| Page d'accueil | • Entrée pasteurweb • Introduction • Présentation du site • Sommaire des articles • Dossiers complets • Témoignage

Connaissance de Dieu

| Page d'accueil |
| Remonter|
Croire en Dieu
Dieu est le Créateur
Création ou évolution
Le Nom de Dieu
La crainte de Dieu
Aimer Dieu
Aimer ou Craindre Dieu
Dieu, notre Père
Le Père vous aime
Aimer le Père
L'intimité avec Dieu
Dieu parle notre langue
L'amour du Monde
Dieu est bon
Dieu est compatissant
Dieu est fidèle
Le regard de Dieu sur chacun
Le regard de Dieu sur l'Eglise
Le regard de Dieu sur toi et moi
Le regard de Dieu sur le Monde
l'Eternel, mon berger
Le repos de Dieu
Les yeux ouverts
La souveraineté de Dieu
présence active de Dieu
Celui qui peut
La Gloire de Dieu
La demeure de Dieu

Le regard de Dieu sur chacun

Comment Dieu voit-il chaque être humain ?

Je le disais dans le chapitre précédent : Le regard de Dieu est équitable et juste, il sait reconnaître les bons et les méchants, les justes et les injustes. Il ne juge pas sur les apparences. Voici ce qu'il disait à Noé :

Genèse 7:1 "Éternel dit à Noé: Entre dans l’arche, toi et toute ta maison; car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération."

Pour mieux comprendre la façon dont Dieu regardait Noé, lisons ce passage :

Genèse 6.8/9 "Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’ Éternel ...Noé était un homme juste et intègre dans son temps;"

Noé marchait avec Dieu. Noé vivait au milieu d'un monde corrompu.

Genèse 6.11/12 "La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence. Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre."

Or, parmi les gens de sa génération, Noé était un homme juste et intègre; Il marchait avec Dieu. : Genèse 6.9. Cela veut simplement dire que Noé pratiquait ce qui est juste et demeurait intègre, c'est-à-dire "entier" dans son désir de faire ce qui est agréable à Dieu. Le passage suivant, parlant d'Abraham, précise la nature d'un homme juste :

"Tu trouvas son cœur fidèle devant toi..." Néhémie 9:7,8.

Nous avons encore au Psaume 15:2 la notion de Dieu, concernant "la justice" de certaines personnes : Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur. L'apôtre Pierre disait :

"Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable." Actes 10:34,35.

Dans toutes les générations des hommes et des femmes se sont efforcé de faire ce qui est bien. Est-ce à dire qu'ils étaient parfaits ? Écoutons ce que Dieu dit de Job :

"Il n’y a personne comme lui sur la terre; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal." Job 1:8

Et pourtant Job dit de lui-même :

"Comment l’homme serait-il juste devant Dieu? S’il voulait contester avec lui, Sur mille choses il ne pourrait répondre à une seule." Job 9:2-3.

Nous revenons toujours à cette parole :

"Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ." Romains 3:23.

Dieu n'est pas influencé, ni trompé par les apparences. Il regarde au cœur et voici ce qu'il voit :

Psaume 53:2,3 "Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu.  Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul."

Jérémie 17:9/10 "Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? Moi, Éternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses oeuvres."

Matthieu 15:19 "Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies."

Est-ce à dire qu'il y ait contradiction entre le fait que Dieu accorde à certains la qualité de juste et qu'en même temps il affirme qu'il n'y a pas de juste, pas même un seul ? Parmi tous ceux que la Bible présente comme justes, nous trouvons des imperfections, ainsi que parmi nos contemporains les meilleurs. Tous sont pécheurs et ont besoin de la grâce de Dieu, qui seul est parfaitement pur, saint et exempt de tout mal. Quelqu'un oserait-il contredire cela ?

Jésus a répliqué à un homme :

"Il n’y a de bon que Dieu seul." Marc 10:18

"...nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul ..." Romains 3.9/10.

"... Il n’y a point de distinction. Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;" Romains 3.23.

Arrêtons-nous devant une jeune femme qui, sans conteste, est un exemple de fidélité et certainement de pureté, celle qui est appelée "bienheureuse", Marie de Nazareth, la mère de Jésus, qui dit d'elle-même :

Luc 1:48 "Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint."

Elle reconnaît "sa bassesse" devant la sainteté du Dieu Très-Haut et l'ange lui dira que, si elle a été choisie pour être la mère de Jésus, le Fils du Très Haut, c'est parce qu'il lui a été fait grâce.

"Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi." Luc 1:28.

Nous devrions être davantage conscients que les choix de Dieu le sont par grâce et non à cause de notre justice.

Tite 3:5 "il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde."

Je pourrais encore citer bien des exemples de nos contemporains, aussi bien parmi ceux qui professent une religion, que parmi ceux qui se déclarent agnostiques et s'investissent pour secourir des populations dans le besoins, les enfants ou autres personnes dans la misère. Dieu voit ces oeuvres et sait en reconnaître la valeur.  Si elles ne sont pas suffisantes pour sauver ceux qui les pratiquent, elles lui sont agréables.

Actes 10:34 "Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable."

Quelle que soit la couleur de sa peau, sa nationalité, sa race ou sa religion, ses oeuvres bonnes ou mauvaises, Dieu voit dans chaque homme et chaque femme, une personne à sauver, pour laquelle Christ son fils unique a donné sa vie en sacrifice. C'est parce que Dieu connaît parfaitement notre cœur et notre incapacité à nous sauver et à nous transformer nous-mêmes, qu'il a donné son propre Fils, afin d'expier nos péchés et qu'il envoie son Esprit dans nos cœurs pour nous transformer.

Jean 3:16 "Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle."

Romains 10:9 "Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé."

Lorsque Dieu déclare qu'une personne est juste, cette justice est, d'une part, relative par rapport à sa génération :

"car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération". Genèse 7.1,

d'autre part, parce que Dieu lui fait grâce :

"Mais Noé trouva grâce aux yeux de Éternel" Genèse 6:8.

Comment Dieu voit-il ceux qui ont cru en Jésus-Christ ? Ici, la situation est très claire : il nous voit en Christ, revêtus de la justice de Christ, pardonnés et lavés de tous nos péchés par le sang de son Fils, réconciliés avec lui, il nous considère comme ses enfants. Voici quelques textes qui nous enseignent sur la façon dont Dieu voit ceux qui ont cru en son Fils Jésus-Christ :

Romains 3:24 "ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ."

Actes 13.38/39 "Sachez donc, hommes frères, que c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé, et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse."

1 Corinthiens 6:11 "Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous.  Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu."

Parfois, le sentiment de notre nature pécheresse nous afflige et il est vrai que le diable, notre accusateur s'efforce de nous écraser et nous faire déchoir de la foi. Alors souvenons-nous de ce qui est écrit :

Romains 8.29/39 "Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur."

Dieu nous regarde comme ses enfants, à qui il a fait grâce et envers qui il use de bienveillance et de miséricorde chaque jour, pourvu que nous demeurions en Jésus-Christ.

1 Jean 3:1/2 "Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est."

1 Jean 1.7/10 "Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous.  Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous."

1 Jean 2.1/2 "Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier."

Je reviendrai, dans une prochaine étude, sur cet aspect essentiel de la vie chrétienne :  Nous sommes maintenant enfants de Dieu : 1 Jean 3:2. Mais, pour l'instant, rappelons-nous la vision du prophète Zacharie concernant Josué le souverain sacrificateur :

Zacharie 3:1-5 "Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l'Éternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser. L'Éternel dit à Satan: Que Éternel te réprime, Satan! que l'Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem! N’est-ce pas là un tison arraché du feu? Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l’ange. L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui: Ôtez-lui les vêtements sales! Puis il dit à Josué: Vois, je t’enlève ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête. Je dis: Qu’on mette sur sa tête un turban pur! Et ils mirent un turban pur sur sa tête, et ils lui mirent des vêtements. L’ange de l’Éternel était là."

Je ne sais pas pas qui sont vos accusateurs parmi les hommes, hélas aussi parmi les frères et sœurs en la foi, mais il y a trois choses dont je suis certain :

1- Notre accusateur principal et permanent, c'est le diable : Apocalypse 12:10,

"Nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier" 1 Jean 2:1,

C2-elui qui nous justifie, c'est Dieu.

Romains 8:33 "Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie!"

Dieu nous a revêtus d'un vêtement propre, qui n'est pas de notre fabrication.  Lorsque Adam et Ève essayaient vainement de cacher leur nudité, L’Éternel Dieu leur confectionna des habits de peau et il les en revêtit : Genèse 3:21. De même Dieu nous revêt d'un vêtement de justice qui est l'oeuvre de son Fils, notre Seigneur Jésus-Christ.

Galates 3:27 "vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ."

2 Corinthiens 5:21 "Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu."

Apocalypse 7:9 "Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains."

3-Dieu voit ceux qui croient en Jésus-Christ, lavés et purifiés par son sang, vêtus d'un nouveau vêtement, sa propre justice. Alors, demeurons en lui afin que nous paraissions vêtus de blanc.

1 Jean 1:7 "Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché."

Apocalypse 3:5 "Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges."

Apocalypse 7:14 "... ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau."

Pasteur L. Guyot

Haut de pageÈ

Lire aussi : Le regard de Dieu sur le monde | Le regard de Dieu sur l'Église | Le regard de Dieu sur "toi et moi"