| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Dieu

| Page d'accueil |
| Remonter|
Croire en Dieu
Dieu est le Créateur
Création ou évolution
Le Nom de Dieu
La crainte de Dieu
Aimer Dieu
Aimer ou Craindre Dieu
Dieu, notre Père
Le Père vous aime
Aimer le Père
L'intimité avec Dieu
Dieu parle notre langue
L'amour du Monde
Dieu est bon
Dieu est compatissant
Dieu est fidèle
Le regard de Dieu sur chacun
Le regard de Dieu sur l'Eglise
Le regard de Dieu sur toi et moi
Le regard de Dieu sur le Monde
l'Eternel, mon berger
Le repos de Dieu
Les yeux ouverts
La souveraineté de Dieu
présence active de Dieu
Celui qui peut
La Gloire de Dieu
La demeure de Dieu

Le regard de Dieu sur le monde

Voici un sujet aussi intéressant que sensible car il concerne "la façon de voir de Dieu". C'est donc avec un grand respect que j'entre dans cette proximité de Dieu, que nous pouvons appeler le sanctuaire de sa présence, le lieu où il accepte de se révéler à de simples hommes dont le privilège est d'être graciés par son amour, en Jésus-Christ.

Pour une telle démarche, il n'y a qu'un moyen de référence sûr : La Parole écrite et inspirée de Dieu, la Bible, à condition de ne pas l'exprimer selon notre propre conception. Je vais donc m'efforcer de suivre au plus près le texte des Écritures, en faisant abstraction de supposition et, autant que faire se peut, de point de vue personnel.

Peut-être jugerez-vous ce texte "fondamentaliste" mais c'est le risque que je prends (voir ce mot dans "Le sens des mots").

Notre connaissance est partielle et imparfaite et ce que nous comprenons des Écritures est révélé par le Saint-Esprit qui nous éclaire en particulier et par le moyen de tous ceux qui s'efforcent par leurs enseignements de contribuer à cette compréhension.  Que le Seigneur Éternel, le Dieu Tout-Puissant, nous aide à mieux le connaître et le comprendre afin de l'adorer et le servir mieux, en nous appliquant toujours à rechercher sa pensée, sa vision de toutes choses.

Voir comme Dieu

J'ai déjà écrit que Dieu voit et connaît parfaitement tout, dans le ciel, dans l'Univers, sur la terre et dans le monde inférieur des esprits. Avant toute chose, nous pouvons dire que la façon dont Dieu voit est toujours lucide, juste et équitable. Il ne fait acception de personne. Il ne tient pas le coupable pour innocent et inversement. Son regard est pénétrant et va au-delà des apparences pour discerner les sentiments et les intentions du cœur. Il regarde enfin avec bienveillance, miséricorde et compassion.

Dans cette étude, il est question de "la façon dont Dieu voit" : de Sa Vision.  Or, déjà, il nous faut être conscients de nos limites :

Esaïe 55:9 "Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées."

Et, selon la version "Parole de vie" :

"Il y a une grande distance entre mes façons de faire et les vôtres, entre mes pensées et vos pensées. Elle est aussi grande que la distance entre le ciel et la terre." Esaïe 55:9.

Nous les humains, nous avons souvent tendance à prendre nos pensées pour celles de Dieu et ainsi nous décrétons que notre vision est la bonne, affirmant ainsi d'une manière péremptoire : "Voilà la pensée de Dieu".  Nous devons faire preuve d'humilité en reconnaissant que souvent notre connaissance imparfaite déforme la réalité.

1 Corinthiens 13:12 "À présent, nous ne voyons pas les choses clairement, nous les voyons comme dans un miroir, mais plus tard, nous verrons face à face. À présent, je ne connais pas tout, mais plus tard, je connaîtrai comme Dieu me connaît."

Les "miroirs" de cette époque étaient faits de métal poli et étaient de loin inférieurs aux nôtres. Les images étaient indistinctes, on voyait "d’une manière obscure", non parfaitement.  "Notre compréhension présente ressemble au regard jeté sur un miroir ancien en métal avec sa réflexion imparfaite". La conception que nous avons des choses est déformée par l'imperfection de notre nature humaine : sentimentale, émotionnelle, ou sensorielle. Notre être affectif et intellectuel est dominé par nos préjugés et par les apparences. Dans un sens général nous subissons la mentalité ambiante du monde. C'est pour cela qu'il est écrit :

"Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez–vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait." Romains 12:2 (version Le Semeur).

Il nous faut donc entrer dans la connaissance de "la pensée de Dieu", afin de modeler notre façon de voir sur la sienne, pour que notre vision des choses s'inspire de l'Esprit-Saint. Dieu veut renouveler notre façon de penser. C'est l'œuvre qu'il commence à accomplir en nous lors de notre conversion et nous devons le laisser agir jusqu'à que nous arrivions à penser comme Christ, selon ce qu'écrit l'apôtre Paul dans 1 Corinthiens 2.14/16 :

"L’homme qui n’a que ses facultés naturelles n’est pas en mesure de percevoir ce qui vient de l’Esprit de Dieu : il n’accepte pas ses dons et n’admet pas les vérités spirituelles ; elles sont, à ses yeux, « pure folie » et il est incapable de les comprendre. Pourquoi ? Parce que seul l’Esprit de Dieu permet de les discerner ; et c’est à la lumière de cet Esprit qu’elles demandent à être jugées. Celui qui possède cet Esprit, par contre, est capable de tout comprendre et approfondir ; il sait apprécier les faits et les idées à leur juste valeur et peut se former un jugement équitable sur tout, tandis qu’il reste lui–même indépendant du jugement d’autrui. « Qui donc connaîtrait la pensée du Seigneur pour prétendre pouvoir l’instruire ? » Mais nous qui avons reçu l’Esprit du Seigneur, nous possédons la pensée même du Christ." (Version Parole vivante de A.Kuen).

Nous avons besoin d'être régénérés dans notre esprit et lavés de nos anciennes pensées.

Je réfléchissais cette nuit à une expression souvent entendue : "pauvres pécheurs", et j'essayais de me rappeler où je l'avais lue. Finalement, ces mots se sont inscrits dans mon mental, lorsque jeune enfant j'apprenais les prières catholiques. Voici le texte : "Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort". Vous conviendrez que cela n'a rien d'évangélique. Or le monde chrétien a machinalement intégré ces mots et bien d'autres, jusqu'à les reprendre dans un expression courante pour désigner les pécheurs. Je ne serais pas étonné si certains pensent que ces paroles se trouvent dans la Bible ! C'est dire si nous sommes influencés par tout un contexte religieux. C'est un exemple de la manière dont nous prêtons à Dieu des pensées qui ne sont pas les siennes.

Maintenant, réfléchissons ensemble à quelques questions : comment Dieu regarde-t-Il les nations du monde et leurs dirigeants ? Comment il regarde chaque être humain ? comment il regarde et voit l'Église de son fils Jésus-Christ et chaque église locale ? Comment il regarde et voit chacun de ses enfants ? Comment il me regarde "moi" et me voit ? Comment il te regarde "toi" et te voit ?

Comment Dieu voit-il le monde ?

Essayons de comprendre ce que Dieu pense du monde, comment perçoit-il ce qui émane des habitants de la terre. Dieu a sa propre idée concernant la façon dont les dirigeants des nations gouvernent. Voici ce qu'en dit Jésus :

"Vous savez que ceux qu’on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent." Marc 10:42.

Dieu voit qu'ils se laissent séduire par le goût du pouvoir et corrompre par les richesses, les plaisirs, le luxe, l'occultisme et l'impureté :

Apocalypse 16:14 "Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant."

Apocalypse 17:18 "Et la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre."

Apocalypse 17:2 "C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés."

Apocalypse 18:3 "toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe."

Apocalypse 18:9 "Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. Mais le jugement de Dieu finira par les atteindre."

Apocalypse 6.15/17 "Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’agneau; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister?"

Dieu connaît les causes exactes des catastrophes, des guerres, de la souffrance de toute une partie des populations de la terre.

Psaumes 9:15 "Les nations tombent dans la fosse qu’elles ont faite, Leur pied se prend au filet qu’elles ont caché."

Un article récent révélait qu'à cause du réchauffement de la planète les cyclones sont plus nombreux et plus violents. Les hommes ont vite fait d'invoquer le hasard, des causes naturelles ou autres, sans chercher plus loin. A part quelques voix qui s'élèvent dénonçant les vrais causes.  Alors, qui produit le réchauffement de la planète ?  Ce phénomène est lié au gaz carbonique, le CO2, et à d'autres gaz que nous rejetons dans l'environnement. C'est ce qui se passe chaque fois, par exemple, que nous utilisons notre voiture. Et ça, c'est incontestable, ça relève bien de notre responsabilité. Le transport aérien mondial de passagers émet davantage de gaz à effet de serre que l'ensemble des activités d'un pays comme la France, et l'augmentation prévue du trafic risque d'avoir un impact significatif sur le climat, estime l'Institut français de l'environnement (IFEN).

Le climat varie et variera toujours pour des raisons naturelles. Toutefois, les activités humaines augmentent de façon considérable les concentrations atmosphériques de certains gaz, tels que les gaz à effet de serre (principalement le CO2), qui tendent à réchauffer la surface de la terre. Les conséquences seront des sécheresses majeures, des pénuries d'eau, la disparition de forêts, des difficultés dans l'agriculture, une montée du niveau des mers, une recrudescence de maladies.

Certains phénomènes extrêmes comme les sécheresses, les inondations, les vagues de chaleur, les avalanches, et les tempêtes de vent devraient augmenter en fréquence et/ou en intensité, tandis que d'autres phénomènes extrêmes, tels que les vagues de froid, devraient diminuer. Les pertes en vies humaines, les souffrances et les dommages causés par ces phénomènes devraient également augmenter avec le réchauffement climatique. Les régions les plus touchées seraient les régions les plus pauvres.

Le réchauffement de la planète est "une arme de destruction massive, au moins aussi dangereuse que les armes chimiques, nucléaires ou biologiques et donc que le terrorisme international", a affirmé lundi un scientifique britannique de renom dans le Guardian.

Nous voyons aussi que des millions de personnes sur la terre deviennent de plus en plus pauvres alors qu'une autre partie de la population s'enrichit sans vergogne. Qui est responsable de la concentration des richesses de la terre dans les mêmes mains ?  Les intérêts économiques des nations riches empêchent une équitable répartition des richesses. Les grandes sociétés commerciales, industrielles, pétrolières, banquières et boursières, engrangent d'énormes bénéfices, alors qu'il n'y a jamais eu autant de gens en dessous du seuil de pauvreté.

Des populations entières meurent de faim, tandis que leurs dirigeants se vautrent dans le luxe et l'abondance. Voilà ce que Dieu dit à ces gens là :

Jacques 5.1/6 "A vous maintenant, riches! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours! Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées. Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos cœurs au jour du carnage. Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté."

Dans un autre domaine, Dieu sait pourquoi l'Évangile est bien accepté dans certains pays du monde et pénètre difficilement dans d'autres. Jésus connaissait la raison du refus de certaines populations :

Matthieu 13.54/58 "S’étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l’entendirent étaient étonnés et disaient: D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles? N’est-ce pas le fils du charpentier? n’est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères? et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D’où lui viennent donc toutes ces choses? Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité."

Dieu a une vision très précise du monde.  A l'époque d'Énoch et de Noé, voici ce que Éternel voyait des habitants de la terre :

"Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre." Genèse 6:12.

A un autre moment de l'histoire du monde, voici ce que Dieu dit de la terre :

"La terre chancelle comme un homme ivre, Elle vacille comme une cabane; Son péché pèse sur elle, Elle tombe, et ne se relève plus." Esaïe 24:20.

Jésus a décrit la situation des derniers temps par ces paroles :

Matthieu 24:38-39 "Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme."

Ce n'est pas faire preuve de pessimisme que de rappeler ce qu'écrit l'apôtre Paul :

2 Timothée 3.1/5 "Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force."

 Peut-être trouvons-nous que tout va bien dans notre monde parce que nous ne sommes pas touchés directement, mais le regard de Dieu va au delà de tout ce que nous pouvons percevoir. Lisons encore quelques textes bibliques qui nous apprendrons de quelle façon Dieu voit le monde :

Psaume 33.13/14 "l'Éternel regarde du haut des cieux, Il voit tous les fils de l’homme; Du lieu de sa demeure il observe Tous les habitants de la terre."

Psaume 53.2/3 "Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu. Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul."

Jésus dit que le monde le hait parce qu'il rend de lui le témoignage que que ses oeuvres sont mauvaises. Il ajoute que ses disciples seront haïs de la même manière s'ils veulent demeurer fidèles :Jean 7.7 et 15.19. Dieu regarde les nations sans concession :

Esaïe 34.1/2 "Approchez, nations, pour entendre! Peuples, soyez attentifs! Que la terre écoute, elle et ce qui la remplit, Le monde et tout ce qu’il produit! Car la colère de Éternel va fondre sur toutes les nations, Et sa fureur sur toute leur armée: Il les voue à l’extermination, Il les livre au carnage."

Pourquoi est-il écrit que la colère de Dieu va venir sur le monde ?

Apocalypse 6.15/17 "Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’agneau; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister ?"

Le prophète Esaïe donnait la réponse bien longtemps avant :

Esaïe 13:11 "Je punirai le monde pour sa malice, Et les méchants pour leurs iniquités; Je ferai cesser l’orgueil des hautains, Et j’abattrai l’arrogance des tyrans."

L'apôtre Jean donne la principale raison de cette situation du monde :

"le monde entier est sous la puissance du malin." 1 Jean 5:19.

Nous devons savoir qu'il y a une puissance occulte qui agit dans le monde et le séduit :

"le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre," Apocalypse 12:9.

  Alors que nous ne voyons que quelques manifestations des puissances des ténèbres, Dieu voit l'activité intense de tous les démons, des esprits méchants, des puissances et des dominations qui sont à l'œuvre pour soumettre le monde au pouvoir de son prince, Satan.

Jésus l'appelle :

"le prince de ce monde" Jean 12.31.

C'est parce que Dieu connaît parfaitement la misérable situation du monde et qu'il désire le sauver, qu'il a

"envoyé son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui".

Aussi le fils de Dieu est venu pour détruire les oeuvres du diable, détruire ses oeuvres et délivrer ceux qu'il retient captifs par son pouvoir de séduction, de mensonge, d'impureté et de mort : 1 Jean 3.8, Actes 10.38,  Hébreux 2.14, etc.

Cependant, alors que nous aurions tendance à voir le monde tout bon ou tout méchant, en fonction de nos sentiments, le regard de Dieu est équitable. Il sait faire la différence entre les bons et les méchants, les justes et les injustes. Il reconnaît les oeuvres de ceux qui exercent la bonté ou de ceux qui font le mal. Ce qui ne veut pas dire qu'il y ait sur la terre quelqu'un qui soit parfaitement juste et qui sera sauvé par ses oeuvres ou par sa bonté, selon ce qui est écrit :

"Il n’y a point de juste, Pas même un seul;" Romains 3:10.

"Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;" Romains 3:23.

Éphésiens 2.8/9 "Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie."

Dieu voit le monde peuplé d'hommes et de femmes perdus qui ont besoin de la grâce de son salut et de son secours.

Matthieu 9:36 "Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger."

Il regarde avec compassion, un vaste champ à moissonner, pour lequel il a besoin d'ouvriers : Matthieu 9.37/38 Alors il dit à ses disciples:

"La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson."

Dieu voit le monde et les milliards d'hommes, de femmes, d'enfants, qui l'habitent et son attention se porte sur chacun d'eux.

Psaumes 33:14 "Du lieu de sa demeure il observe Tous les habitants de la terre."

Proverbes 5:21 "Car les voies de l’homme sont devant les yeux de Éternel, Qui observe tous ses sentiers."

Pasteur L. Guyot

Haut de pageÈ

Lire aussi : Le regard de Dieu sur chacun | Le regard de Dieu sur l'Église | Le regard de Dieu sur "toi et moi".