| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Dieu

| Page d'accueil |
| Remonter|
Croire en Dieu
Dieu est le Créateur
Création ou évolution
Le Nom de Dieu
La crainte de Dieu
Aimer Dieu
Aimer ou Craindre Dieu
Dieu, notre Père
Le Père vous aime
Aimer le Père
L'intimité avec Dieu
Dieu parle notre langue
L'amour du Monde
Dieu est bon
Dieu est compatissant
Dieu est fidèle
Le regard de Dieu sur chacun
Le regard de Dieu sur l'Eglise
Le regard de Dieu sur toi et moi
Le regard de Dieu sur le Monde
l'Eternel, mon berger
Le repos de Dieu
Les yeux ouverts
La souveraineté de Dieu
présence active de Dieu
Celui qui peut
La Gloire de Dieu
La demeure de Dieu

Dieu, notre Père

La connaissance que les êtres humains ont de Dieu est forcément limitée et souvent déformée par les  conceptions personnelles, religieuses,  philosophiques, et scientifiques.

Par l'observation de l'univers et la lecture de la Bible nous pouvons acquérir une certaine connaissance de Dieu sous ses différents aspects :

Le créateur du ciel et de la terre, Elohim : Genèse 1.1.

Le Dieu Très Haut, El-Elion : Gn. 14.18.

Le Dieu Tout-Puissant, El Shaddaï : Genèse 17.1.

Le Dieu de l’Éternité, El-Olam : Gn. 21.33.

Le Dieu vivant, El-Hai : Jos. 3.10.

L'Éternel, Yahvé, ou plutôt YHVH "Celui qui est" : Exode 3.14, exprimé par "Adonaï" = Le Seigneur.

C'est "El" = Dieu, qui indique le Dieu unique, seul vrai Dieu, le nom qui est cité plus de 3600 fois dans la Bible, que Jésus utilisait pour désigner son Père qu'il appelait "Mon Dieu", le nom que nous prononçons le plus souvent en parlant de Lui.

D'autres noms sont donnés à Dieu dans la Bible et chacun souligne un attribut divin, une face de sa personnalité, par exemple Yahvé-rapha = l'Éternel guérit.

Cependant, il y a un nom excellent que  Dieu s'attribue  lui-même, qui se trouve déjà dans l'Ancien Testament mais surtout très souvent dans le Nouveau Testament, un nom particulier qui exprime une relation unique avec Dieu : Abba-Père.

Dieu est un Père.

Le nom "père" désigne premièrement le géniteur, celui qui engendre, donne la vie et aussi qui prend sous sa protection et son autorité tout ce qui vient de lui.

D'une manière générale Dieu est le Père de tout ce qui a été créé, toutes les formes de vie viennent de Lui.

Il est appelé le Père des lumières, le père des esprits, le père des esprits de toute chair et dans le sens protecteur Il est le père des faibles, des veuves, et des orphelins, etc.

Sous l'ancienne alliance l'Éternel se présentait dans sa relation avec Israël comme un Père avec ses enfants.

"Ils viennent en pleurant, et je les conduis au milieu de leurs supplications; Je les mène vers des torrents d’eau, Par un chemin uni où ils ne chancellent pas; Car je suis un père pour Israël," Jérémie 31:9

"Quand Israël était jeune, je l’aimais, Et j’appelai mon fils hors d’Égypte. Osée 11:1

Le peuple d'Israël le reconnaissait ainsi, comme Celui qui lui avait donné naissance et qui présidait à ses destinées.

"Regarde du ciel, et vois, De ta demeure sainte et glorieuse: Où sont ton zèle et ta puissance? Le frémissement de tes entrailles et tes compassions Ne se font plus sentir envers moi. Tu es cependant notre père, Car Abraham ne nous connaît pas, Et Israël ignore qui nous sommes; C’est toi, Éternel, qui es notre père, Qui, dès l’éternité, t’appelles notre sauveur." Esaïe 63:7 à 19,  Versets 15/16

Dieu est le Père du Seigneur Jésus-Christ

C'est ce que nous devons considérer dans un premier temps. Jésus l'a constamment affirmé.  Il appelle Dieu son propre Père dans une expression que les juifs comprenaient bien car elle souligne sa réelle filiation, sa nature divine de Fils de Dieu.

A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu. Jean 5:18

Ses apôtres le nomment ainsi dans leurs écrits.

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, 2 Corinthiens 1:3

Dieu est notre Père

Nous sommes maintenant enfants de Dieu, comme le proclame l'apôtre Jean.  Le fait de préciser "maintenant" signifie que cela n'a pas toujours été et n'est pas naturel.

Nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…
Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ. Ephésiens 2.3

Lorsque nous croyons au Seigneur Jésus-Christ et le recevons comme notre Sauveur et Seigneur personnel, une réalité spirituelle se produit :  nous naissons enfants de Dieu par l'action du Saint-Esprit.

A tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle (la Parole) a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu." Jean 1.12.13.

Dieu, le Créateur, le Dieu Très Haut et très Saint, le Tout-Puissant, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, devient notre Père et nous pouvons l'appeler ainsi, comme le dit Jésus :

Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. Matthieu 6:6

Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Matthieu 6:9

Si je prie seul, je dis a Dieu : Père, "mon Père" qui est dans les cieux ... comme le faisait Jésus. Quel privilège !

Si nous sommes plusieurs assemblés nous disons : "Notre père" qui est dans les cieux ! Cela signifie  que nous sommes unis à tous ceux qui invoquent Dieu pour Père et Jésus-Christ comme frère.

Nous sommes vraiment devenus enfants de Dieu dès le moment où nous avons cru en Jésus de tout notre cœur, même si nous ne portons pas encore toutes les caractéristiques de notre filiation avec notre Père céleste.

"Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu!  Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est." 1 Jean 3.1/2

C'est donc avec une entière assurance que nous pouvons appeler Dieu notre Père, comme  Jésus l'a affirmé à de nombreuses reprises : Matthieu 5.16,45,48 - 6.1,4,8,9,14,26,32, - 7.11. etc.

Enfants d'adoption

Adam a été appelé fils de Dieu parce qu'il a été créé directement par Dieu. Les anges sont appelés "fils de Dieu" car eux aussi ont été créés par Dieu.

Jésus est le Fils unique de Dieu, par sa nature divine. Il est devenu fils de l'homme par sa naissance en Marie.

Ceux et celles qui reçoivent Christ, qui croient en Lui, deviennent enfants de Dieu par une forme d'adoption spirituelle.

"Dieu nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté." Ephésiens 1:5.

"Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!" Romains 8:15

Cependant l'adoption divine est différente de l''adoption humaine en ce qu'elle comporte un lien filial réel créé par le Saint-Esprit. C'est en le recevant que nous  devenons participants de la nature divine.

Si par les lois de l'adoption dans la société humaine un enfant devient légalement l'enfant à part entière de ses parents adoptifs et leur héritier légal, le sang, donc la vie naturelle  de ses parents adoptifs, ne coule pas dans ses veines.

Par contre ceux qui deviennent enfants de Dieu reçoivent en eux par le Saint-Esprit la nature de leur Père céleste, la vie même de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ : 2 Pierre 1.4.

L'adoption divine opérée par le Saint-Esprit est  spirituelle. Jean 1.13 Jacques 1:18

Une belle image nous fait comprendre le principe de cette adoption spirituelle : la greffe du rameau sauvage sur l'olivier franc.

tu as été coupé de l’olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l’olivier franc ... Romains 11:24

Lorsqu'un rameau est greffé sur un tronc la vie de l'arbre sur lequel il a été greffé lui est communiquée. De même nous avons été par la grâce de Dieu greffés sur Jésus-Christ et sa vie de fils de Dieu nous est maintenant communiquée. C'est aussi l'image que Jésus donne avec la parabole du cep et des sarment. Jean 15

Nous jouissons alors de merveilleux et nombreux privilèges, dont celui de venir avec confiance, assurance et reconnaissance, devant le trône de notre Père céleste, le grand Dieu de l'Univers, le Père de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous sommes assurés de son amour infini, de sa bonté de Père, de sa bienveillance, de ses compassions, de sa providence constante pour tous les besoins de notre vie terrestre et éternelle.

En devenant enfants de Dieu, nous sommes devenus héritiers de Dieu, cohéritiers de Christ, entrant dans le même héritage glorieux : Romains 8.17.

Enfants de Dieu, frères de Jésus-Christ

Bien sûr, lisez "frères et sœurs" de Jésus-Christ, c'est à dire enfants de la famille de Dieu, selon sa propre volonté, comme il est écrit :

Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu. Ephésiens 2:19

"Dieu nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté," Éphésiens 1:5

"En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté," Ephésiens 1:11.

Le Seigneur Jésus-Christ, lui-même, nous place à ses côtés dans une nouvelle relation filiale qui unit ceux qui croient en lui avec son Père, comme il le dit  à Marie de Magdala, après sa résurrection :

"Va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." Jean 20:17.

Nous entrons par la foi dans cette dimension de notre vie nouvelle en Christ sans aucune crainte, car lui-même n’a pas honte de nous appeler ses frères, lorsqu’il dit:

"J’annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée" (Ecclésia = l'Église). Hébreux 2.11/12

Connaître Dieu comme notre Père

La connaissance de Dieu comme notre Père nous est révélée dans les Ecritures, puis dans la personne et les paroles de Jésus-Christ et enfin par le témoignage du Saint-Esprit dans notre cœur.

Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n’est le Père, ni qui est le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. Luc 10:22

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba ! Père !  Galates 4:6

"Nous avons reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu." Romains 8.15/16

Il est important, indispensable, que nous ayons conscience de notre filiation avec Dieu afin de l'affirmer, comme l'écrit l'apôtre Jean :

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 1 Jean 3:2

Dieu le Créateur, l'Eternel, le Seigneur Tout-Puissant dit lui-même une parole admirable tellement elle révèle son désir de nous aimer comme un père :

"Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles." 2 Corinthiens 6:18.

Le mot d'origine utilisé dans la Bible est un mot araméen, Abba qui ne désigne pas seulement le père géniteur qui donne la vie, mais qui souligne le lien affectif qui unit un père avec son enfant : le sentiment intime, intérieur, profond de l'amour filial.

Le mot "Abba"  exprime à la fois l'affection filiale, la tendresse, la confiance  et la dépendance envers Dieu.

C'est ce nom que Jésus prononce constamment lorsqu'il parle avec son Père.

Jésus a affirmé ainsi son origine divine, mais aussi sa dépendance envers son Père jusque dans les moments les plus tragiques de sa vie de fils de l'homme.

Il disait: Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. Marc 14:36

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père!  Galates 4:6

Nous avons acquis  la certitude que nous sommes enfants de Dieu  parce le Seigneur nous l'affirme par ses paroles, mais aussi parce que  le Saint-Esprit, l'Esprit de Christ, l'Esprit de Dieu le Père, nous en rend le témoignage intérieur.  Le fait que Dieu l'a envoyé dans notre cœur est le gage que nous sommes ses enfants.

L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Romains 8:16

Cette réalité n'est pas seulement écrite dans le Livre, mais elle l'est surtout dans notre être intérieur par le Saint-Esprit, nous rendant conscients de notre filiation avec Dieu notre Père céleste.

Parmi les nombreuses choses que le Saint-Esprit opère en nous, il y en a deux qui sont très particulières et qui concernent notre relation avec Dieu et avec le Seigneur Jésus-Christ :

. Il nous révèle que Dieu est notre Père céleste : Romains 8.16.

. Il nous révèle que Jésus-Christ est Seigneur : 1 Corinthiens 12.3 - Jean 16.14 - 15.26.

Le Saint-Esprit inscrit dans le cœur de ceux qui sont enfants de Dieu  le sentiment profond de leur filiation.

Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! Galates 4:6

Appeler Dieu notre Père, lui dire simplement : Père ! nous vient alors tout à fait spontanément lorsque nous prions ou lorsque nous parlons de Lui.

C'est le privilège merveilleux de tous ceux et celles qui sont spirituellement nés de Dieu par son Esprit  lorsqu'ils ont reçu le Seigneur Jésus-Christ.

Quand nous sommes conscients de notre situation de fils et filles de Dieu, des sentiments nouveaux nous animent à son égard ; nous l'aimons, nous l'honorons, nous avons confiance en lui.

Aimer notre Père céleste

Beaucoup de gens ont peur de Dieu parce qu'ils demeurent dans la vision de ses jugements et de ses châtiments contre les méchants et les pécheurs qui s'endurcissent dans leur comportements iniques.

Ils ne connaissent pas ou ils ont  oublié les paroles qu'Il adressa à Moïse lorsqu'il descendit vers lui dans sa gloire impressionnante sur le  Mont Sinaï :

Et l’Eternel passa devant lui, et s’écria: L’Eternel, l’Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l’iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération! Exode 34.6

L'amour infini de Dieu est proclamé dans toute la Bible et merveilleusement manifesté dans le don de son Fils unique :

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.
Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Jean 3.16

L'apôtre Jean nous exhorte à considérer l'amour de Dieu afin que nous puissions l'aimer à notre tour

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. 1 Jean 3:1

Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. 1 Jean 4:19

La preuve de cet amour touche notre cœur et nous remplit de reconnaissance et d'amour envers Lui. Luc 7:47

Lorsque nous le comprenons nous sommes confondus et nous aimons en retour notre Père céleste.

Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. 1 Jean 4:10

Puis le Saint-Esprit dispose notre cœur à aimer Dieu :

L’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.  Romains 5.5

Honorer notre Père

Les familles humaines sont de plus en plus confrontées aux conflits, à la rébellion des enfants, aux scandales, à l'égoïsme, etc ...

Combien de fils et de filles de familles déshonorent le nom qu'ils portent par une conduite honteuse et condamnable.

Le fait que nous soyons devenus enfants de Dieu, implique que nous fassions honneur à son nom par notre conduite.

Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance.
Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint. 1 Pierre 1: 17.

Se confier en notre Père

La confiance est un sentiment qui se manifeste à l'égard d'une personne qui est irréprochable, fidèle dans son amour, qui ne faillit jamais à notre égard.

Dieu est d'une fidélité parfaite et il ne se départit jamais de son amour, de sa bonté, de sa compassion, et de sa bienveillance à l'égard de ses fils et de ses filles.

La Bible contient de nombreux témoignages d'hommes et de femmes qui se sont confiés en Lui et qui ont vu dans leur vie sa fidélité se manifester en leur faveur, souvent dans des circonstances très défavorables ou des situations extrêmes. Parmi eux citons Abraham, Sarah, David ...

Abraham a cru et espéré, alors que tout espoir semblait vain, et il devint ainsi « l’ancêtre d’une foule de nations », selon ce que Dieu lui avait dit : « Tel sera le nombre de tes descendants. »
Il avait environ cent ans, mais sa foi ne faiblit pas quand il pensa à son corps presque mourant et à Sara, sa femme, qui était stérile.
Il ne perdit pas confiance et ne douta pas de la promesse de Dieu ; au contraire, sa foi le fortifia et il loua Dieu.
Il était absolument certain que Dieu a le pouvoir d’accomplir ce qu’il a promis. Romains 4.18 (Bible en Français courant)

Par la foi, Sara, elle aussi, qui était stérile, a été rendue capable de devenir mère alors qu’elle en avait depuis longtemps dépassé l’âge. En effet, elle était convaincue que celui qui avait fait la promesse est digne de confiance. Hébreux 11:11

David a souvent proclamé sa confiance en Dieu :

Moi, j’ai confiance en ta bonté, J’ai de l’allégresse dans le coeur, à cause de ton salut ...Psaumes 13:5

Si une armée se campait contre moi, Mon coeur n’aurait aucune crainte; Si une guerre s’élevait contre moi, Je serais malgré cela plein de confiance. Psaumes 27:3

Dieu, l'Eternel,  est le Père qui prend soin de ses enfants. Il sait ce dont ils ont besoin et il aime leur donner de  bonnes choses.

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. 1 Pierre 5:7

Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.  Hébreux 13:5

Conclusion :

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. 1 Jean 3:1

Pasteur Léopold  Guyot

Haut de pageÈ

 

Lire aussi : Aimer Dieu notre Père