| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

La prière

| Page d'accueil |
| Remonter|
Apprendre à prier
Prie ton Père
Le notre Père
Prier le Saint-Esprit ?
Prier par l'Esprit
Prier pour recevoir
Demandez ce que vous voulez
Prier selon SA volonté
La prière exaucée
Prier avec insistance
Jeûner et prier
Obstacles à la prière
L'idolâtrie
Intercesseurs
L'intercession
L'adoration

Le notre père

Certains ont fait une prière liturgique de ce que nous appelons "le notre Père"; que beaucoup récitent sans en comprendre toute la portée.  Or Jésus donne plutôt une base, un schéma de prière, afin de nous enseigner la meilleure façon de prier. On peut aussi prier ces paroles comme lorsque nous prions avec un psaume, pourvu que nous les appliquions à notre cœur.

En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne–nous aujourd’hui notre pain quotidien ;
pardonne–nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;
ne nous induis pas en tentation, mais délivre–nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! Matthieu 6:6

Lorsque le Seigneur Jésus-Christ a enseigné à prier à ses disciples, il leur a donné plusieurs éléments sur la façon de prier : la discrétion, la modération des paroles, la pureté des sentiments, la foi, la ferveur et la persévérance

Dans  l'enseignement de Jésus avec ce texte nous distinguons deux parties : la première qui concerne Dieu, la seconde qui touche nos besoins.

En général, nous savons faire connaître à Dieu nos besoins, du moins je l'espère. Ce dont nous sommes moins conscients, c'est ce qui regarde l'intérêt de Dieu, ses désirs, sa volonté, concernant ses desseins éternels.

Mais Jésus fait ressortir un aspect important de la prière :  celui qui concerne Dieu, les intérêts de Dieu. C'est la première partie. Matthieu 6:9-13

Le Seigneur enseigne que lorsque nous prions nous devons commencer par une prière d'adoration, c'est à dire des paroles qui honorent et élèvent Dieu, une prière qui se préoccupe de la gloire de Dieu.

Notre Père

Quand nous prions, nous devons considérer que nous nous adressons à notre Père céleste. Cela situe d'ailleurs notre rapport avec Dieu, comme Celui duquel nous sommes devenus les enfants lorsque nous avons reçu, Christ, la Parole vivante, la véritable Lumière qui donne la vie.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Jean 1:12

Lorsque nous sommes conscients de cette vérité, nous nous adressons à Dieu comme des enfants qui s'adressent à leur père, à la différence que ce Père est aux cieux, c'est à dire très élevé en gloire, en sainteté, en autorité, en puissance.

Le fait que Dieu soit notre Père nous inspire une réelle confiance et une grande liberté pour nous approcher de Lui par la prière, ce qui n'exclut pas une attitude respectueuse.

Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire ..  approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. Hébreux 10:19  

Dans vos prières, vous donnez le nom de Père à Dieu qui juge tous les hommes avec impartialité, selon ce que chacun a fait ; c’est pourquoi, durant le temps qu’il vous reste à passer sur la terre, que votre conduite témoigne du respect que vous avez pour lui. 1 Pierre 1:17 

Qui es aux cieux

Jésus indique ici la situation de celui à qui nous adressons nos prières, Le Dieu Très Haut, le Souverain Tout Puissant :

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Esaïe 6:1 

Il est un trône de gloire, élevé dès le commencement, C’est le lieu de notre sanctuaire. Jérémie 17:12 

Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. Apocalypse 4:2 

Dieu est souverain, il domine sur toute créature, sur toute chose et sur toute circonstance

C’est de toi que viennent la richesse et la gloire, c’est toi qui domines sur tout, c’est dans ta main que sont la force et la puissance, et c’est ta main qui a le pouvoir d’agrandir et d’affermir toutes choses. 1 Chroniques 29:12 

D'autre part, il est élevé en sainteté et en pureté :  

Saint, saint, saint est l’Eternel des armées!  Esaïe 6:3 

Que ton Nom soit sanctifié

Le Père que nous prions est le Dieu trois fois saint, c'est à dire parfaitement  saint. Celui dont la sainteté rempli le lieu de sa demeure, comme il est écrit.

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple.
Des séraphins se tenaient au–dessus de lui ; ils avaient chacun six ailes ; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler.
Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Eternel des armées ! toute la terre est pleine de sa gloire ! Esaïe 6:1-3

Nous ne devons jamais nous départir de cette vision du Dieu très saint. La conscience que nous  aurons de la Sainteté de notre Père céleste, nous amènera à rechercher la sanctification et à venir vers lui avec respect. La grâce que Dieu nous fait en Jésus-Christ n'enlève rien à sa sainteté, mais elle fait que purifiés de nos péchés par le sang de son fils, nous pouvons venir près de Lui avec confiance.

Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est–à–dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons–nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. Hébreux 10:19-22

Que le nom de notre Père céleste soit respecté, honoré et glorifié, au moins dans notre propre vie  et aussi dans l'Église de Jésus-Christ.

Que ton règne vienne

Notre Père est le Dieu très haut qui règne et domine sur le règne et la puissance des êtres humais (Daniel 4:17), au dessus de tout ce qui est créé,  dans le ciel et sur la terre. Cependant, son règne  est loin d'être établi sur la terre. La majorité des humains vit en dehors du royaume de Dieu, c'est pour cela qu'il y a ici bas tant de corruption, de péché, de méchanceté, de violence, de souffrance.

Le prophète Esaïe s'exclame :

La terre est déchirée, La terre se brise, La terre chancelle. La terre chancelle comme un homme ivre, Elle vacille comme une cabane; Son péché pèse sur elle, Elle tombe, et ne se relève plus.

L'apôtre Jean a écrit : … le monde entier est sous la puissance du malin. 1 Jean 5:19

Le prince de ce monde répand la terreur sur la terre, la souffrance, l'oppression, le mensonge, la haine, la violence, le meurtre, la maladie, la mort.

L'église aussi est atteinte de certains maux persistants qui semblent incurables ici-bas, mais le jour où Christ reviendra Il fera paraître devant lui son Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. Éphésiens 5:27 

Et nous mêmes seront transformés à son image

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui. 1 Jean 3:2 

Cependant, dès maintenant, ici bas, nous devons prier Dieu afin que son règne soit de mieux en mieux établi dans nos cœurs et dans l'Eglise. Et aussi que le royaume qu'il a préparé, dans lequel Christ régnera,  vienne bientôt

Que ta volonté soif faîte sur la terre comme au ciel

Notre Père est souverain dans toutes ses décisions et il peut l'être en ce qu'il est parfait en sagesse, en connaissance, en vérité, en justice, en miséricorde, en bonté en compassion, etc.

Il est le maitre suprême qui opère toute choses d'après son propre conseil. Ephésiens 1:11

Qui peut s'opposer à sa volonté ? 

Job prit la parole et dit:
Je sais bien qu’il en est ainsi ; Comment l’homme serait–il juste devant Dieu ?
S’il voulait contester avec lui, Sur mille choses il ne pourrait répondre à une seule.
A lui la sagesse et la toute–puissance: Qui lui résisterait impunément ?
Il transporte soudain les montagnes, Il les renverse dans sa colère.
Il secoue la terre sur sa base, Et ses colonnes sont ébranlées.
Il commande au soleil, et le soleil ne paraît pas ; Il met un sceau sur les étoiles.
Seul, il étend les cieux, Il marche sur les hauteurs de la mer.
Il a créé la Grande Ourse, l’Orion et les Pléiades, Et les étoiles des régions australes.
Il fait des choses grandes et insondables, Des merveilles sans nombre.
Voici, il passe près de moi, et je ne le vois pas, Il s’en va, et je ne l’aperçois pas.
S’il enlève, qui s’y opposera ? Qui lui dira : Que fais–tu ?
Dieu ne retire point sa colère ; Sous lui s’inclinent les appuis de l’orgueil.
Et moi, comment lui répondre ? Quelles paroles choisir ?
Quand je serais juste, je ne répondrais pas ; Je ne puis qu’implorer mon juge. Job 9:1

Lorsque nous prions nous devons considérer la grandeur et la souveraineté de Dieu, notre Père céleste. Jésus a placé cette parole au bon endroit la prière : "Que ta volonté soit faite sur la terre comme aux cieux", afin que nous reconnaissions que la pensée de Dieu est très élevée au dessus de nos pensées.

Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve ; Invoquez–le, tandis qu’il est près.
Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées ; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.
Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel.
Autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies, Et mes pensées au–dessus de vos pensées. Esaïe 55:6-9

Ainsi nous sommes amenés à lui soumettre notre volonté, nos pensées, nos projets, etc. Nous entrons dans cette parole de l'apôtre Paul :

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. 2 Corinthiens 10:5

Dans la première partie de la prière que Jésus nous enseigne, nous comprenons que tout ce qui découlera de notre démarche est lié à la façon dont nous considérons la sainteté, le règne et la souveraineté  de notre Père céleste.  Ensuite dans la seconde partie, le Seigneur nous instruit sur ce qu'il convient de demander à notre Père céleste lorsque nous prions.

Donne-nous

Nous nous approchons du trône de la grâce où siège notre Père céleste, le Dieu Très Haut, le Père des lumières, pour recevoir ce dont nous avons besoins.

Hébreux 4:16 Approchons–nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

Jésus dans son enseignement nous encourage à demander pour recevoir ;

Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ?
Ou, s’il demande un poisson, lui donnera–t–il un serpent ?
Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera–t–il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

Il faut demander. L'apôtre Jacques  donne une des raisons pour laquelle nous ne recevons pas : Vous ne recevez pas parce que vous ne demandez pas. Jacques 4

Dans cette deuxième partie du Notre Père, nous trouvons un ensemble de demandes pour les choses nécessaires à notre corps : "notre pain quotidien" , c'est à dire ce dont nous avons besoin pour vivre ici-bas et surtout ce qui concerne la vie spirituelle.

Notre pain quotidien

Par cette expression Jésus indique que Dieu se soucie de nos besoins vitaux les plus élémentaires, comme la nourriture. A ce sujet le Seigneur nous enseigne que nous ne devons pas nous inquiéter, mais faire confiance à notre Père céleste. Il est bon de relire attentivement les paroles de Jésus, concernant les choses nécessaires à notre vie quotidienne :

C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est–elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?
Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez–vous pas beaucoup plus qu’eux ?
Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?
Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.
Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira–t–il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ?
Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons–nous ? que boirons–nous ? de quoi serons–nous vêtus ?
Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par–dessus.
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui–même. A chaque jour suffit sa peine. Matthieu 6:25-34

Pour ceux qui croient à ce que dit Jésus, cela parait évident, mais peut-être certains ont besoin de restaurer leur confiance en la providence bienveillante et assurée de Dieu. c'est aussi ce qu'écrivent les apôtres :

Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Philippiens 4:6

... et déchargez–vous sur lui de tous vos soucis, car lui–même prend soin de vous. 1 Pierre 5:7

Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent ; contentez–vous de ce que vous avez ; car Dieu lui–même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point. Hébreux 13:5

Pardonne nous

Avec cette demande du "Notre Père", nous entrons dans le domaine de notre relation avec Dieu et avec notre prochain. Jésus souligne ici l'importance d'une situation claire avec notre Père céleste et avec ceux qui nous entourent.

Il y a-t-il une relation conflictuelle entre nous et Dieu, à cause du péché, comme il est écrit :

Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu, ce sont vos péchés qui le détournent de vous, qui l’empêchent de vous entendre. Esaïe 59:2

Alors empressons nous de régler le problème selon ce qui est encore écrit :

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 1 Jean 1:9

Il y a-t-il de mauvais sentiments, une rancœur ou une faute à l'égard de notre prochain ?

Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère: Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.
Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande.
Accorde–toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.
Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant. Matthieu 5:22-26

Si nous gardons de la colère, de la rancune, si nous ne pardonnons pas aux autres leurs offenses, si nous ne nous réconcilions pas et ne demandons pas pardon du tort fait à autrui, nous n'obtiendrons pas miséricorde et notre prière ne sera pas exaucée.

La tentation

Voici un sujet de  prière que nous devrions considérer avec une grande attention car il concerne une  situation fréquente et parfois subite à laquelle nous sommes confrontés.

La plupart des traductions de la Bible disent : "Ne nous induis pas en tentation".

Or l'apôtre Jacques écrit : Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui–même personne. Jacques 1:13

Cependant Dieu permet que nous soyons tentés ou éprouvés, comme Job l'a été, ainsi que Jésus et l'apôtre Paul, de même que tous ceux qui croient au Seigneur.

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.
Résistez–lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.
Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus–Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui–même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 1 Pierre 5:8-10

Notre Père céleste veille sur nous et connait chacune des tentations que nous subissons, aussi dans sa fidélité, Il nus accorde son secours, pourvu que nous le lui demandions, comme l'écrit encore l'apôtre Paul :

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10:13

Délivre nous

La version Parole Vivante dit : Garde–nous de céder à la tentation, mais au contraire, délivre–nous du Tentateur. Matthieu 6:13

La Bible du  Semeur écrit : Garde–nous de céder à la tentation, et surtout, délivre–nous du diable.

D'autres traduisent par : Ne nous induis point en tentation, mais délivre–nous du Malin 

Quelle que soit la traduction nous avons compris que celui qui attise et met la pression lorsque nous somme tentés ou éprouvés, c'est le diable, notre adversaire qui cherche à nous dévorer. 1 Pierre 5:8

Pour lui résister victorieusement, nous avons besoin du secours du Seigneur. c'est pour cela que Jésus nous exhorte en disant :

Veillez et priez, pour ne pas céder à la tentation. L’esprit de l’homme est plein de bonne volonté, mais la nature humaine est bien faible. Matthieu 26:41 (Version La Bible du Semeur)

Voyez les articles : "Etre tenté et ne pas succomber" et "La tentation" , ainsi que "Combattre, résister et vaincre"

Car c'est à Toi ...

La conclusion que donne Jésus, nous amène à considérer que l'exaucement de toutes nos prières est soumis à ces trois choses : le règne, la puissance et la gloire de Dieu.

Nos prières, même celles qui nous semblent les plus terre à terre, entre dans le dessein de notre Père céleste pour manifester son règne dès ici bas dans notre vie et dans l'éternité.

Elles n'ont d'autre force que celle qui se manifeste par la puissance de Dieu. Ce n'est pas leur intensité, leur longueur, l'énergie que nous y mettons ou les paroles que nous prononçons,  qui produit l'exaucement, mais la puissance de Dieu.

Que le Dieu de notre Seigneur Jésus–Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints,
et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.
Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au–dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.

La gloire de Dieu

Ne perdons pas de vue que, même si nos prières ont pour but de chercher auprès de notre Père céleste le secours et l'aide dont nous avons besoin, leur exaucement doit concourir à la gloire de Dieu.

Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. Colossiens 3:17

Si quelqu’un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu ; si quelqu’un remplit un ministère, qu’il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus–Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen ! 1 Pierre 4:11

Haut de page

Lire aussi :