à céder aux autres quand la situation le justifie.

Mais si le respect est acquis par des procédés autoritaires, il mènera à la colère et à la révolte. Loin de cela, l'acceptation de se soumettre à l'autorité doit naître de l'amour et d'un grand respect. Cela s'obtient progressivement, au prix d'efforts, et d'un climat d'amour et de confiance.

Cependant, l'apprentissage du respect, qui est une composante si essentielle de toute relation humaine saine, doit commencer très tôt, dès le jeune âge, car même  petit, l'enfant est capable de discerner si ce qu'il fait est bien où mal, ne serait-ce qu'au ton de la voix de ses parents, lorsqu'ils le reprennent. Mais avec un ado le prix à payer est parfois un douloureux affrontement de volontés.

Ce qui n'empêche que si un bras–de-fer est inévitable, il faut y faire face et ne pas abandonner la bataille en cours de route.

Il reste que le respect se gagne,, il ne peut simplement être exigé.

Si les enfants manquent de respect envers les adultes, c'est en général parce que les adultes présents dans leur vie manquent de respect envers eux. Il faut être attentifs, vigilants et essayer de discerner ce qui ne va pas dans leur jeune vie, tellement sollicitée de toutes sortes de tentations! Et surtout gagner leur confiance. Alors ils respecteront leurs parents

Si nous aimons Dieu de tout notre cœur et de toute notre âme, nos enfants auront pour nous le respect qu'ils nous doivent, et nous aurons du respect pour eux, pour le développement harmonieux de leur jeune personnalité.

Le respect pour l'esprit qui anime la relation parent-enfant, est l'élément fondamental de toute véritable vie de famille.

Jésus a dit : Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Jean 15. 13.

C'est avec ce même amour et ce même respect que les parents doivent prendre soin de leurs enfants, étant prêts à donner même leur vie pour eux.

Cet amour fort et véritable  incitera les enfants à honorer  leur père et leur mère.

C'est aussi qui les conduira, en avançant dans la vie l'aidera , non seulement à aimer et à servir Dieu mais aussi leur prochain.

La discipline

En terminant ce chapitre, je ne puis passer sous silence cet élément important de l'éducation des enfants.

Ecoute, mon fils, l'instruction de ton père, Et ne rejette pas l'enseignement de ta mère; Car c'est une couronne de grâce pour ta tête, et une parure pour ton cou. Proverbes 1. 8

A notre époque où toute forme de discipline est assimilée à un abus, il est tentant de rejeter la maxime issue des Proverbes de l'Ancien Testament qui rappellent que "Qui aime bien, châtie bien".

Et pourtant, il y a de la sagesse dans ces proverbes qui parlent de discipline au sens général, même si, nous n'aimons pas les châtiments corporels.

Discipliner, c'est apprendre à un enfant à choisir le bien plutôt que le mal; c'est lui apprendre que le renoncement à soi n'est pas synonyme de privations démodées mais une belle qualité humaine

Une discipline efficace s'applique dès le plus jeune âge.

Résister fermement et avec constance à la volonté d'un enfant est souvent lassant!!!! Et pourtant, les parents qui accordent plus d'importance au confort qu'à l'effort de la discipline découvriront, à plus ou moins long terme, que leur enfant devient de plus en plus difficile. Tout enfant que l'on discipline résiste au début, mais à la longue, la régularité sera facteur d'épanouissement.

L'une des façons les plus simples (c'est mon avis) de discipliner un enfant est "la mise au coin", le mettre quelques minutes dans une autre pièce, c'est une punition pour laquelle il sera vexé, et se sentira isolé et voudra bien vite retrouver les siens. Une fois que l'enfant s'est calmé, il doit être autorisé à reprendre ses occupations et l'épisode doit être pardonné, il faut  passer à autre chose.

Le châtiment corporel est enseigné dans la Bible. Parmi de nombreux autres passages, nous lisons :

N’épargne pas la correction à l’enfant ; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. Proverbes 23:13

Cependant  il doit être appliqué avec une grande sagesse et beaucoup d'amour. Il ne s'agit pas d'humiliation ou de blessure morale ou affective, mais de faire comprendre la gravité de la faute, car même la plus stricte des disciplines sera sans effet si elle ne s'accompagne pas d'amour.

Sans chaleur et sans bonté et sans respect, toute forme de discipline conduit un jour ou l'autre à la révolte.

Ainsi, une bonne discipline dépend de la confiance entre parent et l'enfant.

Proverbes19.18. Châtie ton fils, car il y a encore de l'espérance.

Conclusion

Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste.
Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse, afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre.
Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez–les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur. Ephésiens 6.1
 

 

Vie de femme chrétienne

 

Haut de pageÈ

 

Lire aussi :