Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

| Page d'accueil |
| Remonter|
Croire en Dieu
Dieu est le Créateur
Création ou évolution
Le Nom de Dieu
La crainte de Dieu
Aimer Dieu
Aimer ou Craindre Dieu
Dieu, notre Père
Le Père vous aime
Aimer le Père
L'intimité avec Dieu
Dieu parle notre langue
L'amour du Monde
Dieu est bon
Dieu est compatissant
Dieu est fidèle
Le regard de Dieu sur chacun
Le regard de Dieu sur l'Eglise
Le regard de Dieu sur toi et moi
Le regard de Dieu sur le Monde
l'Eternel, mon berger
Le repos de Dieu
Les yeux ouverts
La souveraineté de Dieu
présence active de Dieu
Celui qui peut
La Gloire de Dieu
La demeure de Dieu


Dieu est le Créateur 

C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. Hébreux 11:3

Nous vivons une époque de plus en plus trouble, un temps où la séduction se manifeste avec insistance sous des formes souvent subtiles.

La séduction du péché qui attise les convoitises devant l'offre des plaisirs impurs et des richesses du monde. Mais aussi la séduction de l'incrédulité par les théories et les allégations mensongères de ceux qui s'acharnent, sous l'inspiration du malin à détruire ou à déformer la foi en Dieu,  dans sa Parole et même de son existence.

Nous avons besoin de nous exhorter mutuellement, de nous encourager ensemble, afin de fortifier, d'affermir notre foi dans le Dieu  Tout Puissant, unique et éternel, le Très Haut, le Père des lumières chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. Jacques 1.17

Notre existence et notre salut éternel dépendent de Lui et de sons fils Jésus-Christ notre Sauveur. Or, nous constatons que si la foi n'est pas toujours abandonnée, souvent elle est déformée, et détournée de son véritable but.

l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs ... 1 Timothée 4.1

L'esprit de séduction qui agit dans le monde pour tromper les gens et les tenir éloigner du Dieu véritable et de son Fils Jésus-Christ, est aussi à l'œuvre dans l'Eglise, afin d'égarer ceux qui croient, en les amenant à douter de l'intégrité de la Bible, la Parole écrite et inspirée de Dieu.

Dès le début de l'humanité, le serpent ancien, le diable, Satan, a séduit l'être humain et l'a entrainé à la désobéissance en semant le doute dans son cœur au sujet de la crédibilité de l'Eternel, en insinuant premièrement une mauvaise compréhension de ce que Dieu avait dit :

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: "Dieu a-t-il réellement dit ..." Genèse 3:1

Ensuite, constatant qu'Eve était ébranlée dans sa conviction,  le malin a carrément traité  Dieu de malhonnête et de menteur :

Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Genèse 3.4

Nous connaissons la suite !

La tactique du diable est toujours la même : amener à douter de notre compréhension du Texte écrit et inspiré,  la Bible, Parole de Dieu, puis à la rejeter carrément.

Si nous doutons de la véracité du début des Ecritures, il sera difficile de croire au reste. Or aujourd'hui, non seulement chez les incroyants, mais aussi parmi les croyants, des pans entier de la Bible sont mis au pilori,  abandonnés ou déformés.

L'enseignement  fondé sur les Ecritures débarrasse la foi des scories, pour  la rendre saine, équilibrée, stable et forte. Elle devient alors  "la pleine conviction"  que ce que Dieu dit et fait, est la vérité.

Réagir

A la lecture d'un dossier du magazine l'Express sur Darwin, j'ai senti la nécessité de réagir contre une démarche dont le but est d'imposer comme une certitude  la théorie de l'évolution établie par Darwin.

L'éditorialiste va jusqu'à dire que, je cite :

"Darwin fit jaillir de la lumière au milieu des mystères de la nature, c'est ce qui lui a vaut de figurer au Panthéon de la science."

Si les incroyants accusent ceux qui croient "de gober" tout sans sourciller, nous pouvons affirmer qu'eux mêmes avalent sans plus de formalité tout ce qui leur  est proposé au non de "la science" !

Il est quand même étonnant de voir la façon dont on élève "au panthéon" de la science, un homme dont les interrogations quand à l'origine du monde et  l'existence de Dieu, sont le fait d'une conscience troublée et dont les travaux reposent sur des hypothèses.

Je ne suis pas un scientifique, mais un simple croyant. Je ne suis pas non plus diplômé en théologie, mais comme tout un chacun je m'intéresse à l'origine du monde et de l'être humain. J'ai besoin de réponses précises et fondées sur des bases sures et solides. C'est indispensable pour ma foi. J'ai lu bien des livres et documents des deux bords : évolutionnistes et créationnistes, en trouvant dans les deux camps des gens excessifs et d'autres plus modérés, mais il faut constater que chaque groupe se fait la guerre.

Il est vrai que quelques théologiens ont réussi à concilier la théorie de Charles Darwin sur l'évolution des espèces, avec la foi en un Dieu créateur, mais leurs explications ne m'ont pas convaincu. Leur lecture de la Bible est trop diluée de libéralisme et tout devient flou. Sans s'en rendre compte ils accréditent un homme dont l'objectif est de prouver que Dieu n'existe pas.

Il est clair que le but de l'auteur de la théorie de l'évolution des espèces est de détruire la foi dans la Bible, et de rejeter le fait que Dieu soit l'auteur de la création. A partir de là, nous découvrons celui qui se cache derrière cette théorie, celui qui dès le commencement s'oppose aux desseins de Dieu. Nous le retrouvons en ennemi dans toutes les entreprises divines, dès le jardin d'Eden, séduisant Adam et Eve et les entrainant à la chute, puis en Egypte quand le pharaon fait périr les premiers nés d'Israël et tout au long de l'histoire de ce peuple pour le détruire. Il apparait encore dès la naissance de Jésus avec Hérode le roi assassin, faisant mourir les enfants nés à Bethlehem et dans les environs, ensuite en tentant le Seigneur, et enfin dans sa lutte incessante pour dévorer les enfants de Dieu et faire disparaitre l'Eglise de Christ. Vous avec compris qu'il s'agit de l'adversaire, l'ennemi de nos âmes, le prince du monde des ténèbres, le serpent ancien, le diable, Satan.

Je relève cette citation de Richard Darwin, chef de file des Nouveaux athées et darwiniste convaincu : "l'existence de Dieu est très peu probable, inutile et nuisible".

Il n'est pas difficile de deviner par qui ces propos sont inspirés.

La théorie de Darwin est construite à partir d'hypothèses pseudo scientifiques. Voici un de ses conclusions :

"Des similitudes apparaissent entre des espèces apparemment très éloignées. La ressemblance entre le bras d'un singe, l'aile d'un oiseau et la nageoire d'un poisson saute aux yeux."

Nous restons confondus devant une si savante  observation (!), point de départ de la théorie de l'évolution.

C'est ce "grand scientifique" qui affirme encore que "les femmes disposaient d'un plus petit cerveau que les hommes". Il s'est battu pour l'émancipation des noirs, mais pas pour celle des femmes !

Quel observateur perspicace et intelligent !

Quand on suit le cheminement de Darwin avant de parvenir à ses conclusions de l'absence d'un Dieu créateur et d'une apparition accidentelle de la vie sur la terre, on découvre un homme tourmenté  qui fonde sa théorie sur une réflexion très personnelle :

"Et si, en vint il a s'interroger,  toutes les espèces animales descendaient d'un seul ancêtre commun ?"

C'est le début de la dérive d'un homme qui progressivement abandonna ses convictions créationnistes  parce qu'il n'a pas su répondre avec foi aux questions existentielles qui préoccupent les humains.

Charles Darwin a décrit en détail une théorie de l'évolution par sélection naturelle à partir de sa pensée originelle, savoir la façon dont les espèces se modifiaient avec le temps, découlaient les unes des autres et remontaient toutes à un ancêtre commun.

Nous comprenons que si nous émettons une idée quelconque, que nous nous y attachons envers et contre tout, nous allons tout faire pour prouver la véracité de cette première idée. C'est ce qui s'est passé avec Darwin et malheureusement d'autres lui ont emboité le pas, car c'était bien pratique pour détruire "l'obscurantisme religieux" (sic) de ceux qui croient en l'existence du Dieu unique, Créateur de l'univers.

Faut-il parler de l'obscurantisme des incroyants ? Nul besoin, il se révèle de lui-même !

Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ephésiens 4:18

Aujourd'hui les athées se servent toujours des théories de Charles Darwin, appuyés par des "scientifiques", dont le but est de ridiculiser jusqu'à l'idée de l'existence même de Dieu et donc de nier la véracité de la Bible.

D'autres savants , il est vrai et non des moindres, ont prouvé l'existence du Dieu créateur.

Nous savons aussi que la théorie de l'évolution des espèces n'est qu'une "théorie".

Voici un extrait de l'article "Evolution ou création ? Peut on éluder le débat ?" de Natacha Niklaus de Alliance Pierres Vivantes (rubrique Création/évolution)

Evolution ou création?

La théorie de l’évolution est comme son nom l’indique une théorie.

Le dictionnaire donne pour «théorie» la définition suivante : «Connaissance spéculative, idéale, indépendante des applications. En théorie : en spéculant, de manière abstraite; en

principe.»

Remarquez que le terme «évolution» n’est jamais dissocié de celui de «théorie».

L’évolution n’est donc autre qu’une hypothèse, c’est-à-dire la somme de «connaissances spéculatives et indépendantes des applications». En d’autres termes, elle est construite sur la base d’informations qui n’ont à ce jour pas été vérifiées.

Sous le terme «évolution», on peut lire dans le Larousse : «Théorie synthétique de l’évolution, qui a concilié progressivement les données de la génétique, de l’embryologie, de la paléontologie, de la systématique et de la biologie moléculaire avec la théorie de Darwin.»

Notez la tournure on ne peut plus explicite de la définition : c’est la théorie de l’évolution qui a concilié les acquis de la science avec la théorie de Darwin. Il n’est ici aucunement question que la théorie de l’évolution soit le fruit de découvertes dans les domaines respectifs de la génétique, de la paléontologie ou de la biologie moléculaire : le dictionnaire indique clairement qu’elle est une sorte d’arrangement entre des données vérifiées scientifiques et les hypothèses d’un homme.

La sagesse d'en haut est modérée (Jacques 3.17)

Il est certains que l'incrédulité cultivée à l'excès conduit à une forme de fanatisme scientifique, mais l'interprétation littérale de la Bible conduit à un autre excès, comme le dit Jésus : "la lettre tue, mais l'esprit vivifie, les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie"

Il répondait à ceux qui donnaient à ses paroles un sens littéral. Donc attention à l'interprétation que nous donnons des Ecritures, car nous pourrions en tordre le sens.

Les Saintes Ecritures sont spirituelles et leur compréhension doit l'être également. (voir les études de pasteurweb "Les Ecritures")

J'ai déjà écrit un article "Création ou évolution ?", mais après lecture du dossier de l'Express  vantant les qualités scientifiques de Charles Darwin, j'ai remis  mon ouvrage sur le métier, comme on dit, et refait entièrement ce texte que vus trouverez sur le lien en bas de page, car je ne peux supporter sans rien dire que des "insensés", nie l'existence et l'œuvre du Dieu créateur au profit d'une théorie si scientifiquement improbable que celle de Darwin.

L’insensé dit en son cœur: Il n’y a point de Dieu!  Psaumes 14:1

Tout observateur objectif et honnête est amené à croire aux perfections invisibles de Dieu, à sa puissance et sa divinité,  qui se révèlent comme à l'œil quand on les considèrent dans son ouvrage, la création de l'univers. Romains 1.20

Eternel, notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre! Ta majesté s’élève au-dessus des cieux.
Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, Pour imposer silence à l’ennemi et au vindicatif.
Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créées:
Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui?
Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.
Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds,
Les brebis comme les bœufs, Et les animaux des champs,
Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
Eternel, notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre!  Psaume 8

Des hommes orgueilleux et incrédules s'acharnent en dépit de l'évidence à prouver que Dieu n'existe pas et  que le monde est le produit du hasard.

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.
En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Romains 1. 18 ... (lire jusqu'au verset 32)

Le méchant dit avec arrogance: Il ne punit pas! Il n’y a point de Dieu! -Voilà toutes ses pensées. Psaumes 10:4 

Choisir

La réalité, c'est que pour tout être humain, il y a un choix : croire ou ne pas croire.

Pour l'incrédule, toute théorie est bonne pour justifier son choix, même la plus extravagante, cela dénote de la mauvaise foi et c'est là que se trouve le véritable "obscurantisme" : "ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres".

Des savants croyants,  sages et intelligents, ont mis leur compétence  au service de la foi en Dieu de façon très claire et on trouve leurs exposés dans beaucoup de textes et de livres.

Il est juste et naturel de réfléchir et de se poser des questions, mais il faut que ce soit les bonnes questions et plus encore les vraie réponses. Or dans le domaine de l'origine de l'univers en général et de l'être humain en particulier, nous devons reconnaitre que la science tâtonne et se heurte à des problèmes dont elle n'a pas trouvé la solution. Alors des "savants" athées s'empressent d'affirmer comme des vérités établies ce qui n'est qu'hypothèses, suppositions et déductions souvent hasardeuses et malhonnêtes, dont le seul objectif est de démontrer la non existence de Dieu ou tout au moins d''un Dieu créateur.

Ici, je traite le sujet sur le point de vue de la foi tout simplement, celui de ceux qui ont choisi de croire. Pour ces derniers, Celui qui a créé toutes choses pas sa puissance, son intelligence et sa sagesse, n'est pas un être caché, isolé dans un ciel inaccessible, indifférent au sort du monde, mais le Dieu vivant, le seul vrai Dieu qui se révèle dans ses œuvres et manifeste  son amour en Jésus-Christ son Fils unique.

Dieu  a créé toutes choses par sa puissance,  par sa sagesse, par son intelligence Jérémie 10:12

C’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. Apocalypse 4:11 

Déjà, tout observateur perspicace et honnête convient de l'œuvre de Dieu dans la création de l'univers, comme l'écrit le psalmiste:

Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créées:
Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? Psaume 8.3

Ce passage à lui seul nous enseigne que le fait de reconnaitre l'Eternel comme le créateur, implique que nous lui rendions gloire, que nous l'adorions, comme le dit encore un autre texte :

Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles, les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant: Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. Apocalypse 4.9-11

Dans l'adoration l'être humain prend conscience de sa petitesse devant la grandeur, la puissance et la sagesse infinies de Dieu.

C'est justement cela qui gêne les incrédules qui refusent de s'abaisser et de s'humilier devant le Dieu Très Haut. Ils haïssent la Bible et la ridiculisent injustement, car dans Sa Parole écrite et inspirée, Dieu montre la véritable nature de l'être humain et la folie de ceux qui ne veulent pas croire en Lui.

Lisons à ce sujet ce qu'écrit l'apôtre inspiré selon la sagesse que Dieu lui a donnée.

En effet, nul n’est dépourvu de la notion du vrai Dieu. Tous les hommes ont une connaissance innée de lui, lui–même l’ayant placée avec netteté dans leur cœur.
Depuis la création du monde, les œuvres de Dieu parlent à la pensée et à la conscience des hommes de ses perfections invisibles : quiconque sait regarder, peut y discerner clairement sa divinité et sa puissance. Aussi, depuis les temps anciens, les hommes qui ont sous les yeux la terre et le ciel et tout ce que Dieu a créé, ont connu son existence et son pouvoir éternel. Ils n’ont donc aucune excuse de dire qu’ils ne savent pas s’il y a un Dieu.
Ils ont eu conscience de Dieu, ils ont su qu’il existait, mais ils ont refusé de l’adorer –– lui, le seul digne d’adoration –– ou même de le remercier pour ses dons. Alors, il se sont perdus dans des raisonnements insensés et des spéculations futiles ; à force de sonder le néant et de discuter dans le vide, leur pensée s’est égarée, leur intelligence s’est dégradée, leur esprit borné est devenu la proie des ténèbres.
Plus ils se prétendent intelligents ; plus ils s’enfoncent dans leur folie, cachant leur ignorance sous les grands mots de « science » ou de « philosophie ». Romains 1.19-22 (Version de la Bible Parole Vivante d'Alfred Kuen)

Nous choisissons de croire Dieu

C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. Hébreux 11:3

Ce passage nous reporte au chapitre premier du livre de la Genèse, qui introduit chaque phase de la création par cette parole : Dieu dit ... Genèse 1.3,6,9,11,14,20,24

A chacune de ces "sept fois" la Parole de Dieu a une action directe sur l'apparition des choses : lumière, ciel, mer et terre, végétaux et animaux.

Puis Dieu dit :

Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Genèse 1:26

Avec ce dernier "Dieu dit" de la création nous arrivons au sommet de l'œuvre créatrice de Dieu : l'être humain, celui qui va être "fait à la ressemblance de Dieu", pour gérer, administrer, tout ce qui a été mis en place pour lui.

Lorsque nous réfléchissons au statut unique et exceptionnel de l'homme, nous sommes loin de Cro-Magnon et de la "Lucy" de Darwin, à des années lumière des théories compliquées et bancales des évolutionnistes.

Qu'il est rassurant de croire en Dieu le Créateur qui a créer toutes choses par sa parole  puissante.

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. Jean 1.1-3

Il est toujours possible de discuter sur l'âge de l'univers, de la terre, de l'apparition de l'être humain, mais reconnaissons humblement que les moyens de calcul des hommes sont  faillibles, comme leurs auteurs.

Dieu fait pousser un ricin en une nuit, à la demande du roi Ezéchias, en une fraction de seconde Il fait reculer l'ombre du soleil sur le cadran solaire, Il suspend l'avancé du jour à la parole de Josué, sur un ordre de Jésus un figuier sèche en un instant, la mer et le vent se calment,  Lazare, mort depuis quatre jours et dont le corps est en putréfaction, ressuscite en pleine santé.

Nous n'en finirions plus de donner des exemples de la souveraineté puissante de Dieu. Il nous suffit de croire et alors tout devient  possible.

Nous choisissons d'adorer Dieu

Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Evangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple.
Il disait d’une voix forte: Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux. Apocalypse 14.6,7

Alors que ces Messieurs "je sais tout", drapés de l'orgueil des incrédules, proclament avec arrogance : "Il n'y a point de Dieu", nous, nous confessons avec humilité, mais avec une certitude absolue, que tout ce qui existe a été créé par Dieu, en Jésus-Christ

Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Colossiens 1:16

Nous choisissons d'aimer Dieu et de le servir

Lorsque nous commençons à mettre en doute l'œuvre de Dieu dès son origine, alors tout s'enchaine comme une rangée de dominos qui s'écroulent les uns après les autres. Si nous doutons des premières paroles de Dieu données par les prophètes de l'Ancienne Alliance, dont Moïse pour le livre de la Genèse, nous douterons aussi des dernières apportées par le Fils de Dieu et donc de son amour.

Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. Hébreux 1.1

Et c'est justement parce que nous croyons à l'amour de Dieu pour nous et à celui de son fils Jésus-Christ que nous l'aimons à notre tour.

Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. 1 Jean 4:19

Pour conclure, nous pouvons sans crainte accompagner les prophètes dans leurs déclarations inspirées par l'Esprit de Dieu.

C’est toi, Eternel, toi seul, qui as fait les cieux, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qui est sur elle, les mers et tout ce qu’elles renferment. Tu donnes la vie à toutes ces choses, et l’armée des cieux se prosterne devant toi. Néhémie 9:6

Il a créé la terre par sa puissance, Il a fondé le monde par sa sagesse, Il a étendu les cieux par son intelligence Jérémie 10:12 .

A Job, qui était considéré comme l'homme le plus sage de son temps, Dieu dit des paroles qui devraient faire réfléchir ceux qui se glorifient de leur savoir. Nous pouvons lire attentivement les chapitres 38 et 39 du livre de Job, dont voici les premiers versets :

L’Eternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit:
Qui est celui qui obscurcit mes desseins Par des discours sans intelligence ?
Ceins tes reins comme un vaillant homme ; Je t’interrogerai, et tu m’instruiras.
Où étais–tu quand je fondais la terre ? Dis–le, si tu as de l’intelligence.
Qui en a fixé les dimensions, le sais–tu ? Ou qui a étendu sur elle le cordeau ?
Sur quoi ses bases sont–elles appuyées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire,
Alors que les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, Et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ?

Nous sommes loin ici de la théorie de l'évolution des incrédules.  Tout dans la Bible nous parle des merveilles de Dieu, de sa sagesse, de son intelligence et de sa puissance, dans la création de toutes les choses qu'il a faites et mises en place, puis soumises à des lois que seul, Lui,  l'Eternel,  peut établir et contrôler.

Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. Apocalypse 4:11

Haut de page

Lire à suivre :   Création ou évolution ?