Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Le combat spirituel

| Page d'accueil |
| Remonter|
Notre combat
La séduction
La tentation
Combattre, résister, vaincre
Combattre des esprits
Le diable
Résiter au diable
Résister
Fortifiés
Les Armes de Dieu
Par mon Esprit
La force est à Dieu
Le combat de l'Eglise

Fortifiés

... fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. Colossiens 1:11

Ecrivant aux disciples de la ville de Colosses, l'apôtre Paul, leur faisait part de sa préoccupation et de ses prières, afin qu'ils marchent d'une manière digne du Seigneur et lui soient entièrement agréables, portant des fruits en toute sorte de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu. Colossiens 1:9,10

Je vous disais dans mon texte précédent, en vous parlant de la croissance spirituelle, qu'il nous faudrait revenir sur la nécessité d'être fortifiés par le Seigneur et de nous fortifier en Lui, par sa force toute-puissante selon ce qui est écrit :

afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur. Ephésiens 3:16  (lire jusqu'au verset 21)

C'est ce que nous allons voir maintenant :

"être fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse".

Nous sommes appelés à être agréables au Seigneur, en marchant d'une manière dignes de lui et en portant des fruits en toute sorte de bonnes œuvres. Cela fait partie de la richesse de la gloire que le Seigneur nous accorde. Nous ferions bien de nous attarder sur cette réalité : la richesse de la gloire de Dieu dans nos vies, par le fruit que nous portons en toutes sortes d'œuvres bonnes, ce pourquoi nous avons été sauvés.

Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ–Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. Ephésiens 2:10

Nous ne grandissons pas pour le plaisir d'être grands, mais pour devenir des adultes capables de servir Dieu et lui être utiles. Pour cela, il ne suffit pas d'être grand par la taille, il faut aussi de la force spirituelle. C'est pourquoi nous sommes appelés à nous fortifier.

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Ephésiens 6:10

Retenons le principe divin pour être spirituellement fortifiés :

- dans le Seigneur

- par sa force toute puissante

- par sa puissance glorieuse

- par son Esprit

Nous devons constamment être conscients que la force  vient du Seigneur, selon sa promesse dans laquelle nous trouvons un puissant encouragement :

Dieu peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons.
A lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles! Amen! Ephésiens 3:20

Nous ne doutons pas de la force toute puissante de Dieu. Tout lui est possible. Par sa puissance agissant en nous il peut faire infiniment plus que tout ce que nous pouvons imaginer et demander.

Lisons attentivement le texte d'Ephésiens 3:16 à 21,  dans la version "Parole de vie" :

Ses ressources sont infinies. Il tient des trésors de grâce à votre disposition. Je lui demande que, par son Esprit, vous puissiez vous en saisir. Qu’il vous fortifie et qu’il renouvelle votre être intérieur afin que vous puissiez grandir et progresser !
Que, par votre foi, le Christ puisse faire, de vos cœurs, sa demeure permanente. Alors, solidement fondés sur lui, plongeant vos racines profondément dans l’amour, vous serez aussi à même, dans la communion avec les autres chrétiens, de sonder toutes les dimensions du plan de Dieu pour vous, et de réaliser combien long, large, profond, élevé est l’amour du Christ.
Que vous puissiez connaître vous–mêmes cet amour, bien qu’il surpasse tout ce qu’il est possible de connaître ici–bas, jusqu’à ce que tout votre être soit rempli de la pleine Présence divine.
A celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut réaliser infiniment au–delà de ce que nos prières peuvent demander ou que notre imagination ose espérer, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus–Christ à travers toutes les générations jusqu’aux temps infinis du monde à venir. Amen !

Dieu agit en nous, par son Esprit, dans notre être intérieur. Christ fait en nous sa demeure permanente pour agir avec puissance, jusqu'à ce que nous soyons remplis de sa pleine présence.

Fortifiés par son Esprit

L'Esprit de Dieu habite en nous et cela n'est pas une chose banale, ni négligeable. En fait c'est notre vie. C'est par le Saint-Esprit que Dieu nous communique la vie éternelle, sa vie, la vie de Jésus-Christ.

L'apôtre  Paul témoignait de l'assistance du Saint-Esprit dans sa vie :

Philippiens 1:19 car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus–Christ 

L'Eglise primitive se développait spirituellement par l'assistance du Saint-Esprit :

Actes 9:31 L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle s’édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et progressait par l’assistance du Saint–Esprit.

L'aide, l'assistance de l'Esprit de Dieu, appelé aussi l'Esprit de Jésus-Christ, nous est indispensable. Sa mission consiste à édifier nos vies pour être le temple du Dieu vivant, puissant et saint.

Ne savez–vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? 1 Corinthiens 3:16

Or la volonté de Dieu est que son Esprit nous fortifie puissamment.

Afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur. Ephésiens 3:16

Comment cela se fait-il ?

Nous nous arrêtons souvent à un seul domaine de l'œuvre du Saint-Esprit : sa puissance miraculeuse se manifestant par ses dons. Sans négliger cet aspect, nous devons aussi savoir que l'Esprit de Dieu œuvre à l'intérieur de notre être pour y faire un travail peut-être moins spectaculaire, mais aussi important : y produire son fruit.

Ce que l’Esprit Saint produit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi. 

Le travail du Saint-Esprit en nous est long, mais il œuvre avec patience et persévérance, sans se lasser. Il demande aussi notre participation.

L’Esprit nous a donné la vie ; laissons–le donc aussi diriger notre conduite. Galates 5:25

Nous trouvons cette exhortation à différentes reprises, (bien rendue dans la version de la Bible en français courant)  concernant le ministère du Saint-Esprit en notre faveur.

Laisser Dieu nous transformer. Laisser le Saint-Esprit diriger.

Romains 12:2 Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer et vous donner une intelligence nouvelle. Vous pourrez alors discerner ce que Dieu veut : ce qui est bien, ce qui lui est agréable et ce qui est parfait.

Galates 5:16 Voici donc ce que j’ai à vous dire : laissez le Saint–Esprit diriger votre vie et vous n’obéirez plus aux désirs de votre propre nature.

Jésus lui-même dit :

Matthieu 11:29 Prenez sur vous mon joug et laissez–moi vous instruire, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos pour vous–mêmes.

Dieu veut agir en nous, laissons nous faire, soumettons nous à son action.

Pour que le Seigneur nous fortifie par sa force toute puissante, que son Esprit Saint œuvre en nous dans ce sens, il faut, comme pour l'accomplissement de toute sa volonté dans nos vies, que nous le voulions. C'est la première condition.

Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël: C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu! Esaïe 30:15

Jésus pleurant sur Jérusalem dit :

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu! Matthieu 23:37

Il est encore écrit :

Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. Apocalypse 22:17

Ensuite,  il faut le demander, prier pour être fortifié :

Psaumes 22:19 Et toi, Eternel, ne t’éloigne pas! Toi qui es ma force, viens en hâte à mon secours!

Le croire et le proclamer :

Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l’Eternel, l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. Esaïe 12:2

L’Eternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me fait marcher sur mes lieux élevés. Habakuk 3:19 

Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut,  selon ce que dit l’Ecriture: Quiconque croit en lui ne sera point confus. Romains 10:10

La prière et la foi sont des éléments essentiels pour mener à bien notre vie chrétienne, car ils nous permettent de nous tenir dans la présence du Seigneur, nous attendant à lui pour toutes choses et donc pour être fortifiés par lui.

La Parole écrite et inspirée de Dieu est un autre élément important pour acquérir des forces spirituelles.

Matthieu 4:4 Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Colossiens 3:16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l’inspiration de la grâce.

La communion fraternelle

1 Thessaloniciens 5:11  C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites.

Nous ne pouvons pas rester isolés. Nous sommes sauvés pour entrer dans la communion du corps de Christ, dont chaque membre est utile et nécessaire.

Utilisons une comparaison. Le corps forme un tout, et pourtant, il a plusieurs parties. Malgré leur nombre, toutes les parties du corps ne forment qu’un seul corps. Pour le Christ, c’est la même chose. 1 Corinthiens 12:12

L’oeil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi ! » Et la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ! »
Au contraire, même les parties du corps qui semblent les plus faibles sont nécessaires. ( versets 21,22)

Efforçons nous de trouver des frères et des sœurs fidèles, en qui nous pourrons avoir confiance, avec qui qui nous pourrons entretenir une relation spirituelle fraternelle et honnête. Cela n'est pas toujours facile, mais ne soyons pas plus exigeants envers les autres qu'à notre propre égard. Dans la miséricorde, l'amour, la droiture de cœur, nous pouvons avec l'aide de Dieu établir une réelle et bonne communion fraternelle, sans qu'il soit besoin de nous intégrer à une quelconque institution. Il y a des groupes qui s'appellent "églises de Christ", avec  un pasteur souvent autoproclamé à leur tête, mais quelle est leur légitimité devant le Seigneur  Jésus-Christ, le chef de l'Eglise ? J'y reviendrai dans un autre texte.

Enfin se donner à Dieu

Romains 6:13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.

Je voudrais illustrer cet enseignement par une parabole :

Un jour la montre d'un jeune garçon cessa de fonctionner, donc les aiguilles se sont arrêtées. Alors, le garçon ôta les aiguilles et les apporta à l'horloger en lui disant : "Je vous apporte les aiguilles de ma montre car elles se sont arrêtées."

L'horloger lui répondit : "C'est la montre qui a un problème, donc tu dois me l'apporter afin que je la répare et ensuite les aiguilles tourneront à nouveau."

Si nous voulons que certaines choses fonctionnent à nouveau dans notre vie chrétienne, nous devons apporter tout notre être au Seigneur et non seulement la partie qui nous semble malade.

Se donner à Dieu, c'est reconnaître que nous lui appartenons tout entier, qu'il est le potier et que nous sommes dans ses mains comme l'argile qui s'abandonne et se laisse former, jusqu'à l'œuvre accomplie.

Esaïe 64:8 Cependant, ô Eternel, tu es notre père; Nous sommes l’argile, et c’est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

Jérémie 18:6 Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël? Dit l’Eternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël!

La parole de Dieu nous enseigne que le vrai culte, le culte raisonnable consiste à se donner à Dieu.

Je vous exhorte donc, frères, au nom de la miséricorde de Dieu, à vous offrir vous–mêmes en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu : ce sera là votre culte spirituel. Romains 12:1

Se donner soi-même à Dieu est un acte personnel  volontaire, fait en toute conscience, qui doit avoir une réalité quotidienne et permanente.

Cela peut nous coûter, mais c'est à ce prix que nous permettrons au Saint-Esprit de faire en nous son œuvre, afin que nous devenions des enfants de Dieu qui tirent leur force de celle du Seigneur pour le servir et le glorifier.

C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité. Ephésiens 4:16

Fortifiés à tous égards

Il existe dans le royaume de Dieu trois lignes parallèles que ne forment finalement qu'une voie : la foi, l'espérance et l'amour. Trois choses qui demeurent et constituent un ensemble harmonieux dans lequel la vie de chaque enfant de Dieu doit s'intégrer, grandir et se fortifier.

La foi, qui permet de vivre d'une façon pratique la Parole de Dieu, doit être affermie dans les promesses, les enseignements, les préceptes et les paroles prophétiques des Ecritures saintes.

L'espérance doit se développer en une forte assurance concernant les choses éternelles que le Seigneur nous a annoncées et promises. Le but final vers lequel tout disciple de Christ doit tendre est l'héritage que Dieu nous a préparé dans les cieux.

L'amour, enfin,  est l'élément indispensable qui nous permet de vivre dans la réalité de la communion avec Dieu notre Père, avec Jésus notre Sauveur, avec l'Esprit Saint et par lui avec tous les membres du corps de Christ.

L'amour, la plus grande de ces trois choses,  est le lien de la perfection qui attache au Seigneur ceux qui croient en Lui et les unit  les uns aux autres.

L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil.
Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal.
L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit.
En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère.
L’amour n’aura pas de fin. 1 Corinthiens 13

Haut de page

Lire aussi :

Les articles du dossier complet :

Combattre des esprits - Combattre, résister et Vaincre - Résister au diable - le diable - RésisterNe pas succomber - Fortifiés - Les armes de Dieu

La force est à Dieu - Par mon Esprit - Le Combat de l'Eglise