| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Christ

| Page d'accueil |
| Remonter|
Christ dans la Bible
Le mystère de Christ
Christ Fils de Dieu
Christ le Seigneur
Le fils de l'homme
Jésus
Un Sauveur vous est né
Voici Noël
l'avent
Jésus le Sauveur
La Croix de Christ
Christ crucifié
Le sang de Jésus
Abandonné du Père
La Paque
Christ notre Pâque
Il est ressuscité
Jésus est vivant
Jésus notre Maître
Voir Jésus
Toujours le même
Avec Christ
Christ le Cep
Enracinés en Lui
Le Chef de l'Eglise
La lumière du monde
Sa présence
Jésus et nous
Souper avec Jésus
Jésus à la porte
Le bon berger
Comme un berger
Intercesseur
Intercesseur
Sacrificateur
Jésus-Christ, Roi
Tout en Lui
Le cep et les sarments
Venir à Jésus
Invoquer son Nom

Connaître Christ

Beaucoup de personnes ont une connaissance approximative du Seigneur Jésus-Christ.  C'est pourquoi, après une recherche approfondie dans la Bible, j'explique dans ce dossier  ce qui le concerne afin d'instruire le plus grand nombre pour construire une foi éclairée, saine, solide.

L'apôtre Paul écrit que la connaissance de Christ est une chose excellente et même la plus importante :

Connaître le Christ Jésus mon Seigneur, voilà le plus important. À mon avis, tout ce qu’on gagne, ce n’est rien à côté de cette connaissance. Pour lui, j’ai tout abandonné. Pour gagner le Christ et pour être uni à lui. Philippiens 3.8 (version Parole de Vie)

Jésus dit que la vie éternelle, c’est que nous  connaissions le seul vrai Dieu, et celui qu''Il a envoyé, Jésus-Christ. Jean 17:3

Pour acquérir la vraie foi en Jésus-Christ, celle de l'Evangile, il est essentiel de le découvrir tel qu'il est présenté dans la Parole de Dieu.

Un jour Jésus demanda à un homme qu'il avait guéri : Crois tu au fils de Dieu ?

L'homme lui répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui?
Tu l’as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c’est lui.
Et il dit: Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui. Jean 9.35

Beaucoup plus tard un autre homme, lui aussi guéri de cécité, confessera sa foi par cette parole magnifique :

 Je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Galates 2:20

Paul qui proclame ainsi  sa foi  avait tout simplement été saisi par Jésus-Christ lors de sa rencontre avec lui sur la route de Damas. Touché au fond du cœur il avait fait de Christ "sa vie" ! Philippiens 1.21

Concernant la connaissance de Seigneur Jésus-Christ, l'apôtre écrit des paroles qui expriment un choix prioritaire.

"Je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi,
Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts. Philippiens 3:8.

Un traducteur  du Nouveau Testament traduit ainsi :

Le bien le plus précieux, celui qui, de loin, surpasse tous les autres, c’est de le connaître et de le comprendre de mieux en mieux.

Ce passage montre  que la connaissance de Christ doit  conduire à plusieurs choses :

La première c'est "d’être trouvé en Christ, non avec notre justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi"

L'apôtre Paul était soucieux d'être justifié non par ses propres œuvres de justice, mais par la justice du  Seigneur Jésus-Christ, dont il se revêtait par la foi. C''est la base fondamentale de son enseignement.

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.
C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. Romains 3.23

Ensuite, il précise l'objet de cette connaissance : Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances...

L'expérience d'une vie personnelle dans la communion avec Christ est indispensable pour que sa nature naisse et grandisse en nous.

Enfin Paul indique l'objectif final de la connaissance de Christ :   parvenir à la résurrection d’entre les morts

Comme nous pouvons le constater, il ne s'agit plus d'un simple savoir théologique ou doctrinale, mais d'une   implication très forte  dans une union  spirituelle réelle avec le Seigneur afin "d'être trouvé en Lui"

Ecouter ses paroles, accepter ses instructions, doit conduire, non seulement à être "avec" Lui, mais "en" Lui et Lui "en" nous.

Jésus a dit à ses disciples :  vous connaissez l'Esprit de vérité, car il demeure avec vous, et il sera en vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.
Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.
En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. Jean 14.17

Et aussi : Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Jean 15:4

L'apôtre Paul écrit  : C’est Christ qui vit en moi.  Galates 2:20

Il y a une évolution évidente : en grandissant dans la connaissance du Seigneur Jésus-Christ nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. 2 Corinthiens 3.18

L'impression que l'on peut parfois ressentir en observant le comportement de nombreux "chrétiens", c'est qu'ils connaissent mal celui dans lequel ils disent croire, car  leur piété ressemble  à la pratique d'une religion faite de rites, de traditions, de coutumes, d'habitudes,  de ressenti émotionnel, d'ambiance exaltante, de gesticulations extravagantes, de slogans "évangéliques". On pratique la religion des sens, se satisfaisant d'une excitation passagère qui ne règle pas les problèmes de fond et surtout ne crée pas un enracinement profond en Christ et dans sa Parole.

On peut savoir beaucoup de choses sur Jésus par la lecture des Evangiles. Cette connaissance est historique. Elle doit devenir spirituelle, c'est ce qui est le plus important, comme l'écrit encore l'apôtre Paul :

"Si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière." 2 Corinthiens 5.16

Connaitre Christ personnellement et en Esprit nécessite deux choses inséparables : la connaissance biblique, ce que la Bible dit de Lui et la connaissance expérimentale  ce que le Saint-Esprit nous communique.

La Bible précise son origine, elle décrit sa personnalité, contient le récit de ses œuvres et surtout nous instruit concernant  son ministère permanent et éternel, ainsi que sa place auprès du Père pour l'accomplissement de tous les desseins divins..

Le Saint-Esprit le fait vivre en nous et développe dans nos cœurs ses sentiments,  sa nature, sa vie.

Jésus a souligné la nécessité de la révélation divine pour le connaître :

"Personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler." Matthieu 11:27.

C'est ce que les premiers disciples du Seigneur on expérimenté :

Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : "Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Élie; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux." Matthieu 16:13-17.

Nous connaissons ce passage qui prolonge les paroles de Jésus :

"Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu." 1 Corinthiens 2:11.

Il en est de même pour la connaissance de Christ

Le mystère de Christ

Lorsque j'étais un jeune enfant et que je posais des questions, on me répondait souvent : "c'est un mystère"

Le mot "mystère"  désigne des choses que Dieu tient cachées à l'esprit humain, jusqu'à ce qu'il décide de les révéler par son Esprit.

Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. 1 Corinthiens 2.7/10  

L'apôtre Paul à reçu des révélations particulières concernant les mystères que Dieu a voulu faire connaître à ceux qui croient.

C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d’écrire en peu de mots. Éphésiens 3:3

Parmi ces mystères révélés, il y a "Le mystère de Christ", c'est à dire tout ce qui concerne la personne du Fils de Dieu : 

. son existence éternelle

. sa venue sur la terre comme un simple homme

. son ministère glorieux

. son œuvre de rédemption par sa mort sur la croix

. sa résurrection et son élévation auprès de Dieu

. son union spirituelle avec l'Église, l'Épouse de l'Agneau

. son retour glorieux et l'enlèvement de ses rachetés

. son règne éternel

Si nous ne comprenons pas parfaitement ces choses, car nous ne connaissons qu'en partie, Dieu nous en parle suffisamment clairement pour que nous puissions les croire et à partir de là grandir dans leur connaissance avec l'aide du Saint-Esprit.

La personne de Christ est  mystérieuse, mais sa révélation est une grande bénédiction :

Afin qu’ils aient le cœur rempli de consolation, qu’ils soient unis dans la charité, et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science. Colossiens 2.2

Pasteur L. Guyot

A suivre : Christ dans la Bible

Haut de pageÈ

Lire aussi : Jésus notre Sauveur.