| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Dieu

| Page d'accueil |
| Remonter|
Croire en Dieu
Dieu est le Créateur
Création ou évolution
Le Nom de Dieu
La crainte de Dieu
Aimer Dieu
Aimer ou Craindre Dieu
Dieu, notre Père
Le Père vous aime
Aimer le Père
L'intimité avec Dieu
Dieu parle notre langue
L'amour du Monde
Dieu est bon
Dieu est compatissant
Dieu est fidèle
Le regard de Dieu sur chacun
Le regard de Dieu sur l'Eglise
Le regard de Dieu sur toi et moi
Le regard de Dieu sur le Monde
l'Eternel, mon berger
Le repos de Dieu
Les yeux ouverts
La souveraineté de Dieu
présence active de Dieu
Celui qui peut
La Gloire de Dieu
La demeure de Dieu

Le regard de Dieu  sur l'Église

Qu'elle est la vision de Dieu concernant l'Église ? Comment voit-il, d'une part, l'Église de son fils Jésus-Christ et, d'autre part, tous les rassemblements chrétiens, groupes, assemblées, églises locales, dans tous les pays, les villes, les villages, les lieux de prière ou de réunion, locaux divers, temples, chapelles, "bâtiments d'églises", lieux publics ou maisons particulières ?

La vision de Dieu est certainement différente de la nôtre. Même si nous avons quelques notions justes de ce qu'est l'Église et les églises, notre connaissance est limitée et déformée, comme je l'ai déjà écrit.

Si nous voulons éclaircir et élargir notre vision, il nous faut entrer dans la pensée de Dieu. A priori cela peut paraître prétentieux ou difficile, sinon impossible. Pourtant l'apôtre Paul écrit :

"Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l’instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ." 1 Corinthiens 2:16.

Comment l'apôtre est-il entré dans la pensée de Christ, dans la connaissance du dessein de Dieu pour l'Église, dans ce mystère qu'il appelle "le mystère de Christ", par rapport à Son Église, son Corps ?

Examinons ce qu'il écrit dans le même texte :

"personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce." 1 Corinthiens 2.11/12.

L'apôtre parle de choses spirituelles, révélées par l'Esprit de Dieu et comprises par des personnes spirituelles, qui par leur maturité deviennent capables de connaître et de comprendre les choses qui sont données par Dieu à ceux qui l'aiment.

2 Corinthiens 2.9/10 "Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’oeil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu."

Remarquons que Paul dit "nous", donc cette connaissance de la pensée de Dieu et de Christ, ne lui est pas exclusivement réservée, mais "à ceux qui aiment Dieu" et qui sont devenus "spirituels". J'entre ici dans un sujet très ouvert et je vais m'efforcer de le traiter selon la façon dont je comprends cette vision de Dieu, en me référant aux Écritures. J'ai souvent écrit sur le thème de l'Église. Voir le sommaire : Église.

L'Église de Jésus-Christ

Lorsque nous étudions ce qui concerne l'Église, il y a des éléments qu' il faut prendre en compte dès le début :
De quelle Église parlons nous ? Qui composent l'Église ? Quelle est sa raison d'être sur la terre ? Quelle est sa destinée éternelle ? Qui est l'Église ou qu'est-ce que l'Église ?

Je suis toujours émerveillé de voir la sagesse de Dieu dans la façon dont il construit les choses, que ce soit pour la création du monde, la formation du peuple d'Israël et celle de l'Église de son fils Jésus-Christ. L'apôtre Paul écrit que l'Église, dans sa relation avec Christ son Seigneur, est un mystère que Dieu nous révèle.

"Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église." Éphésiens 5:32.

Nous y entrons avec respect et humilité, mais aussi avec confiance et hardiesse.

Éphésiens 1:3-10 "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ! En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d’intelligence, nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre."

Selon ce qui est écrit, l'Église de Jésus-Christ, qu'il construit lui-même, est l'ensemble de ceux qui sont sauvés par sa grâce : Tite 3.4/7.

Actes 2:47 "Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés."

L'Église est dans le monde comme le Royaume de Dieu dont Jésus parle en Matthieu 13.44/47 : Un trésor caché dans un champ, une perle de grand prix, une filet plein de poissons.

Elle n'apparaît pas comme une organisation ou une religion unique, unie et visible. Toutes les dénominations chrétiennes rassemblées ne nous en donneraient pas une image exacte. Elle apparaît plutôt comme le blé dans un champ où il y a aussi l'ivraie : Matthieu 13.36/43. Le Seigneur donne l'explication de cette parabole d'une manière claire. On dit parfois que dans les églises il y a de la bonne semence et aussi de l'ivraie et qu'il ne fallait pas juger avant la fin du monde. Cependant, l'apôtre Paul écrit :

"Ôtez le méchant du milieu de vous." 1 Corinthiens 5:1-13.

Il faut être attentif à l'explication de Jésus : "le champ c'est le monde." Ce n'est donc pas l'Église, qui elle est dans le monde, mais n'est pas du monde. Est-ce à dire qu'il n'y a pas d'ivraie dans l'Église ? Si hélas !.. Mais l'église est chargée de mettre de l'ordre dans sa maison.

Matthieu 18:15-17 "Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain.

1 Corinthiens 5:11-13 "Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger? Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Ôtez le méchant du milieu de vous."

Nous n'avons pas à juger ceux du dehors, mais ceux du dedans, c'est à dire exercer dans les églises la vigilance et la discipline enseignée par le Seigneur. Ceci étant dit, voici ce que Jésus enseigne concernant la situation de l'Église dans le monde, telle que Dieu voit les choses : "Celui qui sème la bonne semence, c'est le fils de l'homme". Nous comprenons ce que Jésus veut dire en lisant ce qui suit : "La bonne semence ce sont les fils du royaume". Les fils du royaume, nous l'avons compris, ce sont les enfants de Dieu, nés de Dieu, comme il est encore écrit :

"Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Jean 1.12/13.

Ces fils du royaume n'appartiennent pas tous à une même organisation ou dénomination chrétienne. L'Église n'est pas un corps que l'on peut situer physiquement ou géographiquement. Il se peut que je me trompe mais je ne crois pas à ce que l'on appelle "une église nationale", car dans un pays il existe de nombreuses "églises" très différentes. Les fils du royaume se trouvent çà et là, disséminés dans le monde, formant des "églises" plus ou moins grandes, parfois de simples groupes, ou même une seule famille dans une maison. Il se peut qu'il y en ait qu'un seul, isolé quelque part.

L'ivraie, ce sont les fils du malin et celui qui sème l'ivraie c'est le diable. Il s'agit de tous ceux qui sont encore dans les ténèbres, hors du Royaume de Dieu. Ce sont ceux vers lesquels nous sommes envoyés afin de leur ouvrir les yeux.

Actes 26:18 "... afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés."

Notre mission n'est pas de juger qui est la bonne semence, ou qui est l'ivraie, car Dieu ne nous a pas confié cette tâche, ni donné la connaissance nécessaire. Aujourd'hui, dans le monde, l'Église peut nous paraître comme une vaste nébuleuse dont nous ne distinguons pas avec précision ceux qui la composent, c'est pourquoi Jésus dit que la sélection se fera à la fin du monde.

Matthieu 13:39 "la moisson, c’est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges. Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui  arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité: et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende."

Cependant, dès maintenant Dieu a la vision nette, précise, de l'Église dans le monde :

2 Timothée 2:19 "Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau: Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité."

L'apôtre Paul écrit que ceux qui appartiennent à Dieu s'éloignent de l'iniquité et que c'est là le fondement qui les fait reconnaître aux yeux du Seigneur. Nous avons un critère pour reconnaître les faux prophètes, ou les faux ouvriers, ainsi que les faux disciples, selon ce que dit Jésus :

Matthieu 7:16 "Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?"

Matthieu 7:20 "C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez."

Cependant, pour ce qui est de l'Église dans le monde, Dieu seul sait ce qu'elle est et ceux qui en font partie.
Il la regarde comme :

Sa maison en construction
Le corps de Christ, en croissance
L'épouse de son Fils, en préparation
L'Église de Jésus-Christ, en formation
une moisson prête à être engrangée

"C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due." 1 Corinthiens 4:5.

L'Église aux yeux de Dieu est encore semblable à un filet rempli de poissons

Matthieu 13:47-50 "Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et, après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents."

Enfin, il en a la vision finale, telle qu'elle paraîtra au jour du Seigneur :

Apocalypse 21:2 "Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux."

Éphésiens 5:27 "afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible."

Apocalypse : 21:9-11 "Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d’une pierre très précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal."

Les églises

D'abord, il y a ce que nous voyons du christianisme en général : les dénominations chrétiennes que je ne citerai pas de peur d'en oublier, tellement elles sont nombreuses, petites ou grandes, internationales, nationales, régionales ou locales. Nous constatons avec tristesse qu'entre elles il n'y a pas beaucoup de relations paisibles et fraternelles, mais plutôt de l'incompréhension, beaucoup de méconnaissance, des rivalités, des conflits, et souvent de l'indifférence.

Chacune de ces églises a ses propres marques : théologie, doctrine, liturgie, forme de culte, conception et lecture ou compréhension différente de la Bible. Certaines se proclament la vraie ou se croient la meilleure. Or, parmi toute cette profusion de noms, de conceptions et de pratiques, il y a "les églises de Dieu", "les églises de Christ", avec leurs imperfections, leurs erreurs, leurs péchés, mais aussi la grâce, la miséricorde, la patience de Dieu sur chacune et, pour la plupart, des choses bonnes, qu'il faut discerner et retenir.

1 Thessaloniciens 5:21 "Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon;"

Dans les différents passages du livre des Actes et des épîtres du Nouveau Testament, il est question de l'Église en général appelée "le corps de Christ" et des églises locales en particulier, désignées sous différents noms.

Les églises de Dieu

1 Corinthiens 1:2 "l’Église de Dieu qui est à Corinthe ..."

1 Corinthiens 11:16 "Si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude, non plus que les Églises de Dieu."

les "églises de Christ"

Romains 16:16 "Toutes les Églises de Christ vous saluent."

Il est aussi question des "églises des païens"; c'est-à-dire celles qui sont composées des disciples qui ne sont pas juifs, mais qui viennent des nations païennes : Romains 16:4. Ce sont encore toutes les Églises des païens. Elles portent souvent le nom de la contrée ou de la ville où elles sont établies :

2 Corinthiens 8:1 "Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s’est manifestée dans les Églises de la Macédoine."

1 Corinthiens 16:19 "Les Églises d’Asie vous saluent."

Les églises d'Éphèse, de Smyrne, de Pergame, de Thyatire, de Sardes, de Philadelphie et de Laodicée. Apocalypse 2 et 3.

Ce sont "les Églises des saints" 1 Corinthiens 14:3.

Je parle ici des églises du Nouveau Testament mais c'est applicable pour nous aussi aujourd'hui et dans toutes les générations.

Elles sont très diverses et se présentent sous des formes différentes. Cela peut être une assemblée de plusieurs milliers de personnes ou d'une centaine, c'est parfois un petit groupe dans une maison ou une famille. Ces églises ne sont pas éternelles. Certaines ont disparues depuis longtemps, remplacées par d'autres. Cependant, l'Église de Jésus-Christ traverse les siècles, les générations, ici-bas et dans le ciel elle demeure pour l'éternité. Le danger, c'est un jugement radical et sans appel sur ces différentes églises, selon la façon dont nous les regardons, avec nos a priori, la partialité de nos jugements, nos sentiments plus ou moins favorables.

Lorsque nous examinons les églises citées dans le Nouveau Testament, nous remarquons qu'à peu près dans toutes, il y avait des choses à déplorer, mais aussi de bonnes choses. Nous pouvons avoir une idée de la façon dont Dieu voit les églises en lisant les épîtres du Nouveau Testament qui renferment de nombreuses exhortations à la patience, au support mutuel, à la miséricorde, au pardon réciproque. Mais aussi à la répréhension, aux avertissements, à la fermeté, etc...

Tout cela nous fait comprendre qu'autrefois, comme aujourd'hui, les églises avaient leurs bons et leurs mauvais cotés, leurs qualités et leurs défauts, mais qu'aucune n'était rejetée par le Seigneur. Les épîtres de Paul à l'église de Corinthe, sont un bon enseignement à ce sujet. Voici une église dans laquelle il ne manquait aucun don. Paul y relève certaines qualités. Mais elle encoure beaucoup de reproches et cependant l'apôtre l'appelle : "l'église de Dieu", ceux qui sont sanctifiés, c'est à dire mis à part en Jésus-Christ, appelés à être saints
ceux qui invoquent le nom du Seigneur Jésus-Christ, et il rend grâces à Dieu à son sujet !

1 Corinthiens 1:1-9 "Paul, appelé à être apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Sosthène, à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre: que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus-Christ. Car en lui vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance, le témoignage de Christ ayant été solidement établi parmi vous, de sorte qu’il ne vous manque aucun don, dans l’attente où vous êtes de la manifestation de notre Seigneur Jésus-Christ."

Aussitôt après, l'apôtre relève sans concession, ce qui doit changer, tout en précisant avant :

"Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ. Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur." versets 8 et 9.

Si nous lisons les chapitres 2 et 3 de l'Apocalypse, nous remarquons que, là aussi, les églises sont décrites telles que Dieu les voit : avec leurs oeuvres et avec leur fautes. Le Seigneur ne rejette aucune d'elles, comme n'étant pas une de ses églises, mais il les avertit et les appelle à la repentance. Remarquons la patience du Seigneur avant d'intervenir par des jugements :

Apocalypse 2:21 "Je lui ai donné du temps, afin qu’elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité."

2 Pierre 3:9 "il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance."

2 Pierre 3:15 "Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée."

Assurément, le Seigneur n'a pas le même regard que nous et nous ferions bien d'entrer dans sa vision, afin de ne pas nous livrer aux jugements injustes, précipités et de toute façon incomplets. Nous pouvons avoir du mal à nous intégrer à une de ces églises, pour différentes raisons, dont certaines personnelles. Il y en a même où nous ne voulons pas aller du tout. Mais qui peut dire qu'il ne s'agit pas d'une église dans laquelle il y en a quelques-uns qui n'ont pas souillé leur vêtement ?

Apocalypse 3:4 "Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n’ont pas souillé leurs vêtements; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes."

Nous devons être vigilants et exercer un discernement spirituel. Nous avons le droit de nous tenir à l'écart des choses répréhensibles. Cependant laissons le jugement final à Dieu.

La vision de Dieu

Une caractéristique de la façon dont Dieu voit les choses c'est sa perspective. Plus on est élevé plus l'horizon s'élargit et plus le regard s'étend au loin. Dieu est assis sur un trône très élevé, cela veut dire que, non seulement, il est au-dessus de toutes choses, mais encore que son regard englobe tout.

Psaume 33:13-15 Éternel regarde du haut des cieux, Il voit tous les fils de l’homme; Du lieu de sa demeure il observe Tous les habitants de la terre, Lui qui forme leur cœur à tous, Qui est attentif à toutes leurs actions."

De plus, Il n'est pas limité par un corps ou des contraintes physiques. Dieu est esprit, ce qui ne l'empêche pas de voir ce qui est physique et matière. Et puis sa vision est spirituelle, tandis que la nôtre est trop souvent charnelle.

Jean 4:35 "Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson."

Dieu veut nous faire partager sa vision. Mais pour cela nous avons besoin de nous élever spirituellement :

Deutéronome 34:1 "Moïse monta des plaines de Moab sur le mont Nebo, au sommet du Pisga, vis-à-vis de Jéricho. Et Éternel lui fit voir tout le pays:"

Apocalypse 4:1 "Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite."

"Monte ici et je te ferai voir."

Montons, nous aussi dans la présence de Dieu, pour qu'il ouvre les yeux de notre esprit, afin d'entrer dans sa vision des êtres et des choses.

Pasteur L. Guyot

Haut de pageÈ

Lire aussi : Le regard de Dieu sur le monde | Le regard de Dieu sur chacun.